Les appareils auditifs rechargeables: une vraie révolution !

Les appareils auditifs rechargeables comportent de nombreux avantages notamment en terme d'autonomie et de budget. Néanmoins, ils peinent à se faire une place sur le marché de l'audition.  

Les appareils auditifs rechargeables constituent une avancée évidente pour les patients, notamment en termes d’autonomie et de budget. Récemment commercialisée, la prothèse auditive rechargeable n’est pourtant pas souvent préconisée par les spécialistes, ce qui invite de façon évidente à la réflexion.

Appareil auditif rechargeable : quels sont ses atouts ?

L’appareil auditif sans piles est arrivé sur le marché en 2008. Bien que peu commercialisée, puisque seulement 4 chargeurs sont vendus pour 100 appareils auditifs achetés, la prothèse rechargeable possède de réels avantages. Par exemple, il n’est pas obligatoire d’avoir toujours chez soi des piles de rechange. Ce type d’oubli s’avère très gênant et préjudiciable notamment lorsque l’on est à l’extérieur, ou dans une réunion de famille.  L’autonomie qu’apporte l’appareil auditif rechargeable permet d’être tranquille toute une journée. La nuit est l’occasion pratique de recharger sa prothèse auditive. L’aspect rechargeable génère également des économies substantielles. Une personne appareillée dépense chaque année 70 euros en piles, sachant qu’une pile fonctionne environ une dizaine de jours. On constate rapidement le budget en piles nécessaire sur une décennie ou plus. Or, l’audioprothésiste a tout intérêt à continuer à vous vendre des piles.

Appareil auditif sans piles, le bon choix

Pourquoi le spécialiste est-il si réticent à évoquer les appareils auditifs rechargeables comme possibilité ? L’une des raisons évidentes est que les marges sur les piles sont particulièrement confortables, et bien supérieures à celles du chargeur. On évalue à 250 euros le gain supplémentaire en faveur de l’audioprothésiste, c’est-à-dire une marge établie à 80 %. L’intérêt de la profession est donc de bloquer le développement des chargeurs et autres piles auditives rechargeables. Ainsi, de nombreux appareils auditifs ne sont pas compatibles avec les chargeurs. Par ailleurs, tous les appareils auditifs ne sont pas compatibles avec des chargeurs. L’audioprothésiste doit donc maîtriser ces technologies d’appareils en plus des appareils avec lesquels il a l’habitude de travailler, ce qui n’est pas forcément évident. Si les critiques des chargeurs tombent, elles sont infondées, puisque l’appareil auditif rechargeable garantit plus d’autonomie, sous une forme bien plus écologique, les piles étant des polluants importants pour l’environnement.

Publié le

10/01

ARTICLE SUGGÉRÉ

Beyond, la révolution des aides auditives signé Widex

Widex la société danoise lance le bijou technologique tant attendu sur le marché, il s’agit d’une aide auditive discrète et ultra-connectée baptisée Beyond, Cette appellation a pour objectif de faire référence au positionnement et à sa supériorité par rapport aux autres produits concurrents.

Lire l'article
Otometrics rejoindra normalement le groupe américain Natus Medical fin 2016. Un partenariat stratégique en faveur des technologies d’avenir.

10/10

ARTICLE SUGGÉRÉ

Otometrics rejoint le groupe américain Natus Medical

Otometrics est un fabricant d’équipements dans le domaine de l’audition qui participe à l’échelle mondiale. Proposant des produits allant de l’adaptation d’appareils auditifs aux outils de diagnostic, ce dernier appartenait au groupe GN. Rejoignant désormais le groupe américain Natus Medical, Otometrics obtient une position de choix sur le marché.

Lire l'article