Malentendants : Bien dormir sans ses aides auditives

Malentendants : Bien dormir sans ses aides auditives

Crédit Photo: science.orf.at

Lorsque vient l’heure de se mettre au lit, il est conseillé de retirer, dans la plupart des cas, ces aides auditives. Ceci pour 2 raisons :

  • Cela évite tout risque de perte ou de casse. Durant votre sommeil vos aides auditives peuvent se retirer des oreilles. Vous risquez alors de ne plus la retrouver ou pire de les casser.
  • Il est bon de laisser votre conduit auditif au repos, laissant passer l’air. Les aides auditives seront également au repos. Les retirer du conduit humide la nuit permet aussi d’éviter les bactéries.

Bien que retirer ses prothèses la nuit présente des aspects positifs cela vous laisse par ailleurs face à votre handicap. Risquer de ne pas entendre son enfant pleurer, le téléphone sonner, la sonnette de la porte d’entrée, ou encore le détecteur de fumée peut-être éviter avec ces quelques conseils et objets utiles. Avec les nouvelles technologies comme les Smartphones, les sonnettes lumineuses, les réveils vibrants ou encore les détecteurs de fumée olfactifs, ne plus entendre ou mal entendre est beaucoup plus facile à vivre !

 

Babyphones adaptés : 2 critères de choix

  1. Le mode sensoriel : outil vibreur qui fait appel à vos autres sens pour vous avertir lorsque le bébé est agité. Ce système d’alarme qui peut se glisser dans la poche, se porter en montre ou encore se brancher à votre oreiller (coussin vibrant à brancher sur votre smartphone), vous avertit en déclenchant une vibration de tout mouvement ou bruit suspect dans la chambre du bébé.
  2. Le mode visuel : outil vidéo ou encore flashs et diodes lumineuses personnalisables. Il permet de voir sans se déplacer ce qui se passe dans la chambre. L’intensité et le rythme des notifications lumineuses permettent de différencier les petits appels ou les longs pleurs.

 

Détecteur de fumée

Il existe des détecteurs de fumée olfactifs dédiés aux malentendants. D’autres appareils à basse fréquence et/ou lumineux ou vibrants sont aussi proposés.

Réveil

Comme pour le détecteur de fumée, vous trouverez sur le marché des réveils avec alarme lumineuse et/ou vibrante. Le vibreur peut être intégré au réveil ou être disposé sous le coussin, sous le matelas ou près du lit. Ou tout simplement régler l’alarme de son smartphone en mode vibreur.

Téléphone

Si vous recevez des appels sur votre téléphone fixe vous pouvez renvoyer les appels sur votre portable qui vous avertira de l’appel en mode vibreur ou témoin lumineux. Les bracelets connectés vibrants peuvent aussi être une solution. Vous pouvez également adapter votre téléphone fixe d’un avertisseur sonore très puissant, ou d’un vibreur ou d’un témoin lumineux.

Enfin la solution peut être aussi de ne pas dormir seul. Les chiens pour malentendants sont dressés pour vous prévenir. Dormir avec son conjoint entendant reste enfin le moyen de dormir sur ses deux oreilles.

Source : ecouteetmoi

 

Publié le

25/01

ARTICLE SUGGÉRÉ

Vague de froid, ne négligez pas vos oreilles !

Depuis quelques jours, une vague de froid sec et glacial provenant de la Russie a envahi la France provoquant des baisses de températures importantes pouvant aller de -10°C jusqu’à -20°C avec le ressentit. Bien que le froid ait certains avantages sur le corps humain, il n’en reste pas moins offensif et vos oreilles en sont les premières impactées.

Lire l'article

09/02

ARTICLE SUGGÉRÉ

Misophonie, la torture par les sons. Quels traitements ?

Avez-vous déjà ressenti de l’agacement face aux sons émis par les autres lorsqu’ils mangent, reniflent, font craquer les doigts ou quand vous les voyez faire des petits gestes répétitifs comme secouer leurs jambes ou leurs  pieds ? Si c’est le cas, vous souffrez peut-être de misophonie. Nous vous en avions déjà parlé ici, aujourd'hui nous en savons un peu plus.

Lire l'article
Les amplificateurs auditifs en vente libre dans les pharmacies peuvent mettre en danger votre audition s'ils ne respectent pas certains critères

11/07

ARTICLE SUGGÉRÉ

Assistants d’écoute : restons vigilants

La vente d'amplificateurs auditifs est autorisée en pharmacie depuis 2014. On pourrait dire de ces appareils qu’ils sont à l’audition ce que les lunettes loupes sont à la vue. Pouvant être utiles pour les personnes atteintes d’une légère perte auditive, vendus en pharmacie sans ordonnance et préréglés, il est important de s’assurer que ces produits ne soient pas dangereux.

Lire l'article
Certaines personnes sont capables de s’accommoder de leurs acouphènes plus aisément que d’autres. Notre cerveau tient une place centrale dans ce phénomène.

23/08

ARTICLE SUGGÉRÉ

L’utilisation de notre cerveau affecte nos acouphènes

Le cerveau reçoit et interprète quantité de signaux qu’il délivre finalement à notre conscience. Cette gêne particulièrement handicapante que représente les acouphènes est elle aussi soumise au travail interprétatif du cerveau. Ainsi, au-delà des seules déficiences physiques, c’est aussi le fonctionnement cérébral qui est contributeur de la nature et de l’intensité des acouphènes dont souffre tant d’individus. Une étude récente nous en dit plus.

Lire l'article

02/07

ARTICLE SUGGÉRÉ

Accepter la perte auditive

La perte auditive, quand elle survient à l'âge adulte, est un véritable tabou pour les patients. Pourtant, 2/3 des personnes au-delà de 65 ans sont atteintes de presbyacousie. Alors, aucune raison de se sentir seul ou honteux, d'autant plus que des solutions existent !

Lire l'article