Quelques chiffres récemment publiés pour comprendre l’industrie de l’audition

Crédit Photo : Lions Compass

Voici les quelques chiffres de la période en ce qui concerne l’industrie de l’audition. Plusieurs de nos précédents articles ont déjà esquissé des transformations dans notre société qui seraient susceptibles de renforcer l’importance des soins auditifs en général. Suivre l’évolution des informations financière peut s’avérer utile afin de mesurer à quel point cette transition se concrétise.

Quelques chiffres pour comprendre l’actualité de l’industrie

Nous ne sommes pas les seuls à comprendre que les soins auditifs prendront progressivement de plus en plus d’importance dans les années à venir. Prévention et soin seront dès lors fondamentaux. Aujourd’hui, la prévention contre les risques dans le domaine de l’audition n’est pas optimale, si bien que suivre l’évolution de ce phénomène de santé publique passent tout d’abord par la progression des ventes d’appareils auditifs. Il s’avère qu’un rapport des ventes d’aides auditives vient de paraître et nous donne la chance d’analyser le premier semestre 2016 : d’après le SNITEM, Syndicat National de l’Industrie des Technologies Médicales, ce sont exactement 362 002 aides auditives qui ont été vendues en France entre janvier et juin, par les entreprises ayant participé à l’enquête. Il s’agit de Phonak, Starkey, GN Hearing, Hansaton, Widex, Sivantos et Prodition. La croissance des ventes enregistre par conséquent un taux de 8,4% au premier semestre de cette année. La plus grande progression des ventes parmi toutes les aides auditives concerne les écouteurs déportés : ils enregistrent une croissance de pas moins de 18,4% et représentent toujours plus de 50% du volume total des ventes. Les dispositifs en contours d’oreilles connaissent eux une diminution des ventes de 5,1%, à l’inverse des appareils intra-auriculaires qui persévèrent dans leur progression avec un taux de 6,4% Afin de mettre en perspective cette croissance semestrielle, notons que sur l’année 2015, la croissance des ventes enregistrée était de 9%. En ce sens, il est légitime de dire que la progression des ventes se maintien sur ce premier semestre 2016 ; l’appareil auditif apparaît comme un produit en bonne santé.

Les publications financières de deux grands groupes

Le groupe danois William Demant, désormais propriétaire d’Audika, a enregistré une croissance à deux chiffres pour ce premier semestre. Son chiffre d’affaire est ainsi passé de 5 043 millions de couronnes danoises au premier semestre 2015 à 5 810 millions de couronnes danoises ce semestre, soit une croissance 15% au total. La société danoise avoue cependant avoir noté des conditions de marché difficile ce semestre, une grande partie de sa croissance récente tenant d’ailleurs à sa politique d’acquisition. Afin d’encourager la croissance, William Demant parie sur sa puce Oticon Opn. Ils estiment que la contribution de cette puce à la croissance se fera sentir dès le second semestre 2016. Par ailleurs, le groupe danois GN a récemment publié ses résultats trimestriels et affiche ainsi au second trimestre un chiffre d’affaire en hausse de 12%. La branche spécialisée dans les aides auditives contribue à hauteur de 88,6% dans cette croissance, ce qui n’est pas négligeable. GN constate donc un fort élan de croissance. Au vu de ces informations financières, il apparaît que l’industrie de l’audition est une industrie qui se porte bien.

Source: Ouïe Magazine

Publié le
Les musiciens présentent des risques accrus de déficience auditive. Audition Solidarité mène des campagnes de prévention et informe les musiciens.

13/09

ARTICLE SUGGÉRÉ

La prévention auditive est essentielle et Audition Solidarité montre son investissement

Audition Solidarité est une association travaillant depuis des années à l’amélioration du bien-être auditif en France et à l’étranger. Toute cause touchant à l’audition est sensiblement de l’intérêt de cette association. Les musiciens sont particulièrement exposés aux troubles auditifs et Audition Solidarité s’attaque bien sûr à ce problème. Sur le long terme, les appareils auditifs ne peuvent être l’unique solution, prévenir est ainsi une démarche essentielle pour les musiciens.

Lire l'article

18/01

ARTICLE SUGGÉRÉ

A vos agendas, la 14ème édition de la Semaine du Son c’est ce mois-ci

Les sons font partie intégrants de notre quotidien. Omniprésents, notre cerveau n’y prête même plus attention. Cependant, nos oreilles si, et elles en souffrent. Afin de sensibiliser le plus de monde possible face à ce dilemme, la 14ème Semaine du Son se déroulera du 30 janvier au 5 février 2017, dans toute la France.

Lire l'article