Maladie de Ménière | VivaSon
Accueil » Actualites » Maladie de Ménière

Maladie de Ménière

29-01-19  -  Médecine et progrès  -  Aurélien BAFEKR

Quels symptômes ?

La maladie de Ménière étant directement reliée à l’oreille interne par le biais du labyrinthe membraneux (cavités et conduits de l’oreille), elle provoque de conséquents troubles de l’équilibre. Ainsi, les personnes atteintes ont tendance à avoir de nombreux vertiges par crises très variables et imprévisibles. Généralement, les vertiges apparaissent brutalement et peuvent durer 1 minute comme 1 heure avant de disparaître. Les personnes souffrant de ce syndrome sont généralement atteintes d’acouphènes (sifflements et bourdonnements qui troublent l’audition). Egalement, d’une perte significative de l’audition pouvant aller jusqu’à la surdité. Les victimes du syndrome peuvent aussi ressentir de fortes nausées et dans certains cas avoir des vomissements et des ralentissements du rythme cardiaque.  

Les causes

La maladie de Ménière est une maladie dite d’affection idiopathique. C'est-à-dire qu’il s’agit d’une maladie existant par elle, dont la cause est inconnue. Bien que l’explication ne soit pas clairement définie, le processus de compréhension des signaux est empêché par un surplus d’endolymphe (liquide contenu dans le labyrinthe de l’oreille interne). Ce qui augmente la pression dans l’oreille et brouille le déchiffrage des signaux du cerveau. Ce dysfonctionnement peut découler d’infections, allergies, blessures ou un trouble du système immunitaire. Dans 85% à 90% des cas, le syndrome ne va affecter qu’une oreille mais les conséquences des vertiges peuvent être très dangereuses.  

Les solutions

Etant donné la nature incertaine de cette maladie, il n’existe aujourd’hui toujours pas de traitement. Cependant, il est possible de réduire l’intensité des effets et des symptômes. Afin de traiter une crise de vertige, l’idéal est de se reposer au calme dans un endroit peu lumineux et s’administrer des médicaments adaptés prescrits par le médecin traitant. De plus, une diminution de la consommation de caféine, d'alcool et de chocolat, un régime pauvre en sel ainsi qu'une vie calme et sereine peuvent améliorer le quotidien des malades. Concernant l’audition, des appareils auditifs adaptés peuvent améliorer l’audition et diminuer les acouphènes. Enfin, l’acupuncture, l’homéopathie et le Gingko Biloba possèdent des vertus soulageant et réduisant les crises.   Source: Santé Chez Nous

LES ACTUALITÉS SIMILAIRES

07-02

07-02-19  -  Médecine et progrès  -  Aurélien BAFEKR

Vivre avec des acouphènes n’est pas une chose facile. En effet, la présence de bourdonnements et de sifflements dans les oreilles peut vite être incommodante et irritante. ...

06-02

06-02-19  -  Médecine et progrès  -  Aurélien BAFEKR

Recevoir un chien guide relève du parcours du combattant. D’abord par ce que le dressage est long et compliqué. Ensuite parce qu’il y a peu de structures encadrent les ...

06-02

06-02-19  -  Médecine et progrès  -  Aurélien BAFEKR

Après dix-huit longs mois passés à combattre des acouphènes qu’il décrit semblable à « un Boeing 747 au décollage », le comédien Frédéric Deban raconte dans...

08-02

08-02-19  -  Médecine et progrès  -  Aurélien BAFEKR

Nos oreilles nous permettent d’entendre les sons, mais pas seulement. Elles ont bien d’autres fonctions, dont celle de nous faire tenir debout ! En effet, dans l’oreille ...