1er rendez-vous avec un audioprothésiste – J’ai testé pour vous, suite

1er rendez-vous avec un audioprothésiste - J’ai testé pour vous

VivaSon

La semaine dernière j’ai eu l’idée de prendre rendez-vous chez un audioprothésiste. Il me semblait alors intéressant de voir et de décrire comment cela se passait. Et puis je ne sais pas si c’est par effet de mimétisme, mais j’avais l’impression d’avoir une déficience auditive, d’entendre moins bien et de faire de plus en plus répéter.

Se rendre à un rendez-vous chez l’audioprothésiste est un peu stressant je dois l’avouer. Tout d’abord s’il trouve que votre audition a baissé il ne va pas, comme le généraliste vous donner un médicament. Vous allez sans doute devoir porter un appareil auditif. Et il faut le reconnaître, c’est un peu moins glamour que de porter des lunettes. Pour autant c’est tout aussi nécessaire et moins voyant. Mais la prothèse auditive, qu’elle soit, intra auriculaire ou contour, a mauvaise image. Pourtant de nos jours combien de gens dans la rue ou les transports en commun voit-on avec quelque chose dans les oreilles. Je porte très souvent des écouteurs sans fils blanc très à la mode. Pourquoi aurais-je « honte » de porter des prothèses. Si ce n’est qu’une histoire de style, une certaine marque de téléphone devrait travailler alors avec les fabricants de prothèses, moins de personnes auraient peur de s’appareiller.

Le coût est également un frein. Bon nombre de personnes susceptibles de s’appareiller que j’ai interrogé redoutent le prix. C’est une dépense que personne ne budgète et que tout le monde craint. Pour la plupart de ces personnes, qui ne se sont même pas renseignées, ce sera forcément exorbitant. Une meilleure audition aurait donc un prix que beaucoup de personnes ne sont pas prêtes à payer.

Je prends donc rendez-vous sur le site de VivaSon dans un centre le plus proche. J’habite Paris, c’est simple il y a le choix. Il y a aussi plusieurs centres en région parisienne et en province. Tout d’abord je note que le site est très bien fait. C’est clair. On choisit son centre puis on voit les créneaux libres. On renseigne ses coordonnées puis on sélectionne le jour et l’heure. On reçoit ensuite un SMS et un mail de confirmation. Un autre SMS quelques jours avant nous rappelle le rendez-vous. Bref c’est clair et précis. Le centre que j’ai choisi est très beau, l’accueil chaleureux. On me fait patienter avec un café puisque je suis arrivée en avance.  L’audioprothésiste me reçoit et me rassure, je dois paraître nerveuse. Elle me fait faire un test qui dure une trentaine de minutes. Puis elle m’explique les résultats en me montrant mon audiogramme. J’ai apparemment une perte de 20% sur les aigus c’est ce qui fait que je n’entends pas toujours une conversation surtout dans un endroit bruyant. Je suis jeune et ce n’est pour le moment pas gênant donc libre à moi de ne pas m’appareiller. Mais plus j’attends plus mon audition peut s’aggraver. L’audioprothésiste très délicate me rassure et me propose d’essayer les prothèses version contours pour une durée d’1 à 2 semaines.

Outre l’aspect technique des appareils qu’elle me propose, l’audioprothésiste m’informe également des différents prix. Libre à moi de choisir mon prix et la marque de mes appareils. Elle me fait tout de même part de son avis concernant un appareil. En fait j’ai le choix entre 3 gammes et 3 prix. Plus l’appareil est performant, plus il propose de réglages donc plus de confort et de performance. Il est aussi plus cher. Mais pour le trouble auditif dont je souffre, peu de réglages sont nécessaires, je peux donc choisir un appareil moins cher. Sur le règlement l’audioprothésiste se montre là aussi très rassurante. Elle me propose un règlement en plusieurs fois. Concernant la partie prise en charge par la mutuelle, elle attendra qu’elle me rembourse avant d’encaisser le chèque.

VivaSon propose les prix les plus bas du marché pour les mêmes appareils que ses concurrents. En plus d’un service de qualité, les audioprothésistes permettent des facilités de règlement.

Source : VivaSon

Publié le
Etre sourd ou malentendant peut paraître handicapant et empêcher les uns et les autres de communiquer entre eux. Mais cela ne doit pas le devenir.

23/01

ARTICLE SUGGÉRÉ

Ne pas entendre ne doit pas empêcher de bien communiquer !

Pour communiquer et s’exprimer, nous utilisons notre propre langage, qui peut être aussi bien verbal que corporel. Nous utilisons alors nos sens. La vue afin d’identifier les gestes, les expressions et les paroles écrites. L’ouïe et la parole afin d’échanger sur divers sujets. Communiquer est primordial et nécessaire dans la vie de tous les jours.

Lire l'article
Bien que certaines compétences puissent être développées, certaines sont innées. Ainsi, plusieurs d’entre nous sont dotés de l’oreille absolue.

03/02

ARTICLE SUGGÉRÉ

Tout savoir sur l’oreille absolue

L’être humain est extrêmement complexe et est unique en son genre. Chacun possédant ses propres capacités. Ces différences caractérisent la personnalité et l’identité de chacun. Bien que certaines compétences puissent être développées, certaines sont innées. Ainsi, plusieurs d’entre nous sont dotés de l’oreille absolue.

Lire l'article
L’Autorité de la concurrence rend son rapport d’étape sur le secteur de l’Audioprothèse. Vivason y est cité comme bon élève.

25/08

ARTICLE SUGGÉRÉ

VivaSon, bon élève du rapport d’étape de l’Autorité de la concurrence

Notre article du 5 juillet dernier signalait la décision de l’Autorité de la concurrence de mener l’enquête sur le secteur de l’audioprothèse. La publication de son rapport d’étape ouvre une consultation publique qui invite les acteurs du secteur à répondre avant le 20 septembre à 46 questions, portant sur des problématiques identifiées par le rapport. Les principales problématiques concurrentielles ont été identifiées au niveau de la distribution au détail, même si quelques exceptions comme le réseau VivaSon ont été saluées.

Lire l'article