21e édition des JNA, acouphène et presbyacousie à l’honneur

21e édition des JNA, acouphène et presbyacousie à l’honneur – VivaSon

JNA

Le 8 mars prochain aura lieu la 21e campagne de prévention auditive organisée par l’association JNA (Journées Nationales pour l’Audition). Pour ce nouvel opus le thème sera « Acouphènes et hyperacousie, fléaux du 21e siècle ».

En 2014 un premier recensement organisé par la JNA et l’IFOP (Institut Français d’Opinion Publique) montrait que 25% des personnes interrogés souffraient d’acouphènes. L’organisation mondiale de la santé estime que 20% de la population mondiale serait touchée, soit 1 personne sur 5.

Allant du sifflement au bourdonnement, les acouphènes sont des sensations auditives qui ne sont pas causées par un bruit extérieur. Pouvant survenir brutalement, elles sont très inconfortables. Généralement dû à l’écoute trop forte de la musique, l’acouphène peut être aussi héréditaire. L’hyperacousie est un trouble  qui se traduit par la perception très pénible voire douloureuse de sons normalement perçus comme désagréables.

Tous les acteurs de l’audition seront ainsi réunis pour une réflexion nationale sur le sujet. Des débats et interventions auront lieu à travers la France pour sensibiliser sur l’absolue nécessité de prendre en compte les effets des nuisances sonores. Les études démontrent que de plus en plus de gens sont atteints de troubles de l’audition. 1 sénior sur 5 présenterait une déficience. Le nombre de jeunes touchés inquiète également fortement. Il serait en constante hausse mais sous-évalué. Autant les séniors sont habitués à ce genre d’examen, autant il reste très limité chez les jeunes. Les jeunes qui sont pourtant ultra-exposés à la nuisance sonore, club, salle de sport, musique écoutée en permanence, concert…

La JNA aimerait donc par le biais de ces journées inciter le plus grand nombre, tous âges confondus à se faire tester. Des centres de dépistage seront ainsi installés un peu partout en France pour permettre au plus grand nombre de faire un bilan auditif. L’association espère qu’avec ces nouveaux chiffres elle pourra dessiner une carte de France de l’audition  plus actuelle et représentative.

Vous pouvez également prendre rendez-vous dans un de nos centres VivaSon afin de rencontrer nos audioprothésistes, ou encore faire un test en ligne.

 

Source :JNA

Publié le
Nous avons imaginé le futur de bien des manières, et nous aspirons à des technologies qui facilitent la vie. Utilisant la conduction osseuse, Sgnl propose une autre manière de téléphoner.

07/09

ARTICLE SUGGÉRÉ

Téléphoner avec son doigt, c’est possible grâce au bracelet Sgnl

Dans la littérature, au cinéma ou dans notre intimité, nous avons imaginé le futur de bien des manières. L’abolissement des contraintes est toujours un aspect clé, et l’innovation travaille souvent au service de l’intuition et de la facilité. Les smartphones sont un exemple, réunissant aisément de nombreuses fonctions. Mais est-ce notre seule idée du téléphone du futur ? Utilisant la conduction osseuse, Sgnl propose une autre manière de téléphoner.

Lire l'article
L’association JNA vient de publier deux guides afin de lutter contre les dangers du bruit au travail. Les nuisances sonores ne doivent pas être négligées.

24/11

ARTICLE SUGGÉRÉ

Deux guides proposés par la JNA pour réussir à gérer le bruit au travail

Dans une société quelque peu hyperactive et de plus en plus technologique, le bruit s’immisce partout. Cela est vrai même au travail, où les sollicitations sont toujours plus nombreuses. L’impact du bruit sur la qualité de vie au travail ainsi que ses effets sur la productivité ont fait l’objet d’études récentes qui inquiètent particulièrement l’association JNA. En réaction, celle-ci publie deux guides pour réussir face à ce nouveau défi.

Lire l'article
Le récent sondage GFK révèle une sous-estimation sévère des risques liées à l’audition lors du vieillissement. Les efforts de prévention semblent essentiels.

08/11

ARTICLE SUGGÉRÉ

La perte auditive sous-estimée d’après un sondage GFK

Le vieillissement s’accompagne de préoccupations courantes. Que ce soit problème de vue, réduction des capacités intellectuelles, diminution de l’autonomie ou bien d’autres encore, nous avons tous notre propre idée des risques liés au vieillissement. Un sondage GFK classe ces préoccupations et révèle une sous-estimation de la perte auditive.

Lire l'article