Des bijoux d’appareil auditif et d’implant cochléaire

Crédit Photo : Pexels

Au sein de l’association L. s’emmêle qu’elle a créée en 2015, Delphine réalise des bijoux pour appareils auditifs et implants cochléaires. Grâce à des ornements élégants ou amusants, cette maman devenue sourde à l’âge de 23 ans entend bien changer le regard que les gens portent sur la différence.

Delphine Lorton est née malentendante. A l’âge de 23 ans, elle devient sourde, et sera implantée à 29 ans. Comme beaucoup de malentendants, elle n’a jamais aimé porter ses appareils auditifs. En effet, lorsque l’on est sourd ou malentendant, le handicap n’est visible que si on le montre. Le port d’appareil est donc stigmatisant. Delphine a eu trois filles malentendantes, et c’est grâce à l’aînée que le projet de L. s’emmêle est né. Contrairement à sa mère, elle souhaitait assumer ses prothèses auditives, et surtout les customiser. Ne trouvant rien qui leur convenait, elles ont décidé de les personnaliser elles-mêmes et d’en faire de vrais bijoux !

Des bijoux pour changer le regard porté sur le handicap 

Après une campagne sur KissKissBankBank, Delphine récolte 1000 euros grâce aux dons d’internautes, ce qui lui permet de créer des fixations sur-mesure pour les prothèses auditives en contour, qui permettent d’y apposer des bijoux. L’association L. s’emmêle fêtera bientôt ses un an d’existence. Delphine y crée des bijoux pour appareils auditifs et implants cochléaires, entièrement confectionnés à la main. Ces bijoux permettent aux malentendants de s’assumer, et de véhiculer une image positive de leur appareillage en le rendant plus esthétique. Ses bijoux s’adaptent à tous types d’appareils : Cochlear, Neurelec, Med-el, Advanced Bionics, Oticon, Phonak, Widex et Starkey.

Actions de sensibilisation

Son association réalise également des actions de sensibilisations au handicap. La dernière en date a eu lieu en mai 2016 avec l’Ecole des Mines de Saint-Etienne. L’Ecole organise chaque année une journée conviviale centrée sur les problématiques liées aux handicaps. La journée a débuté avec une animation réalisée par L. s’emmêle, autour du bijou adapté, ergonomique et accessible. Cette entrée en matière a attisé la curiosité des élèves et personnels de l’école.

Mais Delphine a un autre objectif : permettre aux sourds et malentendants de créer leurs bijoux eux-mêmes. En effet, elle s’est confrontée à la difficulté de trouver un emploi en tant que personne handicapée. Elle collecte donc chaque centime généré par l’association afin de pouvoir créer un jour une entreprise d’aide par le travail, qui réalisera des bijoux pour prothèses auditives.

Source : https://l-semmele.com/

Publié le
Si les maisons de retraite restent un service de référence, les difficultés rencontrées pendant la recherche d’un établissement peuvent décourager. Des solutions existes.

19/08

ARTICLE SUGGÉRÉ

Les avantages et les difficultés que présentent les maisons de retraite

La maison de retraite est un service à destination des personnes âgées qui reste une référence en la matière. Si de plus en plus d’individus cherchent aujourd’hui à préserver leur autonomie en restant dans leur habitation, la maison de retraite représente toujours une solution viable afin de protéger sa qualité de vie au quotidien. Cependant, rejoindre une maison de retraite n’est pas toujours simple, et des difficultés peuvent survenir ensuite.

Lire l'article
Amplificateur d'écoute : la fausse bonne idée

26/05

ARTICLE SUGGÉRÉ

L’amplificateur d’écoute, une fausse bonne idée

Ne vous contentez pas d'un amplificateur sonore lorsque vous avez besoin d'une aide auditive. La perte d’audition est aujourd’hui un problème de santé publique et engendre des séquelles au niveau médical, mais aussi social. C’est pourquoi il est nécessaire de la traiter de manière sérieuse, en se faisant accompagner par des professionnels, médecins ORL et audioprothésistes, afin d’obtenir un diagnostic sûr et éventuellement de se faire équiper de l’appareil auditif adéquat.

Lire l'article
De nombreuses discothèques ne respectent pas les réglementations en matière de volume sonore. Si vous sortez cet été, pensez aux bouchons d'oreilles !

13/07

ARTICLE SUGGÉRÉ

Sorties en discothèque : n’oubliez pas de protéger vos oreilles !

Peut-être aurez-vous vu le film de Michael Dowse It's All Gone Pete Tong (2004), retraçant l’histoire de Frankie Wilde, DJ surdoué et star d’Ibiza qui voit sa vie basculer lorsqu’il se retrouve atteint de surdité. Après une période d’abattement il se ressaisit, et son grand retour en tant que DJ sourd connait un immense succès. Si vous êtes vous-même DJ ou que vous envisagez de sortir en discothèque cet été, il est important de prendre des précautions pour ne pas subir le même sort que Frankie Wilde.

Lire l'article