La perte auditive peut favoriser la dépression

La perte auditive comme facteur de dépression – VivaSon

Crédit Photo : Rozeklaw

Comme évoqué dans notre précédent article que vous pouvez retrouver ici, s’appareiller en cas de besoin améliore considérablement la qualité de vie. Néanmoins, s’équiper n’est pas forcément accessible pour tous. De ce fait, de nombreuses personnes tendent à sombrer dans la solitude.

Ne plus pouvoir entendre correctement peut s’avérer extrêmement dérangeant. Les appareils auditifs n’étant pas remboursés intégralement par la Sécurité sociale et la mutuelle, de nombreuses personnes ne s’équipent pas. Cependant, ne pas s’équiper d’une prothèse auditive en cas de besoin peut causer de nombreux problèmes. Dans un premier temps, il est déconseillé de s’équiper tardivement. En effet, l’oreille aura du mal à s’habituer plus tard surtout que l’audition diminue avec le temps. De plus, cela peut entraîner la démence et la dépression.

Il existe assurément un lien entre la dépression et la perte auditive. En effet, plus de 11% des personnes atteintes de déficience auditive sont également déprimées. D’après l’étude réalisée par l’institut de la surdité et des troubles de la communication, bien que la dépression puisse résulter de plusieurs facteurs, la perte auditive y contribue également fortement. En effet, lorsque les personnes sont atteintes de perte auditive, elles ont également souvent des difficultés à communiquer. Notamment, lors d’interactions sociales avec la famille, les amis, les collègues, entraînant l’isolement social.

Ainsi, le fait de ne pas pouvoir communiquer ou suivre une conversation peut provoquer une baisse d’estime de soi, un manque de confiance, du stress allant jusqu’à l’isolement. Entendre est quelque chose qui est souvent pris pour acquis donc lorsque l’audition diminue, cela a une incidence directe sur le physique et le mental. En avertissant la population sur la dépression, il est souhaité d’encourager les autres à parler et de réagir face aux pensées négatives. Aussi, plus les liens sociaux sont forts, plus les risques de tomber en dépression sont minimes. Les seniors sont les plus touchés par l’isolement social. Notamment, à cause du départ à retraite qui limite les relations sociales. Ainsi, ils sont le plus sujet à la dépression.

L’alternative Fidelio Seniors contre la solitude

La meilleure alternative à cette maladie est la vie de couple permettant d’avoir une présence, quelqu’un à qui parler et sur qui compter. Néanmoins retrouver ou trouver quelqu’un avec qui partager sa vie n’est pas toujours évident. Le site fidelio-seniors.fr est spécialisé dans les rencontres pour seniors depuis plus de 40 ans. S’adaptant à la personnalité de chacun et facilitant les rencontres entre seniors, les agences Fidelio Seniors proposent un entretien confidentiel avec une conseillère qui permet de définir les personnes qui correspondent vraiment aux attentes des seniors.

Source : medicalsearch

Publié le
Certains métiers sont très régulièrement exposés à de fortes nuisances sonores , ce qui augmente les risques de perte de l'audition

28/06

ARTICLE SUGGÉRÉ

Les métiers les plus exposés à la perte de l’audition

Certains lieux de travail où le volume sonore est élevé en permanence et certains corps de métiers utilisant des outils particulièrement bruyants la cause d’une dégénérescence auditive progressive quasiment inéluctable. Les ouvriers, les pompiers, les agriculteurs ou encore les musiciens sont très régulièrement exposés à de fortes nuisances sonores bien supérieures aux normales tolérées dans les bureaux et ainsi multiplient leur chance de devoir porter un appareil auditif.

Lire l'article