Des bijoux d’appareil auditif et d’implant cochléaire

Crédit Photo : Pexels

Au sein de l’association L. s’emmêle qu’elle a créée en 2015, Delphine réalise des bijoux pour appareils auditifs et implants cochléaires. Grâce à des ornements élégants ou amusants, cette maman devenue sourde à l’âge de 23 ans entend bien changer le regard que les gens portent sur la différence.

Delphine Lorton est née malentendante. A l’âge de 23 ans, elle devient sourde, et sera implantée à 29 ans. Comme beaucoup de malentendants, elle n’a jamais aimé porter ses appareils auditifs. En effet, lorsque l’on est sourd ou malentendant, le handicap n’est visible que si on le montre. Le port d’appareil est donc stigmatisant. Delphine a eu trois filles malentendantes, et c’est grâce à l’aînée que le projet de L. s’emmêle est né. Contrairement à sa mère, elle souhaitait assumer ses prothèses auditives, et surtout les customiser. Ne trouvant rien qui leur convenait, elles ont décidé de les personnaliser elles-mêmes et d’en faire de vrais bijoux !

Des bijoux pour changer le regard porté sur le handicap 

Après une campagne sur KissKissBankBank, Delphine récolte 1000 euros grâce aux dons d’internautes, ce qui lui permet de créer des fixations sur-mesure pour les prothèses auditives en contour, qui permettent d’y apposer des bijoux. L’association L. s’emmêle fêtera bientôt ses un an d’existence. Delphine y crée des bijoux pour appareils auditifs et implants cochléaires, entièrement confectionnés à la main. Ces bijoux permettent aux malentendants de s’assumer, et de véhiculer une image positive de leur appareillage en le rendant plus esthétique. Ses bijoux s’adaptent à tous types d’appareils : Cochlear, Neurelec, Med-el, Advanced Bionics, Oticon, Phonak, Widex et Starkey.

Actions de sensibilisation

Son association réalise également des actions de sensibilisations au handicap. La dernière en date a eu lieu en mai 2016 avec l’Ecole des Mines de Saint-Etienne. L’Ecole organise chaque année une journée conviviale centrée sur les problématiques liées aux handicaps. La journée a débuté avec une animation réalisée par L. s’emmêle, autour du bijou adapté, ergonomique et accessible. Cette entrée en matière a attisé la curiosité des élèves et personnels de l’école.

Mais Delphine a un autre objectif : permettre aux sourds et malentendants de créer leurs bijoux eux-mêmes. En effet, elle s’est confrontée à la difficulté de trouver un emploi en tant que personne handicapée. Elle collecte donc chaque centime généré par l’association afin de pouvoir créer un jour une entreprise d’aide par le travail, qui réalisera des bijoux pour prothèses auditives.

Source : https://l-semmele.com/

Publié le

04/11

ARTICLE SUGGÉRÉ

Le rôle de l’audioprothésiste

Après avoir constaté des troubles auditifs, la plupart des patients consultent un ORL ou un audioprothésiste pour obtenir un diagnostic clinique et recevoir une aide adaptée à leur situation. Pour répondre à leurs attentes, ces professionnels vont les accompagner tout au long de trois étapes primordiales qui ne se résument pas au choix de l'appareil auditif adéquat.

Lire l'article

31/01

ARTICLE SUGGÉRÉ

Ces aliments qui préservent notre ouïe

Outre les facteurs extérieurs qui peuvent altérer l’audition, comme la pollution sonore ; l’appareil auditif est plus ou moins résistant aux bruits en fonction de notre alimentation. Nous vous avions déjà parlé de la phytothérapie qui nécessite l’utilisation des plantes pour améliorer l’audition. Sachez que certains aliments ont également des effets positifs.

Lire l'article
Sur les réseaux sociaux, l’on peut observer la joie des patients découvrant la signification du mot « entendre » grâce à leur appareil auditif. Les effusions de joie nous en disent plus sur la valeur de nos sens, préservons-les.

02/09

ARTICLE SUGGÉRÉ

La grande émotion d’entendre pour la première fois

Nous parlons régulièrement de troubles auditifs acquis dans nos articles, mais certaines personnes naissent sourdes ou malentendantes. La vie de ceux pour qui le son a depuis toujours déserté les lieux n’est guère vraiment imaginable pour la plupart des gens. Aujourd’hui, des vidéos montrent l’émotion de patients entendant pour la première fois grâce à un appareil auditif, et leur joie marque les esprits.

Lire l'article
Avoir une bonne audition n’est pas négligeable pour un enfant. Contributrice centrale au développement intellectuel et social, il faut la protéger.

17/06

ARTICLE SUGGÉRÉ

L’audition de l’enfant est liée au développement intellectuel et social, prenez-en soin !

Entendre et communiquer est une source d’activité non négligeable pour le cerveau. Cela aide à prévenir des troubles cognitifs chez les personnes âgées mais participe aussi activement au développement cognitif des enfants. Nous n’associons pas nécessairement les troubles de l’audition aux jeunes âges, c’est pourquoi il est important de réaffirmer notre vigilance sur ce thème. Dès l’enfance, un appareil auditif peut s’avérer nécessaire pour préserver le développent intellectuel.

Lire l'article
Le sens du mot vieillesse change avec le temps. En accompagnant la vieillesse, le maintien à domicile est possible. L'autonomie est préservée.

21/09

ARTICLE SUGGÉRÉ

Accompagner la vieillesse permet de plus en plus le maintien à domicile

Avec l’âge viennent parfois quelques difficultés. Que ce soit l’audition qui faiblit, l’élocution qui s’altère ou la mobilité qui diminue, des solutions existent pour améliorer le quotidien des personnes touchées. La crainte de consulter et l’appréhension des diagnostics sont infondées et ne doivent pas vous arrêter : il est possible de s’en sortir. Quand il est question d’un maintien à domicile, il est important de prendre les mesures nécessaires.

Lire l'article