Pourquoi il ne faut pas nettoyer vos oreilles

Crédit Photo : Communication Gagnante

Si comme la plupart des gens vous nettoyez régulièrement vos oreilles à l’aide de cotons-tiges, vous feriez bien de changer vos habitudes. En effet, vos oreilles ne nécessitent pas de nettoyage, et vous vous exposez à de nombreux risques en tentant de les garder « propres ».

De nombreuses personnes ont aujourd’hui encore recours aux cotons-tiges dans le but de garder leurs oreilles propres et saines. Pourtant depuis de nombreuses années les médecins ORL tentent de nous mettre en garde contre leur utilisation.

L’oreille possède son propre système d’auto-nettoyage. La cire également appelée cérumen est une sécrétion grasse produite par des glandes sébacées spécifiques au niveau de l’entrée du pavillon et du conduit auditif externe. Il joue un rôle important à la fois dans la protection de la peau fragile du conduit auditif, mais aussi dans la transmission du son. L’oreille produit du cérumen pour plusieurs raisons : empêcher la poussière, les germes et les bactéries de pénétrer dans l’oreille interne, mais aussi réduire le risque d’irritation, d’infection ou des dommages à la peau sensible de l’oreille interne. Il sert également à transmettre harmonieusement le son et garder le tympan relativement souple. Il s’élimine de lui-même par écoulement naturel. En introduisant un corps étranger dans votre oreille, vous perturbez ce processus naturel et vous vous exposez à de nombreux risques.

Les risques liés à l’utilisation de cotons-tiges

Utiliser des cotons-tiges afin de retirer la cire de l’oreille risque de l’assécher et peut provoquer des démangeaisons ou de l’eczéma dans le conduit auditif. En effet, le frottement sur la peau de l’oreille libère de l’histamine qui irrite la peau. De plus, vous risquez d’enfoncer la cire plus profondément dans l’oreille. La cire va alors constituer des bouchons, qui peuvent contenir d’éventuels champignons, bactéries, et virus, causant des infections extrêmement douloureuses. De plus, le bouchon peut bloquer le tympan, voire le perforer et endommager sérieusement votre ouïe.

Ne nettoyez pas vos oreilles, ou seulement l’extérieur à l’aide d’un chiffon, et en cas de doute consultez un médecin ORL. Plus particulièrement lorsque l’on porte des prothèses auditives, des bouchons de cérumen peuvent se former, c’est pourquoi des rendez-vous réguliers avec votre ORL sont indispensables.

Publié le
L’association JNA vient de publier deux guides afin de lutter contre les dangers du bruit au travail. Les nuisances sonores ne doivent pas être négligées.

24/11

ARTICLE SUGGÉRÉ

Deux guides proposés par la JNA pour réussir à gérer le bruit au travail

Dans une société quelque peu hyperactive et de plus en plus technologique, le bruit s’immisce partout. Cela est vrai même au travail, où les sollicitations sont toujours plus nombreuses. L’impact du bruit sur la qualité de vie au travail ainsi que ses effets sur la productivité ont fait l’objet d’études récentes qui inquiètent particulièrement l’association JNA. En réaction, celle-ci publie deux guides pour réussir face à ce nouveau défi.

Lire l'article
La maladie d'Alzheimer serait ralentie par le port d'appareils auditifs

04/04

ARTICLE SUGGÉRÉ

La maladie d’Alzheimer serait ralentie par le port d’appareils auditifs

Selon le Dr Laurent Vergnon, le lien est évident entre la surdité et la maladie d’Alzheimer. En effet, les troubles auditifs conduiraient immanquablement à l’aggravement des symptômes de la maladie d’Alzheimer puisqu’ils  diminuent la stimulation cognitive. Ainsi, le port d’appareils auditifs pourrait empêcher ce lien de cause à effet.

 

Lire l'article