2018 : Pôle emploi étend son service à tous les malentendants

2018 : Pôle emploi étend son service à tous les malentendants

Photo by Timon Studler on Unsplash

Entamer des démarches administratives est souvent synonyme de contrainte. La peine est double pour les personnes sourdes ou malentendantes. En France environ 10% de la population présentent des troubles auditifs. Malgré cette importante représentation les administrations peinent à les accueillir de façon satisfaisante.

En matière de recherche d’emploi la difficulté de communiquer est un vrai frein. Pôle emploi livre dans un film les dispositifs mis en place pour palier la difficulté d’échange. L’organisme s’est associé pour sa communication à une égérie de charme, Sophie Vouzelaud, Première dauphine de Miss France 2007,  sourde depuis la naissance.

Depuis quelque temps l’établissement public teste dans la région des Hauts-de-France des dispositifs permettant l’accueil des personnes déficientes auditives. Le test s’est montré concluant avec un taux de satisfaction de 95%. Avec ou sans rendez-vous le demandeur d’emploi pourra, dès janvier 2018, se rendre en toute autonomie dans l’un des 900 centres en France métropolitaine et d’outre-mer. Dès son arrivée l’agent d’accueil lui remettra une tablette sur laquelle il pourra visionner une vidéo expliquant la prise en charge. En rendez-vous avec le conseiller pôle emploi deux dispositifs facilitant la communication seront proposés. :

  1. La transcription instantanée de la parole (TIP) permettant au déficient de pouvoir immédiatement lire sur une tablette les propos du conseiller
  2. La vidéotransmission en direct avec un interprète traduisant les dires du conseiller en langage des signes et les signes de l’intervenant sourd en parole

Autre système mis en place par pôle emploi, la boucle magnétique (BIM). Elle permet aux personnes appareillées d’avoir les sons directement transmis. Ainsi, les bruits ambiants ne viennent plus perturber la compréhension. Le coût de mis en place de ce dispositif serait de 200 000€ ce qui paraît bien dérisoire face au budget du service public. Déjà disponible dans les Hauts-de-France, Nouvelles-Aquitaine et en Ile-de-France, espérons qu’il sera disponible dans tous les services administratifs, de santé et de police très bientôt.

Source : Une oreille avertie

 

Publié le
Le CISS exprime dans une note d’étude son opposition au découplage vente/suivi des appareils auditifs et au démantèlement du numerus clausus des audios.

21/06

ARTICLE SUGGÉRÉ

Les patients défendent le numerus clausus des audios

Le 16 juin 2016, le Collectif Interassociatif Sur la Santé publiait une note d’étude titrée « Faciliter l’accès à l’audioprothèse ». Dans les conclusions de celle-ci, les patients et utilisateurs défendent le numerus clausus et s’opposent catégoriquement au découplage de la vente et du suivi des appareils auditifs.

Lire l'article
Appareil auditif pour tous : une économie de 1,7 milliards €

23/03

ARTICLE SUGGÉRÉ

Appareiller tous les malentendants de France représenterait une économie de 1,7 milliards d’euros

La semaine dernière, le 38ème Congrès des audioprothésistes rassemblait des professionnels de l’audition divers et variés pour échanger sur les avancées techniques permettant d’améliorer la vie des malentendants. Lors des conférences organisées, une étude inédite révélant le prix des troubles auditifs pour la sécurité sociale fut présentée, montrant clairement que l’appareil auditif pour tous serait un gain énorme pour la société, d’un point de vue économique et sanitaire.

 

Lire l'article
Le groupe Sonova (anciennement Phonak), annonçait la semaine dernière ses résultats financiers pour l’année précédentes, légèrement en-deçà des attentes mais montrant une belle croissance.

26/05

ARTICLE SUGGÉRÉ

Le groupe Sonova progresse mais manque ses objectifs annuels

Le groupe Sonova (anciennement Phonak), annonçait la semaine dernière ses résultats financiers pour l’année précédentes. Légèrement inférieurs aux objectifs, ceux-ci démontraient tout de même une belle croissance et prouvent la pérennité de la firme sur le marché de l’appareil auditif.

Lire l'article