Appareil auditif pas cher, à quel prix ?

Découvrez les différences entre un appareil auditif et un amplificateur de son. Si ce dernier est moins cher, ses caractéristiques sont très limitées.

Depuis qu’il a envahi le marché de l’audition, l’amplificateur de son sème le trouble. Si l’amplificateur auditif est proposé à un prix attractif, cet appareil auditif amplifié pas cher n’est pas à confondre avec des prothèses auditives classiques.

L’appareil auditif

Si on s’appuie sur le Journal Officiel, un appareil auditif est « Un appareil électronique correcteur de surdité ». Une prothèse auditive est conseillée après un entretien avec un audioprothésiste et un test effectué dans une cabine insonorisée selon des normes spécifiques. La prothèse auditive doit répondre à plusieurs exigences pour être qualifiée comme telle. À savoir : possibilité de régler le gain sur au moins deux bandes de fréquence et la possibilité d’ajuster cette fréquence et d’accéder à deux programmes d’écoute.

L’amplificateur d’écoute

L’amplificateur de son aussi appelé assistant d’écoute est comme son nom l’indique un amplificateur auditif, qui n’est pas une prothèse auditive. Contrairement aux prothèses auditives, les amplificateurs auditifs ne sont pas prescrits par un médecin ORL et ne sont pas obligatoirement vendus par un audioprothésiste. Ils ne sont pas adaptés au niveau de surdité du patient et ne sont pas là pour corriger, mais bien pour amplifier un volume sonore.

Différences techniques entre appareil auditif et amplificateur d’écoute

Si les appareils auditifs proposent à leurs utilisateurs différents niveaux de réglages, ce n’est pas le cas des amplificateurs d’écoute qui ne proposent aucune fonction. Un amplificateur auditif ne permet d’augmenter le son que de quelques décibels, et ce, pour toutes les fréquences. Se présentant sous forme de casques, de boitiers, mais également sous la même apparence que des aides auditives classiques, l’amplificateur d’écoute est recommandé aux personnes ayant des pertes auditives légères. Ils ne sont pas pris en charge par la sécurité sociale et la mutuelle.

Des amplificateurs d’écoute pas chers

Disponibles immédiatement et à des tarifs peu élevés (300 à 400 euros), les amplificateurs d’écoute sont de plus en plus plébiscités par le public. Néanmoins, si ces tarifs peuvent en apparence sembler attrayants, il est important de noter que contrairement aux appareils auditifs, ils ne sont ni remboursés par la Sécurité Sociale, ni par la mutuelle. Aujourd’hui un appareil auditif dernière génération, numérique et sur-mesure peut être proposé à un prix de 590 euros. Une fois déduites les prises en charge de la sécurité sociale et de la mutuelle, cet appareil peut être gratuit pour le client qui bénéficie, en sus, d’un suivi et de conseils, ce qui n’est pas le cas en optant pour un amplificateur d’écoute.

Publié le
114 : le numéro d'urgence pour les personnes malentendantes - VivaSon

29/06

ARTICLE SUGGÉRÉ

114 : le numéro d’urgence pour les personnes malentendantes

Saviez-vous que les numéros d’urgence ne se résumaient pas au 15, 17, 18 et 112 ? En effet, comment feraient les personnes ayant des difficultés à parler ou entendre sinon ? Heureusement, il existe le 114, numéro à contacter en cas d’urgence par sms ou fax, totalement gratuit.

Lire l'article
Le sens du mot vieillesse change avec le temps. En accompagnant la vieillesse, le maintien à domicile est possible. L'autonomie est préservée.

15/08

ARTICLE SUGGÉRÉ

Accompagner la vieillesse permet de plus en plus le maintien à domicile

Avec l’âge viennent parfois quelques difficultés. Que ce soit l’audition qui faiblit, l’élocution qui s’altère ou la mobilité qui diminue, des solutions existent pour améliorer le quotidien des personnes touchées. La crainte de consulter et l’appréhension des diagnostics sont infondées et ne doivent pas vous arrêter : il est possible de s’en sortir. Quand il est question d’un maintien à domicile, il est important de prendre les mesures nécessaires.

Lire l'article

02/07

ARTICLE SUGGÉRÉ

Accepter la perte auditive

La perte auditive, quand elle survient à l'âge adulte, est un véritable tabou pour les patients. Pourtant, 2/3 des personnes au-delà de 65 ans sont atteintes de presbyacousie. Alors, aucune raison de se sentir seul ou honteux, d'autant plus que des solutions existent !

Lire l'article