Accueil » Actualites » Démocratisation des soins auditifs ? Pas exactement

Démocratisation des soins auditifs ? Pas exactement

28-03-19  -  Médecine et progrès  -  Aurélien BAFEKR

Une distinction importante

Cette autorisation d’ajouter les assistants d’écoute à la liste des produits disponibles à la vente en pharmacie s’accompagne de certaines justifications. Le refus d’abroger pour « excès de pouvoir » l’arrêté du ministre des Affaires sociales et de la Santé du 13 août 2014, tel que suggéré par l’UNSAF et le CNA, se fonde notamment sur une distinction fondamentale : les assistants d’écoute ne sont pas des prothèses auditives. En effet, malgré leur caractère médical, ces dispositifs ne permettent pas d’autres ajustements que celui du volume d’amplification.

Deux dispositifs différents

D’un côté un objet standardisé, de l’autre un appareil auditif personnalisé. En raison de cette  différence, les assistants d’écoute ne sont guère recommandés en cas de déficience auditive importante ; leur capacité étant limitée à une puissance maximale de 20 décibels et non-adaptable aux spécificités des oreilles de chacun. En ce sens, nous pourrions bien parler de démocratisation des soins auditifs, ceux-ci devenant en partie plus accessibles, mais il est important de souligner la limite d’un tel changement. Les audioprothésistes restent donc les seuls à pouvoir délivrer des soins avancés et spécifiquement compatibles aux maux des patients, de par leur formation et leurs compétences. Prendre connaissance de ceci est notamment nécessaire afin de se préserver d’une dégradation des soins auditifs apportés, la substitution des deux dispositifs pouvant être préjudiciable à la qualité de notre écoute ; il sera donc parfois intéressant de tempérer la tentation d’aller au plus accessible, et de préférer une prothèse auditive à un assistant d’écoute lorsque cela est réellement bénéfique.

Un nouveau contexte

Le contexte a donc changé pour qui souhaiterait se procurer des soins auditifs. Le Conseil d’Etat affirme n’avoir aucunement entaché la qualité des soins publics par cet arrêté ; cette décision s’expliquant notamment par l’aggravation de certaines pathologies, que l’accessibilité de l’assistant d’écoute pourrait ainsi endiguer. Par ailleurs, il incombe aux pharmaciens de rediriger les clients vers un spécialiste lorsqu’ils jugent cela fondé. Ce développement de l’accessibilité d’un produit de soin auditif doit donc légitimement s’accompagner d’un jugement critique et honnête qu’il nous revient tous d’appliquer afin de se procurer les soins qui nous conviennent.   Source: Ouiemagazine

LES ACTUALITÉS SIMILAIRES

28-03

28-03-19  -  Médecine et progrès  -  Aurélien BAFEKR

Recevoir un chien guide relève du parcours du combattant. D’abord par ce que le dressage est long et compliqué. Ensuite parce qu’il y a peu de structures encadrent les ...

05-07

05-07-19  -  Médecine et progrès  -  VivaSon

Nos oreilles nous permettent d’entendre les sons, mais pas seulement. Elles ont bien d’autres fonctions, dont celle de nous faire tenir debout ! En effet, dans l’oreille ...

09-08

09-08-19  -  Médecine et progrès  -  Aurélien BAFEKR

Certains enfants naissent sourds ou le deviennent dans les première années de leur vie. Dans ce cas, le déficit auditif est d’origine génétique. Cette forme de surdité ...

28-03

28-03-19  -  Médecine et progrès  -  Aurélien BAFEKR
L’examen médical permettant de détecter le trouble de l’audition chez le nourrisson est indolore, simple et rapide. Il est généralement effectué sur l’enfant endormi, ...

28-03

28-03-19  -  Médecine et progrès  - 
L’otite avec effusion est une pathologie chronique extrêmement courante chez les jeunes enfants. Elle devient moins fréquente après 2 ans et rare lorsque l’enfant atteint l...

28-03

28-03-19  -  Médecine et progrès  -  VivaSon

En France 1 enfant sur 700 naît avec un trouble auditif léger ou majeur. Plutôt il est pris en charge et  plus il a une chance d’avoir le même taux de réussite que ses ...

Réforme 100% santé depuis le 1er Janvier 2019
Profitez du "100% Santé"
+50% sur les remboursements d’appareils auditifs

La réforme du "100% santé" est entrée en vigueur le 1er Janvier 2019. Cette initiative facilite l'accès aux prothèses auditives avec une augmentation des remboursements.

EN SAVOIR +