Audition : Le Prix de l’ARO décerné à Christine Petit

Audition : Le Prix de l'ARO décerné à Christine Petit

Le Point

Chaque année l’ARO (Association pour la Recherche en Otolaryngologie) distingue une sommité du monde de l’audition pour ses recherches. Cette année cet honneur revient au Pr Christine Petit qui est distingué pour l’ensemble de son travail. Très impliquée depuis plusieurs années dans le domaine de l’audition elle reçoit ainsi la médaille de l’ARO (Award of Merit) 2018. Il s’agit d’une récompense internationale qui est décernée depuis 1978 en reconnaissance de contributions scientifiques et/ou médicales exceptionnelles dans le domaine de l’audition.

Créée en 1973 l’association ARO, basée aux Etats-Unis, a pour but d’encourager et de promouvoir la recherche académique et clinique ORL. Elle tient régulièrement des congrès scientifiques durant lesquels elle honore un chercheur. La 42e édition se tiendra à Baltimore du 9 au 13 février 2019.

Christine Petit a consacré l’essentiel de ses recherches à l’identification des gènes impliqués dans les mécanismes de l’audition et de la surdité héréditaire. En 2002, elle est nommée professeur au Collège de France, titulaire de la chaire Génétique et physiologie cellulaire. Très vite, la scientifique initie des collaborations internationales, et ouvre la voie au déchiffrage des bases génétiques de l’audition et de la surdité. Elle participe à des travaux à l’échelle européenne visant à comprendre et à guérir le syndrome d’Usher. A l’Institut Pasteur elle dirige une unité INSERM (Institut national de la santé et de la recherche médicale).

Christine Petit intervient dans le monde entier en tant qu’experte en neurosciences sensorielles et génétique moléculaire humaine. Elle a également à cœur de faire de la France un lieu important de la recherche en Otolaryngologie. Lors du dernier congrès de Marrakech en novembre 2017  la fondation pour l’audition a d’ailleurs annoncé que le futur Institut de l’audition de Paris sera dirigé par le Pr Christine Petit. Cet institut qui sera inauguré à Paris en 2019 a été pensé comme un centre de convergence de tous les acteurs de l’audition, chercheurs, audioprothésistes, associations, orthophonistes unis pour faire avancer la recherche.

Source : Institut Pasteur

Publié le
Misophonie : quand les sons deviennent un enfer

08/04

ARTICLE SUGGÉRÉ

La misophonie ou la haine des sons

Vous vous hérissez lorsque quelqu’un froisse du papier d’aluminium, vous ne supportez pas le bruit d’une craie sur un  tableau noir ou le son de la mastication des autres vous exaspère ? Il est tout à fait normal de ne pas apprécier certains sons, mais lorsque l’agacement se transforme en haine impossible à surmonter, on parle de misophonie. Ce trouble neuropsychiatrique se caractérise par une véritable aversion pour certains sons, extrêmement dérangeant dans le quotidien des individus touchés.  

 

Lire l'article