ASMR, la nouvelle méthode de relaxation par le son

ASMR ou comment prendre du plaisir et se relaxer par les sons - VivaSon

Crédit photo : WP Tech

Avez-vous déjà ressenti ce petit frisson de plaisir lorsque vous entendez votre musique préférée ? Avez-vous déjà ressenti des petits fourmillements au niveau du crâne lorsque vous vous détendez pendant un massage ? L’ASMR peut vous faire retrouver ces sensations, simplement avec votre ouïe.

Depuis quelques semaines, ces vidéos affolent la toile. Cette nouvelle pratique consistant à se relaxer par les sons fait déjà beaucoup d’adeptes. ASMR signifie littéralement « Autonomous Sensory Meridian Response » en anglais. Ce qui équivaut à : Réponse Automatique des Méridiens Sensorielle en français. Découverte en 2010 aux Etats-Unis, cette forme de relaxation tend seulement à se faire connaître en Europe. Bien qu’il n’y ait aucune preuve scientifique de son impact neurologique et psychologique sur le corps humain, ce procédé a de nombreux amateurs.

 

Le principe est simple, l’ ASMR permet de ressentir du plaisir non sexuel par le biais de l’ouïe. En effet, en écoutant spécifiquement certains bruits comme des sons de chuchotements, tapotements, crépitements, de la pluie contre la vitre…Cela provoque chez certaines personnes des picotements agréables au niveau de la tête comme un massage cérébral, tel un frisson musical. Une réaction pouvant aller jusqu’à l’orgasme senso-auditif non-sexuel.

Pratiquer l’ASMR nécessite une certaine concentration et focalisation sur le son. Ceci ne se pratique pas n’importe quand et ne convient pas à tout le monde. Néanmoins, certaines personnes sont plus réceptives que d’autres. En effet, chacun possède son propre stimulus déclencheur de sensation. Ainsi, une personne, qui arrive à se relaxer en écoutant le son d’une rivière par exemple, ne fera peut-être aucun effet à une autre personne. Tels les goûts, la capacité à se relaxer par l’écoute ne fonctionne pas sur tout le monde.

Le son de ces vidéos est d’une qualité extrême. Le fait de se concentrer sur ces bruits incite à l’apaisement. Pouvant être assimilé à une forme d’hypnose, l’ ASMR se pratique dans une position de détente. Bien sûr, cela nécessite d’accepter l’aspect expérimental de cette pratique, mais les résultats sont assez satisfaisant. Beaucoup d’adeptes visionnent ces vidéos de gestes simples et de son pur pour se détendre en fin de journée et mieux trouver le sommeil. Retrouvez une sélection de ces vidéos ici.

Si vous ne parvenez pas à percevoir tous les sons des vidéos, n’augmentez pas le volume. Il est conseillé de consulter son médecin, de procéder à des tests auditifs et dans les cas les plus sérieux, de se munir d’un appareil auditif.

 

Source: konbini

 

 

Publié le

04/11

ARTICLE SUGGÉRÉ

Le rôle de l’audioprothésiste

Après avoir constaté des troubles auditifs, la plupart des patients consultent un ORL ou un audioprothésiste pour obtenir un diagnostic clinique et recevoir une aide adaptée à leur situation. Pour répondre à leurs attentes, ces professionnels vont les accompagner tout au long de trois étapes primordiales qui ne se résument pas au choix de l'appareil auditif adéquat.

Lire l'article
Une étude de 2015 analyse les différents systèmes de remboursement des appareils auditifs et leurs conséquences sur l'appareillage des malentendants.

01/09

ARTICLE SUGGÉRÉ

Quel pays d’Europe assure la meilleure prise en charge pour vos appareils auditifs ?

Une étude produite par Luis Godinho, audioprothésiste et président du Syndicat national des audioprothésistes (UNSAF) et membre du Haut Conseil pour l’avenir de l’Assurance Maladie (HCAAM) analyse les différents systèmes de prise en charge publique des prothèses auditives. Cette étude a été réalisée à partir de données EuroTrak et porte sur sept pays d’Europe.

Lire l'article