En colère contre les acouphènes

Crédit Photo : Aspiremag

Pour ceux souffrant d’acouphènes, le problème est bel et bien sérieux. Le comédien Frédéric Deban raconte dans son livre le calvaire qu’il a vécu. Après un enfer de 18 long mois, ce dernier s’engage afin de lutter contre les acouphènes.

Colère contre les acouphènes

Après dix-huit longs mois passés à combattre des acouphènes qu’il décrit semblable à « un Boeing 747 au décollage », le comédien Frédéric Deban raconte dans son livre son expérience et ses ressentis.  Une épreuve que le titre de l’ouvrage, relativement explicite, présente sans détour : « Vos gueules les acouphènes » (éditions Guy Trédaniel).

Une détresse véritable

Les acouphènes sont une souffrance parfois écrasante. Le récit de Frédéric Deban le montre bien : la consultation de 7 médecins ORL, le désir de mettre fin à ses jours et l’isolement face à l’incompréhension d’un système qui ne considère pas les acouphènes comme un handicap n’ont rien d’enviable. Pour l’auteur, le calvaire prend cependant fin, il y a de cela deux mois seulement. Sa rencontre avec l’audioprothésiste Jérôme Lefeuvre et les professeurs Claude Fugain et Bruno Frachet a été déterminante.

Retrouver une vie normale

Les appareils auditifs représentent une solution efficace. Les acouphènes, sans avoir disparues, sont alors comme dormantes. Si l’auteur peut désormais téléphoner, il n’a pas encore osé sauter le pas. De toute évidence, les acouphènes peuvent sérieusement marquer la vie de ceux qui en souffrent. Ce trouble de l’audition toucherait près de 16 millions d’individus en France ; retrouvant sa vie, l’acteur souhaite maintenant s’engager afin de lutter contre ce mal. Ce dernier est ainsi le soutien des associations France Acouphènes et JNA, et veut faire cesser ce manque de reconnaissance. Pour lui, cela est comparable à de la « non-assistance à personne en danger ». Frédéric Deban affirme qu’il n’abandonnera pas.

Il ne faut pas attendre

Dès les premiers symptômes, adoptez la bonne attitude et pensez à consulter. Couvrir le bruit avec de la musique à haut volume ou s’isoler à l’inverse dans des endroits particulièrement silencieux ne sont pas des solutions, et peuvent d’ailleurs faire empirer le problème. Les professionnels de l’audition peuvent vous recommander, aussi n’hésitez pas à demander l’aide et les conseils dont vous avez besoin. De nos jours, de nombreuses aides auditives intègrent une fonction anti-acouphènes afin de soulager les patients.

Source : EDP-Audio

Publié le
Les protections individuelles contre le bruit (PICB) sont un moyen efficace de créer un rempart contre les ondes sonores les plus agressives .

28/06

ARTICLE SUGGÉRÉ

Les protections individuelles contre le bruit (PICB)

Le capital auditif peut s’imager tel un réservoir sur lequel nous prenons des réserves tout au long de notre vie. Comme le reste du corps, le système auditif vieillit, et cela est bien normal, cependant il est possible de se prémunir des bruits excessifs et de ralentir ce vieillissement. Ainsi, pour éviter de devoir porter un appareil auditif prématurément, les protections individuelles contre le bruit (PICB) sont un moyen efficace de créer un rempart contre les ondes sonores les plus agressives dans certaines situations (concerts, travaux de chantier, bricolage, avion).

Lire l'article
Hypersensibilité aux bruits ou la gêne de trop bien entendre - Vivason

03/05

ARTICLE SUGGÉRÉ

Hypersensibilité aux bruits ou la gêne de trop bien entendre

Généralement, de nombreuses personnes sont atteintes de déficience auditive. Pour cela, la meilleure solution reste de porter un appareil auditif. Mais saviez-vous que certaines personnes souffrent parce qu’elles interceptent trop bien les sons ? Que faire dans cette situation ?

Lire l'article