Image
Appareil auditif gratuit

Des appareils auditifs remboursés à 100%

Face à une perte de l’audition, s’équiper d’aides auditives est parfois nécessaire pour recouvrer un sens de l’ouïe acceptable. Longtemps considérés comme un équipement particulièrement onéreux, certains appareils auditifs sont, depuis la réforme 100% santé, devenus accessibles à un prix bien plus abordable que par le passé. Selon des critères bien spécifiques, acquérir des prothèses auditives avec un reste à charge de zéro euro (RAC 0) peut désormais être possible pour un patient souffrant d’un trouble de l’audition. Initiée par Emmanuel Macron, cette réforme a prévu une révision du plafonnement des prix des appareillages auditifs en créant deux nouvelles catégories pour laisser le libre choix au patient de son appareil auditif et à l’audioprothésiste de son prix : classe 1 et classe 2.

Comment fonctionne le remboursement de ces aides auditives et quelles sont les conditions pour bénéficier d’un appareillage à moindre coût ? Découvrez avec VivaSon comment choisir des appareils auditifs remboursés à 100%.

Comment acquérir un appareil auditif gratuit ?

Le remboursement des prestations auditives a longtemps été un frein pour les personnes atteintes d’un trouble de l’oreille. Découvrez les nouvelles conditions de prise en charge des appareils auditifs.

Loi 100% santé : nouveaux critères de prise en charge des aides auditives

Le dispositif 100% santé, également appelé réforme du RAC 0 (reste à charge zéro) a été mis en place progressivement en France. Lancé en janvier 2019 puis rendu systématique au 1er janvier 2021, il prévoit un accès aux soins facilité, notamment en matière de soins auditifs. L’objectif numéro 1 de cette loi vise à limiter, voire annuler le reste à charge pour les patients atteints d’un trouble de l’audition pour lequel un appareillage semble indiqué.

Pour ce faire, une nouvelle classification des appareils auditifs a été pensée. Elle se décline en deux gammes : la classe 1 et la classe 2. Seules les aides auditives de classe 1 sont totalement remboursées et permettent ainsi l’acquisition d’un appareil auditif gratuit.

Appareil auditif : quelles démarches et quel suivi ?

Pour bénéficier d’une prise en charge totale de vos appareils auditifs, une prescription médicale est obligatoire. Consultez votre médecin généraliste qui vous orientera vers une consultation auprès d’un médecin ORL. Au terme de votre rendez-vous, si votre perte auditive est attestée, vous devez vous rapprocher d’un audioprothésiste certifié d’état qui réalisera un bilan auditif et un devis normalisé pour vous aider à choisir l’appareillage adapté à votre perte auditive. Sans ordonnance, votre appareil auditif ne saurait être remboursé.

Une fois votre équipement sélectionné, vous bénéficierez d’un suivi régulier de votre audioprothésiste pour veiller à son bon réglage et en assurer l’entretien, ainsi qu’une garantie de 4 ans rendue obligatoire par la loi.

Nouvelle classification des appareils auditifs avec le 100% Santé

Appareils auditifs de classe 1 et loi 100% santé : le 0 reste à charge

Prix limite de vente : quel plafond pour un appareil auditif gratuit ?

La réforme a prévu un plafonnement du prix des appareils auditifs de classe 1 afin d’en garantir le remboursement intégral et atteindre un reste à charge de zéro euro. C’est ce qu’on appelle le PLV (prix limite de vente) de l'offre 100% Santé. Pour bénéficier d’un appareillage gratuit, son coût maximal ne doit pas dépasser 950 € ou 1400 € pour les moins de 21 ans. Par exemple, si vous optez pour l’aide auditive Resound Ligo 5-61 chez VivaSon au prix de 950 €, l’Assurance maladie vous remboursera un total de 240 € par oreille et votre mutuelle assurera le remboursement de la différence soit 710 €. Le reste à charge sera alors de zéro euro.

Aides auditives gratuites : gamme et fonctionnalités

Les appareils auditifs de classe 1 font partie de la gamme dite “standard”. Il s'agit du panier de soins 100% Santé. Elle regroupe des aides auditives de qualité aux nombreuses fonctionnalités :

  • 12 canaux de réglage minimum adaptés à l’audition du patient ; 30 dB d’amplification sonore minimum ;
  • trois options minimum parmi lesquelles un système anti-acouphène, une connectivité sans fil, une bande passante élargie ≥ 6 000 Hz, un réducteur de bruit du vent, une directivité microphonique adaptative, une fonction apprentissage de sonie, une synchronisation binaurale ou encore un système anti-réverbération.

S’il est vrai que les appareils auditifs de classe 1 sont moins évolués que ceux de classe 2, ils n’en demeurent pas moins très efficaces pour soigner tous les types d’atteintes auditives. Pour un confort adapté à l’oreille de chacun, le patient peut choisir le type d’appareillage qui lui convient davantage : contour d’oreille, intra-auriculaire ou encore micro contour d’oreille. La classe 1 dénombre de nombreuses marques et modèles parmi les plus performants du marché de l’audition à l’instar de Signia, Resound, Philips, Phonak ou encore Starkey.

Quel remboursement pour un appareillage auditif de classe 2 ?

Si la réforme 100 % santé représente une évolution majeure en matière de remboursement de soins auditifs, elle ne garantit pas une gratuité de tous les appareils auditifs.

Quelles fonctionnalités pour les aides auditives haut de gamme ?

Les appareils auditifs de classe 2, dits “haut de gamme” regroupent les meilleures fonctionnalités et options du marché de l’audition. Véritables bijoux de technologie, ils assurent un confort d’écoute incomparable dans les situations sonores les plus difficiles et une meilleure adaptation au style de vie du patient.

Parmi leurs options novatrices, on dénombre :

  • jusqu'à 48 canaux de réglage pour une écoute plus personnalisée à l’oreille ; une communication binaurale avancée ; des réducteurs de bruit haut de gamme ; un anti-larsen plus efficace ; des systèmes de directivité variés : omni-directionnelle, adaptative, fixe, etc. ;
  • des algorithmes perfectionnés d'adaptation à l’environnement ;
  • des systèmes rechargeables lithium-ion ;
  • des technologies inédites.

Appareil auditif de classe 2 : à quel prix puis-je m’équiper ?

Les prothèses auditives de classe 2 s’affichent à des prix librement fixés par les audioprothésistes. Si dans le cadre de la réforme 100% santé les plafonds de remboursement de la sécurité sociale sont les mêmes pour les deux classes, seule la prise en charge de la mutuelle complémentaire diffère. Elle est variable selon le type de contrat souscrit. L’Assurance maladie prendra ainsi 240 € par oreille à ses frais : le reste à charge pour le patient peut alors être très important. Par exemple, si vous choisissez notre modèle de classe 2 Resound Linx qr 5-61 à 1045 €, votre reste à charge pourra s’élever à 805 €. Pour faire le bon choix de votre appareil auditif de classe 2 et éviter les mauvaises surprises, demandez impérativement un devis auprès de votre audioprothésiste et de votre mutuelle !

Si la loi 100% santé a grandement facilité l’accès aux prothèses auditives à moindre coût, tous les appareils auditifs ne sont pas concernés par ce dispositif. Les conditions de gratuité pour ce type d’appareillage répondent à des mesures strictes encadrées par la loi et ne s’appliquent pas à certains modèles. Pour calculer votre reste à charge et bénéficier de la gratuité pour vos aides auditives, consultez les conditions de remboursement dans notre dossier spécial.

Ruben Krief, Audioprothésiste et responsable audiologie
Ruben Krief
Audioprothésiste et responsable audiologie
Diplômé du CNAM à Paris en 2015 d'un Diplôme d'Etat Audioprothésiste, Ruben débute en tant qu'audio dans le centre auditif VivaSon République, à Paris. Rapidement c'est l'aspect technique et scientifique de la profession qui l'intéresse le plus et décide d'approfondir ses connaissances en audiologie. Attiré par l'impression 3D et les techniques d'appareillage de pointe, il a fait de la mesure in vivo sa spécialité en cabine. En tant que Responsable audiologie, Ruben Krief assure une mission d'intérêt pédagogique au sein de VivaSon pour transmettre ses connaissances et meilleures pratiques aux audioprothésistes du réseau. Cette mission présente aussi un aspect matériel pour les tests de nouveaux produits ainsi qu'une dimension relationnelle primordiale pour pérenniser l'échange avec les fournisseurs et nos équipes de terrain dans toute la France.

QUESTIONS FRÉQUENTES

Image
Questions fréquentes sur l'audition
Vivason répond à vos questions
Remboursement des appareils auditifs par l'agefiph
L'AGEFIPH (Association de gestion du fonds pour l'insertion des personnes handicapées) peut participer à la prise en charge de vos appareils auditifs. Découvrez comment et quelles sont les modalités.
En savoir +
Perte de votre appareil auditif : Que faire ? Quel remboursement ?
Il arrive que des patients perdent leurs appareils auditifs. Que ce soit lors d'un déplacement ou bien un oubli quelconque. Découvrez ce que vous pouvez faire pour l'anticiper ou remplacer votre équipement à moindre coût.
En savoir +
Ordonnance appareil auditif, une prescription médicale obligatoire ?
L’ordonnance médicale est obligatoire pour pouvoir porter un appareil auditif. Vous pouvez vous en procurez une chez un médecin ORL. Sa durée de validité est de 1 an, vous ...
En savoir +
Remboursement des piles auditives et produits d'entretien, qu'est-ce qui change ?
Avec la mise en place de la réforme 100% Santé, seul les piles auditives sont dorénavant prises en charge par la sécurité sociale et les mutuelles. Les produits d'entretien comme les spray nettoyant, les dômes ou les pastilles déshumidifiantes sont désormais à votre charge.
En savoir +
Remboursement des appareils auditifs pour les moins de 20 ans ?
Pour les personnes âgées de moins de 20 ans, le remboursement des appareils auditifs prévu par la sécurité sociale est plus important qu'un adulte...
En savoir +

Déposer un commentaire