Vivason, chaque mot mérite d'être entendu

Comment choisir son appareil auditif ?

Appareil Auditif : les Nouveautés

Le sonotone de papy c’est fini. Esthétiques, quasi-invisibles, les appareils auditifs intra-auriculaires se glissent discrètement dans le conduit auditif.

Des aides auditives discrètes, efficaces et …connectées à votre téléphone.

L’appareil auditif analogique a cédé la place à l’appareil auditif numérique, pour une meilleure qualité sonore. Devenu rechargeable, il peut désormais se connecter à votre smartphone, à votre tablette.

Des Appareils Numériques Intra-auriculaire et Contour d’Oreille

Pour faire simple il existe deux grandes familles d’aides auditives : le contour d’oreille et les appareils auditifs intra-auriculaires. Les plus connus sont les «contours d’oreille.» Par définition, ils se placent derrière l’oreille. Grâce aux progrès du numérique et à des puces hyper-miniaturisées, ces audioprothèses contours d’oreille ne dépassent pas les trois centimètres et sont quasi-invisibles. Attention la taille peut cependant varier en fonction du degré de surdité évalué par votre audioprothésiste.

Les appareils auditifs intra-auriculaires, eux, se placent dans le conduit auditif. Ces aides auditives sont réalisées sur-mesure à partir de l’empreinte effectuée par votre audioprothésiste. Il existe plusieurs types d’intra-auriculaires. Les plus petits sont les micro-CIC (micro completely-in-the canal) ou mieux encore IIC (invisible in the canal).  Les « intra-conques », plus puissants, sont réservés aux surdités les plus sévères.

Avec votre audioprothèse, vous restez connecté

Avec les progrès technologies, contour d’oreille et autre appareil auditif intra-auriculaire peuvent désormais être connectés par Wi-Fi  à votre TV ou à votre GPS. Mais aussi, et c’est la grande nouveauté, votre aide auditive peut se connecter à votre smartphone, à votre tablette ou à votre IPod préférés grâce au procédé MFI (made for IPhone), voire à d’autres systèmes d’exploitation. Une communication directe dans l’aide auditive qui vous laisse les mains libres au téléphone.

Des appareils rechargeables

Notez enfin que certaines audioprothèses sont sans pile et peuvent se recharger. Ce qui n’est pas anecdotique pour votre budget !

Budget pour l’Appareillage Auditif

Quel est le prix d’une audioprothèse ? Sur quel remboursement d’un appareil auditif je peux compter ? Existe-il un appareil auditif pas cher ? Réponses.

Quel est le prix d’un appareil auditif ?

En 2017, une aide auditive coûte en moyenne 939 euros, soit 1 878 euros pour un équipement des deux oreilles et le suivi d’adaptation. Après le très faible remboursement des audioprothèses par la Sécurité sociale  (120 euros) et celui de l’assurance complémentaire. Ce dernier peut varier selon les compagnies d’assurance. Aussi avez-vous intérêt à bien la sélectionner.

Le Remboursement

Les personnes bénéficiant de la CMU-C ont droit à la prise en charge intégrale d’un équipement de catégorie C garantis 4 ans et comprenant le suivi d’adaptation de l’audioprothésiste.

Des Appareils auditifs moins chers ?

Attention ! De nombreuses offres alléchantes d’appareils  auditifs pas chers sont proposées sur Internet. Il s’agit en fait de simples « amplificateurs de sons » voire d’assistants d’écoute que l’on peut aussi acheter dans certaines pharmacies. Rien de commun avec de véritables audioprothèses,  réalisées sur mesure d’après le degré de surdité et sur ordonnance  d’un médecin spécialiste ORL.

Cependant il peut exister des différences de prix et de niveau de gamme notables entre les audioprothésistes. Il faut faire jouer la concurrence «qualité et prix » entre les professionnels notamment en sollicitant des devis.

Faut-il équiper les deux oreilles ?

Par souci d’économie l’on pourrait envisager d’en équiper une seule. Mais de la même façon que l’on voit avec ses deux yeux, l’on entend avec ses deux oreilles. L’équipement des deux oreilles, la stéréophonie, permet de mieux percevoir les différentes sonorités et l’atmosphère sonore, de mieux distinguer les sons dans un environnement bruyant. Pour une meilleure écoute de ses interlocuteurs.

De plus un appareillage des deux oreilles  assure une meilleure stimulation de l’ensemble du système auditif et cognitif ralentissant la perte progressive d’audition.

Choix de l’Appareil Auditif

L’audioprothésiste  s’appuie  sur l’anatomie générale de votre oreille pour vous assurer le meilleur confort d’audioprothèse avec des aides auditives sur-mesure. En fonction de l’évaluation de votre degré de surdité qu’il choisit l’aide auditive la plus appropriée.

Mieux connaître votre degré de surdité et l’anatomie de votre oreille pour un meilleur confort.

Quelle est votre degré de surdité ? Pour le savoir votre audioprothésiste réalisera un audiogramme. Votre audition sera évaluée en décibels (dB) sur une échelle de 1 à 5. Au premier niveau de cette échelle, de 21 à 40 dB, votre perte auditive est considérée comme légère. Vous percevez mal les voix basses, les sons faibles ou lointains. En revanche vous percevez une voix normale.

Entre 41 et 70 dB, l’audition est désormais qualifiée de moyenne : de 41 à 50 dB, vous entendez votre interlocuteur s’il élève la voix ; entre 51 et 70 dB, il vous est nécessaire de le regarder pour le comprendre. Il est encore possible de percevoir les bruits familiers.

A 70 dB de perte, le handicap est considéré comme « sévère », voire « très sévère » à 90dB. A ce degré de surdité, seuls les bruits forts et les voix proches sont perçus. Dernier degré de surdité, la surdité « profonde », au-delà de 90 dB jusqu’à 120 dB. Au-delà, la surdité est  totale.

Des audioprothèses sur-mesure

A l’issue de l’évaluation de votre degré de surdité, le professionnel de l’audition prendra en compte la morphologie de votre oreille. Anatomie qui, schématiquement, peut se diviser en trois : l’oreille externe (le pavillon et  le conduit auditif externe, en forme de « S ») ; l’oreille moyenne avec le tympan dont les vibrations sont transmises par le marteau ; et l’oreille interne qui abrite la cochlée et le nerf auditif.

A partir de l’examen morphologique, le spécialiste de l’audition vous conseillera l’aide auditive la mieux adaptée. Il réalisera une empreinte destinée à la fabrication sur-mesure de votre audioprothèse pour le meilleur confort d’audioprothèse possible.

Trouver un bon Audioprothésiste

La décision est prise : vous allez vous équiper d’aides auditives ! Il faut maintenant sélectionner le meilleur des audioprothésistes.

Pourquoi tester son audition ?

Diplômé après trois ans d’études spécialisées, le meilleur audioprothésiste est celui qui saura vous conseiller, adapter et régler vos audioprothèses, en tenant compte de vos besoins. Une relation de confiance s’établira d’emblée  avec celui qui fera émerger ces besoins.

Du test à l’audioprothèse

Cet expert de l’audition vous proposera un test gratuit. Ce test auditif permettra de mieux cerner la nature et le degré de votre perte auditive. (VivaSon vous propose sur son site un test gratuit préliminaire)

Ensuite, après que vous aurez consulté un médecin ORL, l’audioprothésiste  procédera  à un historique de vos troubles, l’anamnèse en jargon professionnel, puis réalisera une batterie d’examens afin de caractériser la nature de vos baisses d’audition. Il réalisera ensuite une empreinte de votre conduit auditif, il choisira la coque et l’embout des aides auditives en fonction de votre morphologie. Le tout sera acheminé vers un spécialiste qui réalisera vos audioprothèses.
A leur retour, après avoir vérifié leur efficacité, l’audioprothésiste, spécialiste des appareils auditifs,  adaptera le plus finement vos aides auditives à votre audition et votre morphologie.  Une prothèse auditive est avant tout  un appareillage sur-mesure.
A l’issue de toutes ces démarches, ce professionnel de l’audition sera devenu VOTRE audioprothésiste. Désormais il sera là  pour vous accompagner, suivre régulièrement votre équipement et l’évolution de votre audition.

Prendre rendez-vous pour un bilan auditif gratuit