La maladie d’Alzheimer serait ralentie par le port d’appareils auditifs

La maladie d'Alzheimer serait ralentie par le port d'appareils auditifs

Crédit Photo : Doctissimo

Selon le Dr Laurent Vergnon, le lien est évident entre la surdité et la maladie d’Alzheimer. En effet, les troubles auditifs conduiraient immanquablement à l’aggravement des symptômes de la maladie d’Alzheimer puisqu’ils  diminuent la stimulation cognitive. Ainsi, le port d’appareils auditifs pourrait empêcher ce lien de cause à effet.

 

Un lien évident entre la surdité et Alzheimer

Diverses études réalisées ont mis en avant un lien entre les troubles auditifs et Alzheimer. En effet, les problèmes auditifs aggraveraient les symptômes des personnes atteintes par cette maladie. Par exemple, une étude du Groupe de recherche Alzheimer presbyacousie (Grap, 2007) a démontré que la maladie d’Alzheimer était 2 fois et demie plus fréquente chez les personnes souffrant de presbyacousie. Pour rappel la presbyacousie désigne la gêne auditive due au vieillissement naturel de l’oreille interne qui rend très difficile la perception des sons aigus, et qui est extrêmement fréquente à partir de l’âge de 50 ans.

Bien qu’il semble évident à premier abord d’affirmer que la déficience auditive participe à la dégénérescence du cerveau, les chercheurs manquent encore d’études et de résultats concrets pour établir un lien scientifiquement prouvé entre la maladie d’Alzheimer et la surdité. Le Dr Laurent Vergnon, médecin ORL actuellement à la retraite, est pourtant persuadé qu’il y a davantage de cas d’Alzheimer chez les malentendants.

Il souligne que les conséquences de ce phénomène ne sont pas des moindres. En effet, les patients souffrant de la maladie d’Alzheimer se trouvent, de fait, déjà écartés du monde par leur trouble de mémoire récurrent. Rajouter par-dessus des problèmes de surdité ne fait qu’aggraver la situation et renforcer leur mise à l’écart, car lassés de devoir toujours se faire répéter des phrases, ils finissent par s’isoler tout seul, en se coupant du reste du monde. Selon le Dr Vergnon, on rentre là dans un cercle vicieux où l’isolement conduit au manque de stimulation cognitive, aggravant la maladie d’Alzheimer, mettant encore davantage à l’écart le patient.

Les appareils auditifs pour lutter contre Alzheimer

Les appareils auditifs sont à cela une solution très intéressante, permettant non seulement de réduire les troubles de l’audition, mais également de traiter plus facilement les malades d’Alzheimer. Ceux-ci seraient moins agités et travailleraient plus efficacement sur divers jeux sensoriels ou sur des jeux de mémoire, visant à retarder la dégénérescence cérébrale.

Toutefois, la mission s’annonce en pratique relativement complexe car la plupart des patients sont très peu autonomes, ce qui rend difficile et laborieux le port d’appareils auditifs en l’absence d’un suivi constant et personnalisé.

Source : Santé Magazine

Publié le
D’après une étude récente, les troubles auditifs non-traités représentent un sérieux danger pour la santé. Négliger son audition n’est pas une sage décision au vu des résultats publiés.

31/08

ARTICLE SUGGÉRÉ

Une nouvelle étude met en garde contre les troubles auditifs non-traités

Nous souhaitons tous interrompre la fuite du temps et contrecarrer les plans de la vieillesse. Se maintenir longtemps en bonne santé, préserver sa qualité de vie, voilà quelques espoirs que nous donnent la médecine d’aujourd’hui. Pourtant, il n’est pas sage de se négliger sous prétexte que tant de choses peuvent être soignés. Une nouvelle étude confirme les dangers des troubles auditifs non-traités, il est important d’en prendre note.

Lire l'article

05/01

ARTICLE SUGGÉRÉ

Les analgésiques ordinaires sont nuisibles à votre audition 

Utilisés de manière excessive, les analgésiques augmenteraient les risques de surdité et de défaillance auditive.Utilisés de manière excessive, les analgésiques augmenteraient les risques de surdité et de défaillance auditive, rendant nécessaire le port d'un appareil auditif.

Lire l'article