Les conséquences de la surdité et pourquoi faut-il se soigner ?

Les conséquences de la surdité et pourquoi faut-il se soigner ?

Bien sûr, la gêne provoquée par une mauvaise audition se révèle la première conséquence chez la personne atteinte. Mais d’autres, plus méconnues, sont tout aussi dangereuses pour la santé : vie sociale et morale en berne, conséquences physiques, il ne faut pas sous-estimer les dangers de la perte auditive.

La première conséquence indirecte, la plus souvent évoquée car excessivement gênante, est la diminution de l’intensité de la vie social et la baisse de moral, voir l’apparition de symptômes de dépression. Mal entendre, d’une surdité brusque ou en déclin progressif, conduit bien trop souvent à de l’isolement. Ne pas comprendre l’autre, son entourage proche ou de parfaits étrangers : autant de raisons qui poussent les personnes souffrant de perte auditive à rester chez elles, là où leur problème de santé est caché et contrôlable. De la solitude découle alors des signes de simple déprime, voire une dépression réelle.

Ce n’est pas tout : une surdité non traitée entraîne également son lot de désagréments physiques à l’instar de maux de tête handicapants. Le stress gagne le patient (colère de ne pas entendre, angoisse de l’isolement) et bientôt le corps réagit avec notamment des tensions musculaires ou de l’hypertension artérielle. Le sommeil vient à manquer tout comme l’appétit. Le patient entre alors dans un cercle vicieux que seul un bon appareillage auditif peut stopper.

Alerter son médecin traitant des premiers symptômes de surdité pour anticiper l’aggravation d’une audition déficiente est le premier pas vers un quotidien retrouvé. Le professionnel de santé prescrit alors un test chez un médecin ORL ou chez un audioprothésiste pour mesurer la perte auditive. S’ensuit la mise en place d’un bon d’une audioprothèse, avec l’objectif de retrouver un niveau d’audition le plus optimal possible. Les appareils auditifs sont des équipements qui requièrent un suivi réel pour adapter leur action à l’évolution de la surdité du patient. Les traitements de la perte auditive existent quelle que soit la pathologie et sa puissance. A chacun d’accepter de passer ce cap pour retrouver toute sa capacité auditive et une qualité de vie agréable.

 

Pourquoi faut-il agir vite ?
Vie sociale et morale en berne, conséquences physiques, il ne faut pas sous-estimer les dangers de la perte auditive et de la surdité.