Des bijoux d’appareil auditif et d’implant cochléaire

Crédit Photo : Pexels

Au sein de l’association L. s’emmêle qu’elle a créée en 2015, Delphine réalise des bijoux pour appareils auditifs et implants cochléaires. Grâce à des ornements élégants ou amusants, cette maman devenue sourde à l’âge de 23 ans entend bien changer le regard que les gens portent sur la différence.

Delphine Lorton est née malentendante. A l’âge de 23 ans, elle devient sourde, et sera implantée à 29 ans. Comme beaucoup de malentendants, elle n’a jamais aimé porter ses appareils auditifs. En effet, lorsque l’on est sourd ou malentendant, le handicap n’est visible que si on le montre. Le port d’appareil est donc stigmatisant. Delphine a eu trois filles malentendantes, et c’est grâce à l’aînée que le projet de L. s’emmêle est né. Contrairement à sa mère, elle souhaitait assumer ses prothèses auditives, et surtout les customiser. Ne trouvant rien qui leur convenait, elles ont décidé de les personnaliser elles-mêmes et d’en faire de vrais bijoux !

Des bijoux pour changer le regard porté sur le handicap 

Après une campagne sur KissKissBankBank, Delphine récolte 1000 euros grâce aux dons d’internautes, ce qui lui permet de créer des fixations sur-mesure pour les prothèses auditives en contour, qui permettent d’y apposer des bijoux. L’association L. s’emmêle fêtera bientôt ses un an d’existence. Delphine y crée des bijoux pour appareils auditifs et implants cochléaires, entièrement confectionnés à la main. Ces bijoux permettent aux malentendants de s’assumer, et de véhiculer une image positive de leur appareillage en le rendant plus esthétique. Ses bijoux s’adaptent à tous types d’appareils : Cochlear, Neurelec, Med-el, Advanced Bionics, Oticon, Phonak, Widex et Starkey.

Actions de sensibilisation

Son association réalise également des actions de sensibilisations au handicap. La dernière en date a eu lieu en mai 2016 avec l’Ecole des Mines de Saint-Etienne. L’Ecole organise chaque année une journée conviviale centrée sur les problématiques liées aux handicaps. La journée a débuté avec une animation réalisée par L. s’emmêle, autour du bijou adapté, ergonomique et accessible. Cette entrée en matière a attisé la curiosité des élèves et personnels de l’école.

Mais Delphine a un autre objectif : permettre aux sourds et malentendants de créer leurs bijoux eux-mêmes. En effet, elle s’est confrontée à la difficulté de trouver un emploi en tant que personne handicapée. Elle collecte donc chaque centime généré par l’association afin de pouvoir créer un jour une entreprise d’aide par le travail, qui réalisera des bijoux pour prothèses auditives.

Source : https://l-semmele.com/

Publié le
Le traitement hormonal de la ménopause altère l'audition - VivaSon

18/05

ARTICLE SUGGÉRÉ

Le traitement hormonal de la ménopause altère l’audition

La prise de certains médicaments, s’ils sont pris régulièrement ou en haute quantité peuvent avoir un impact sur l’audition. Ces médicaments sont dits ototoxiques. Une nouvelle étude à révélé que les traitements pour la ménopause peuvent avoir une incidence sur l’audition.

Lire l'article
Selon une étude réalisé par le cabinet d’audit Ernst & Young, le coût social du bruit en France s’élèverait à 57 millions d’euros par an !

15/06

ARTICLE SUGGÉRÉ

Le bruit coûte chaque année 57 milliards d’euros à la société

L’augmentation des troubles auditifs et de la surdité acquise est un fait constaté. Notre mode de vie urbain, qui favorise le bruit, en est le principal responsable, et conduit de nombreuses personnes à recourir au port d’appareils auditifs. Ainsi, selon une étude réalisé par le cabinet d’audit Ernst & Young, le coût social du bruit en France s’élèverait à 57 millions d’euros par an !

Lire l'article