Accueil » Actualites » Otite externe : causes, symptômes et traitement
Otite externe : causes, symptômes et traitement

Otite externe : causes, symptômes et traitement

19-01-21  -  Prévention auditive  -  Aurélien BAFEKR

L'otite externe (otite du baigneur) est une infection du conduit auditif externe. Il s'agit d'une pathologie très répandue en médecine générale. Elle se manifeste notamment par une douleur aiguë et une inflammation du conduit auditif. Bien que bénigne, l'otite externe mérite une attention particulière, notamment chez l'enfant, pour éviter toutes complications.

L'otite externe, qu'est ce que c'est ?

Définition de l'otite externe

L'otite externe est une infection de la peau du conduit auditif externe (CAE) qui relie le pavillon de l'oreille au tympan. Celle-ci n'affecte que le conduit auditif et est à différencier de l’otite séreuse (ou séromuqueuse) et de l’otite moyenne aiguë qui concernent l'oreille moyenne.

Les causes possibles d'une otite externe

L'otite externe est généralement provoquée par la stagnation d'eau dans le conduit auditif (c'est pourquoi d'ailleurs on l'appel communément "l'otite du baigneur"). Celle-ci favorise l'infection par des bactéries ou des champignons.

Deux possibilités quant à leur origine :

  • Bactérienne : 90% des cas, causée par la prolifération de germes : haemophilus influenzae, pneumocoque, streptocoque, staphylococcus aureus, pseudomonas aeruginosa...
  • Mycosique : 10% des cas, causée par des champignons, le plus souvent, il s'agit de l'Aspergillus

Facteurs de risques favorisant l'apparition d'une otite externe

Des facteurs environnementaux et comportementaux peuvent favoriser la contraction d'une otite externe :

  • Pathologies dermatologiques du conduit auditif externe (dermatite, psoriasis...)
  • Altérations anatomiques (conduit coudé, diaphragme de poils abondants...) : ces particularités anatomiques peuvent altérer la fonction autonettoyante du conduit auditif.
  • Insertion des doigts dans l'oreille, surtout si vous ne vous êtes pas lavés les mains
  • Lavage brutal et systématique de l'oreille à l'eau (sous la douche par exemple)
  • L'utilisation de produits irritants (savon, shampoing, bains moussants...)
  • Utilisation régulière de cotons-tiges
  • Un bouchon de cérumen non traité
  • Le port d'embout et écouteur intra-auriculaire ou d'appareils auditifs (prothèse acoustique)

L'otite externe chez l'adulte et l'enfant

L'otite externe est une pathologie qui concerne majoritairement les enfants et adolescents mais on la retrouve également chez l'adulte. A noter également que les enfants ont plus de chances d'en contracter à répétition.

Symptômes de l'otite externe

L'otite externe peut présenter plusieurs symptômes qu'il convient de surveiller :

  • Sensation de plénitude dans l'oreille, voir d'oreille bouchée
  • Une douleur aiguë à l'oreille, notamment lorsque vous appuyez sur la fausse triangulaire de l'oreille ou bien quand vous mastiquez
  • Démangeaisons au niveau du conduit auditif (prurit)
  • Ecoulement d'un liquide blanc ou jaune de l'oreille (exsudat)
  • Gonflement du conduit auditif (conduit œdémateux)
  • Une légère perte d'audition

Comment savoir si on a une otite externe ?

Parmi les symptômes qui doivent vous alerter, il y a avant tout la douleur (otalgie). Si vous souffrez d'une douleur au niveau du conduit auditif externe et qu'elle ne s'estompe pas, il s'agit très probablement d'une otite externe. Dans ce cas, n'hésitez pas à consulter un médecin généraliste ou ORL pour établir un diagnostic.

Combien de temps dure une otite externe ?

Une otite externe peut durer en moyenne de 7 à 10 jours si elle est prise en charge correctement.

Comment dormir quand on a une otite externe ?

En attendant que le traitement prenne effet, vous voudriez pouvoir dormir sereinement malgré une otite externe. Voici nos conseils :

  • Eviter de toucher l'oreille infectée
  • Dormir dans une position semi-allongée, avec le buste légèrement relevé
  • Vous hydrater en cas de fièvre
  • Eviter les fortes chaleurs et les courants d'air

Traitement de l'otite externe : comment la soigner et soulager la douleur ?

Le traitement d'une otite externe dépend de sa sévérité et de sa localisation. L'otoscopie permet au praticien d'évaluer le degré d'inflammation, sa localisation et l'état de la membrane tympanique (rougeur, visibilité...). Suite à cet examen, le médecin pourra vous proposer un traitement adapté :

  • Le médecin ou le patient doit procéder au nettoyage du conduit auditif, pour éliminer les potentiels débris infectés puis le sécher correctement. Dans le cas d'une otite d'origine fongique, le traitement consiste à nettoyer et acidifier la peau en appliquant des solutions contenant de l'acide acétique.
  • Application de gouttes auriculaires : antibiotiques si l'otite est d'origine bactérienne, et antifongiques si elle est d'origine mycosique. Attention toutefois, il faut vérifier au préalable que le tympan n'est pas percé. Si le canal auditif est trop gonflé, il est possible que le médecin pose une mèche pour permettre aux gouttes auriculaires de pénétrer dans le conduit.
  • Pour soulager la douleur, le médecin pourra également vous proposer des antalgiques, comme du paracétamol ou de l'ibuprofène.
  • Dans le cas d'une otite externe aiguë sévère : des antibiotiques par voie orale peuvent être prescrits

Les antibiotiques, souvent inefficaces

Contrairement à ce que l'on peut penser, la prise d'antibiotiques par voie orale est souvent inefficace dans le cas d'une otite externe. Demandez conseil à votre médecin avant d'envisager vous-même un traitement.

Comment soigner une otite externe naturellement ?

Les complications possibles

L'otite externe chronique

Bien que rare, l'otite externe peut être qualifiée de chronique lorsque l'infection subsiste plus de 4 semaines ou qu'elle se déclare plusieurs fois dans la même année. Dans ce cas, la douleur est généralement moins sévère mais on constate un prurit constant occasionnant des démangeaisons et grattages fréquents qui favorisent de nouvelles infections, voire une hypertrophie cutanée.

L'otite externe maligne ou nécrosante

L'otite externe maligne, ou otite externe nécrosante, est une infection qui s'étend jusqu'à l'os temporal ( l'os du crâne qui retient le système auditif) ou à la base du crâne. Elle se traduit par une otite externe diffuse aiguë qui ne répond pas aux traitements habituels.

Cette pathologie est rare et touche particulièrement les patients ayant un système immunitaire affaibli ou souffrant de diabète. Elle se soigne via des antibiotiques en intraveineuse. L'otite externe maligne se caractérise par une douleur aiguë sévère, des écoulements et des débris dans le conduit auditif ainsi qu'une potentielle perte d'audition. Dans les cas les plus sévères, une paralysie des nerfs faciale et de la tête peut survenir.

Prévenir l'otite externe

Pour prévenir l'otite externe, différents gestes et règles d'hygiène doivent être respectés :

  • En cas de baignade, pour prévenir l'otite du baigneur : évitez de vous baigner dans une eau sale ou polluée. Dans la mesure du possible, équipez vous de protections auditives pour la baignade et évitez tant que possible de nager la tête sous l'eau
  • Sécher correctement le conduit auditif : que ce soit lors d'une baignade ou après la douche. Vous pouvez pencher la tête d'un côté puis de l'autre ou bien utiliser un sèche-cheveux.
  • Eviter d'utiliser des cotons-tiges : évitez d'en utiliser au risque de tasser le cérumen présent dans le conduit, ou bien l'inflammer, favorisant les risques d'infection
  • Nettoyer le conduit auditif : notamment après une baignade, avec des gouttes d’une solution contenant de l’alcool dénaturé et du vinaigre blanc (acide acétique)

Les autres types d'otite

L'otite moyenne aiguë purulente

L'otite moyenne aiguë est une infection virale ou bactérienne, au même titre que l'otite externe. La différence étant sa localisation, située au niveau du tympan et / ou de la caisse tympanique. Fièvre, douleur à l'oreille et accumulation de liquide étant les principaux symptômes.

L'otite interne (ou labyrinthite)

L'otite interne, aussi appelée Labyrinthite, est une inflammation de l'oreille interne. Elle peut avoir une origine virale (grippe, rhume...) ou bien, plus rare, bactérienne, notamment suite à une otite moyenne. D'autres causes sont également possibles mais bien plus rares : troubles vasculaires, réaction d'une maladie auto-immune, prise de certains médicaments ou encore la présence d'une tumeur. Dans le cas d'une labyrinthite, le patient peut souffrir de crises de vertiges et également d'une perte d'audition, voir aussi, d'acouphènes. L'infection se résorbe d'elle-même après quelques jours. Le médecin peut éventuellement prescrire des médicaments pour traiter certains symptômes en fonction de leur gravité (nausée, anti-vertigineux etc.). Si la la labyrinthite est diagnostiquée comme étant purulente (avec épanchement de liquide), le traitement associe alors des antibiotiques par voie intraveineuse et drainage du liquide.

Sources et Références

https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/otite-externe/symptomes

https://www.revmed.ch/RMS/2007/RMS-127/32569

https://www.msdmanuals.com/fr/accueil/troubles-du-nez,-de-la-gorge-et-de-l%E2%80%99oreille/troubles-de-l-oreille-externe/otite-externe-maligne

LES ACTUALITÉS SIMILAIRES

19-01

Otite externe : causes, symptômes et traitement
19-01-21  -  Prévention auditive  -  Aurélien BAFEKR

L'otite externe (otite du baigneur) est une infection du conduit auditif externe. Il s'agit d'une pathologie très répandue en médecine générale. Elle se manifeste notamment par une douleur aiguë et une inflammation du conduit auditif. Bien que...

09-10

Protection auditive en concert et boite de nuit
09-10-20  -  Prévention auditive  -  Aurélien BAFEKR

L'exposition au bruit est l'une des principales causes de perte d'audition. Qu'elle soit ponctuelle ou répétée, les risques sont réels. Les concerts, les clubs et autres lieux où de la musique amplifiée est diffusée sont particulièrement concernés, malgré les obligations...

18-10

La pollution sonore, un risque omniprésent pour notre santé auditive
18-10-19  -  Prévention auditive  -  Aurélien BAFEKR

Le bruit est omniprésent au quotidien : transports, voies routières, rues animées, travaux etc. Ces émissions continues sont pourtant nocives, tant pour l’audition (perte auditive, acouphènes, hyperacousie…

10-05

10-05-17  -  Prévention auditive  -  VivaSon

Explications Les fonctions auditives du fœtus se développent généralement au bout de 6 à 7 mois de grossesse. En premier lieu, les sons relatifs à la maman sont entendus, ...

Mon ambition : votre nouvelle audition pour
0€

Et ce quelle que soit votre perte auditive, grâce à la baisse des prix VivaSon sur les appareils des plus grandes marques mondiales !*

DÉCOUVRIR

*Les audioprothésistes VivaSon, professionnels de santé, s'engagent à vous proposer une offre adaptée à vos besoins, conforme à votre ordonnance, minimisant autant que possible votre budget audition (et à vous informer sur le calcul de vos dépenses) dans le cadre de la réglementation applicable aux "contrats responsables" et des partenariats avec les organismes d'assurance maladie. 794.785.741 VivaSon Septembre 2019. Ce dispositif médical est un produit de santé réglementé qui porte, au titre de la réglementation, le marquage CE. Lire attentivement les instructions figurant sur la notice. Nous vous renvoyons aux conseils de votre audioprothésiste.