Accueil » Actualites » l'implant cochléaire : définition, fonctionnement et remboursement
l'implant cochléaire< : définition, fonctionnement et remboursement

l'implant cochléaire : définition, fonctionnement et remboursement

03-06-20  -  La perte auditive et la surdité  -  Aurélien BAFEKR

L'implant cochléaire est un dispositif médical qui vise à corriger l'audition. Il s'agit d'une alternative à l'appareil auditif classique pour les personnes atteintes de pertes auditives de perception sévères à profondes, sans limite d'âge. Attention néanmoins, Il ne faut pas confondre l'implant cochléaire avec l'implant à ancrage osseux.

L'implant auditif cochléaire, qu'est ce que c'est exactement ?

L'implant cochléaire est une solution qui permet de corriger l'audition des personnes souffrant de surdités de perception sévères à profondes. Il s'agit dans ces cas d'une surdité sensorielle qui impacte la cochlée (oreille interne) avec l'absence de suffisamment de cellules ciliées pour percevoir les sons.

L'implant cochléaire consiste à créer une cochlée "virtuelle" en implantant une sonde qui envoie des signaux électriques, interprétables par le cerveaux, directement au nerf auditif. Ce dispositif implique une intervention chirurgicale ainsi qu'un suivi post-opératoire pour la rééducation et les réglages.

Comment fonctionnent les implants cochléaires ?

L'implant cochléaire est une solution auditive complexe. Il est constitué de trois composants : un appareil auditif (ou "processeur vocal") qui reçoit le signal et le traite numériquement, une antenne magnétique et un implant cochléaire.

Comment ça marche ?

  1. Les sons sont captés par le microphone de l’appareil auditif.
  2. L‘audio processeur analyse et code les sons en séquences spécifiques d’impulsions électriques.
  3. Ces impulsions sont envoyées vers l’antenne à travers la peau du patient puis elles sont transmises à l’électrode située dans la cochlée.
  4. L’implant envoie les impulsions électriques dans la cochlée.
  5. Le nerf auditif achemine les signaux électriques vers les centres auditifs du cerveau qui les interprète comme des sons.

schema-implant-cochleaire.png

Source : Science et avenir, Schéma d'une implatation cochléaire. 

Pour qui sont ils destinés ?

L'implantation cochléaire est conseillée aux personnes ayant une perte d'audition sévère à profonde lorsque l'appareillage n'est pas efficace. Il est souvent envisagé pour les adultes devenus sourds et les enfants sourds congénitaux.

Combien coûte un implant cochléaire ?

Le prix d'un implant cochléaire

Le prix d'un implant cochléaire se situe entre 20 000€ et 25 000 € dans le cas d'un dispositif unilatéral. Il inclut l'équipement, le bilan pré-opératoire, l'opération et le suivi post-opératoire (rééducation auditive, réglages...).

Quel est le remboursement ?

Les implants cochléaires font partie de la LPP de la sécurité sociale (liste des produits et prestations remboursables). L'assurance maladie prend en charge l'opération et le renouvellement du processeur. Pour l'implant, à hauteur de 16000€ et pour le processeur à hauteur de 6000€. Les procédures de remboursement de ces deux composantes sont assurées par l'établissement hospitalier qui procède à la pose de l'implant.

La sécurité sociale et les mutuelles peuvent également participer à la prise en charge de certains frais qui restent à la charge du patient :

  • Les piles auditives : à raison d'un forfait annuel de 120€ par implant
  • La maintenance et les objets d'entretien : à raison d'un forfait annuel de 100€ par implant

Quel implant cochléaire choisir ?

Le choix de l’implant cochléaire se fait suite à une phase d’évaluation complète réalisé par plusieurs médecins dont un oto-rhyno-laryngologue.

L’indication d’implant est alors établie par les médecins si les critères d’inclusions permettent au patient d’en bénéficier (perte auditive assez sévère à profonde notamment).

Comment se déroule l'opération et quels sont les risques ?

Phase d'évaluation

La phase d'évaluation permet aux praticiens de savoir si vous êtes éligible ou non à la pose d'un implant cochléaire. Cette étape comporte plusieurs examens : un test auditif, un bilan orthophonique ainsi qu'un bilan médical (vérification du nerf auditif, scan de l'oreille interne, tests d'équilibres...).

Opération

Le séjour à l'hopital peut durée de 1 à 10 jours. Tout dépend de la disponibilité du personnel soignant et de la condition physique du patient. L'opération dure entre 2 et 3 heures et se déroule sous anesthésie générale. L'opération nécessite de faire une incision au niveau du crâne qui nécessite par la suite le retrait de fils ou d'agrafes plusieurs jours après l'opération.

Post-opératoire

Le suivi post-opératoire est déterminant. Le couplage de l'implant au processeur s'effectue 10 à 30 jours après l'opération environ. C'est à se moment que seront effectués les premiers réglages et que le patient entend des sons grâce à l'implant. La période d'adaptation peut-être longue et fastidieuse selon les sensibilités de chacun. Certains distinguent des mots dès les premiers instants tandis que d'autres devront attendre plusieurs phases de réglage pour parvenir à un résultat. Le plus important étant de ne pas s'arrêter sur un premier sentiment de déception car les sensations perçues au départ seront sensiblement différentes que celles après une adaptation plus précise.

La rééducation, un passage obligatoire pour obtenir des résultats

Outre les réglages, le patient doit suivre une rééducation auditive avec un orthophoniste pour améliorer sa compréhension. Cette période de rééducation, primordiale, doit être suivie assidûment de 1 à 6 mois après l'opération pour assurer l'apprentissage et l'amélioration de la compréhension. Celle-ci apprend au patient à identifier des éléments de langage pour améliorer sa compréhension et sa communication, sans l'aide de la lecture labiale.

Les résultats attendus du recours à l'implant

Les résultats obtenus avec un implant cochléaire varient beaucoup d'un patient à l'autre. Beaucoup de facteurs sont à considérer : le fonctionnement de votre nerf auditif, de vos voies auditives centrales ou de votre région corticale auditive, la durée de privation sensorielle... Le travail de rééducation et de réglages sera lui aussi déterminant. Dans tous les cas, il ne faut pas s'attendre à retrouver une audition normale. Néanmoins, de nettes améliorations peuvent être obtenues, meilleures qu’avec un appareillage auditif conventionnel, permettant à des personnes implantées de retrouver un meilleur confort de vie, de participer à des conversations ou bien à des activités auparavant difficiles à pratiquer.

Selon une étude dispensée par l'association Surdi France auprès de ses adhérents implantés en 2013, 66% des répondants se disent satisfait des résultats de l'implantation. 2% auraient subi un échec et seulement 9% se disent insatisfaits.

Sources

LES ACTUALITÉS SIMILAIRES

03-06

l'implant cochléaire< : définition, fonctionnement et remboursement
03-06-20  -  La perte auditive et la surdité  -  Aurélien BAFEKR

L'implant cochléaire est un dispositif médical qui vise à corriger l'audition. Il s'agit d'une alternative à l'appareil auditif classique pour les personnes atteintes de pertes auditives de perception sévères à profondes, sans limite d'âge...

07-08

07-08-18  -  La perte auditive et la surdité  -  VivaSon

La déficience auditive n’a absolument pas pour seule cause le vieillissement des cellules dues à l’âge. En effet, il existe de nombreuses causes diverses pouvant porter ...

02-07

Accepter la perte auditive
02-07-18  -  La perte auditive et la surdité  -  VivaSon

Accepter la perte auditive, c’est avant tout prendre conscience qu’il ne s’agit pas d’une malédiction mais bien d’une étape courante de notre vie. En effet, environ 800...

21-06

21-06-18  -  La perte auditive et la surdité  -  VivaSon

L'ostéoporose est une maladie diffuse du squelette caractérisée par une diminution de la densité osseuse et des altérations de la micro-architecture des os. Ces altérations ...

26-05

Comment accompagner un proche souffrant de perte auditive ?
26-05-17  -  La perte auditive et la surdité  -  VivaSon

Une perte auditive peut être assez frustrante autant pour la personne qui en souffre que pour l’entourage. En effet, les conversations deviennent difficiles à comprendre et ...

24-04

La perte auditive peut favoriser la dépression
24-04-17  -  La perte auditive et la surdité  -  VivaSon

Ne plus pouvoir entendre correctement peut s’avérer extrêmement dérangeant. Les appareils auditifs n’étant pas remboursés intégralement par la Sécurité sociale et la ...