Est-ce que la présence d’acouphènes est héréditaire ?

Est-ce que la présence d'acouphènes est héréditaire ? - VivaSon

Crédit Photo : Vitaxon

La présence d’acouphènes au quotidien est fortement désagréable. Bien qu’il existe des solutions pour soulager la gêne, comme le port d’un appareil auditif, ce mal ne se soigne pas. Dans l’optique de trouver un traitement aux acouphènes, de nombreuses recherches sont en cours. L’idée étant de savoir si la pathologie est héréditaire, et, si c’est le cas, d’y remédier.

L’acouphène provoque une sensation désagréable de sifflements et de bourdonnements à travers les oreilles, et ce, sans présence de bruits extérieurs. Ces vibrations sonores sont perçues par environ 15% de la population dont 2,5% en souffrent intensément. Les causes de ce traumatisme ne sont pas déterminées. C’est pourquoi de nombreux chercheurs étudient  sans relâche la possibilité d’une transmission génétique. Cependant, l’aspect héréditaire de la maladie reste extrêmement controversé.

D’après la JNA (journée nationale de l’audition), la présence d’acouphènes n’est pas liée génétiquement. Cependant il apparaît qu’une sensibilité familiale puisse exister. C’est pourquoi, une équipe de scientifiques belges de l’université d’Anvers a récemment réalisé une analyse sur cette sensibilité familiale.

Pour cela, ils ont pris en compte les registres de la population d’une ville située proche d’Anvers, en Belgique. Les données de 2161 personnes ont ainsi été recueillies. Parmi ces personnes, 1560 ont révélé des problèmes d’audition. En tout, 916 hommes et femmes étaient sujets aux acouphènes. De plus, environ 18% d’entre eux avaient des acouphènes pour une durée d’au moins 5 minutes consécutives. Les chercheurs ont bien évidemment comparé les données de ces personnes aux données de personnes ne souffrant pas de cette gêne.

D’après les résultats, publiés sur le site Frontiers in Neuroscience,  il existerait 4 millions de mutations potentielles des gènes ayant un lien avec les acouphènes. Néanmoins, sur ces 4 millions de mutations possibles, il ne résulta aucune différence significative entre la population atteinte d’acouphènes et celle n’en souffrant pas. Aussi, les scientifiques pensent qu’un lien héréditaire peut être démontré à condition de classer ces mutations en sous-types.

A défaut de ne pouvoir démontrer le lien de causalité héréditaire des acouphènes ni de pouvoir les guérir, le port d’un appareil auditif reste la meilleure solution pour soulager ce mal. Ne pas traiter ses acouphènes peut provoquer de nombreux troubles. Notamment, provoquer des états dépressifs, du stress, des insomnies et des vertiges. C’est pourquoi, dès les premiers symptômes, il est recommandé de son consulté son médecin traitant ou ORL.

 

Source : Edp-Audio

Publié le
Crédit photo : Thaiyogacenter

17/03

ARTICLE SUGGÉRÉ

Maladie de Ménière

La maladie ou syndrome de Ménière est une maladie chronique qui touche l’oreille interne. Elle se caractérise par une perte de l’équilibre et une baisse de l’audition. Celle-ci touche principalement les femmes et se développe généralement passé 30 ans.

Lire l'article
C’est bien connu, écouter de la musique ou entendre des sons de volume trop élevé peut dégrader sensiblement notre audition. Cependant, savons-nous réellement mesurer les risques ou détecter dans les faits les situations dangereuses ?

22/08

ARTICLE SUGGÉRÉ

Des habitudes à risque pour la jeunesse

La musique est un plaisir répandu, c’est un fait. Et comme pour toute chose qui concerne le plaisir, l’intensité est bien souvent recherchée. Certains diront bien-sûr qu’apprécier la musique tient davantage à la qualité plutôt qu’à la puissance sonore, et ils n’auront pas tort. Ceci dit, particulièrement chez les plus jeunes d’entre nous, les volumes élevés font partie intégrante de l’expérience musicale et cela peut présenter quelques dangers.

Lire l'article

04/11

ARTICLE SUGGÉRÉ

Le rôle de l’audioprothésiste

Après avoir constaté des troubles auditifs, la plupart des patients consultent un ORL ou un audioprothésiste pour obtenir un diagnostic clinique et recevoir une aide adaptée à leur situation. Pour répondre à leurs attentes, ces professionnels vont les accompagner tout au long de trois étapes primordiales qui ne se résument pas au choix de l'appareil auditif adéquat.

Lire l'article