Comment se manifeste la surdité et à quels degrés ?

Comment se manifeste la surdité et à quels degrés ?

La perte auditive survient rarement d’un seul coup. En cas de presbyacousie, les symptômes s’installent plutôt doucement, dans la durée, si discrètement qu’ils sont peu remarqués à leurs débuts. Ce n’est que lorsque la surdité devient réellement perturbante pour le quotidien que celle-ci se diagnostique. Il importe donc de s’écouter, de cerner rapidement un changement dans sa façon d’entendre et de consulter dès que possible, même si l’on croit en une simple oreille bouchée ou à un trouble passager.

Les symptômes s’observent souvent dans les difficultés naissantes de communiquer avec les autres, d’être lié liés à l’environnement… Quelqu’un qui n’articule pas assez ou parle faiblement, une pièce bruyante où il est difficile de suivre une conversation, une quantité de bruits qui agacent : ces perturbations du quotidien sont des signes de surdité. Les consonnes de son interlocuteur qui s’estompent au profit de voyelles plus fortes, plus sonores, plus facilement identifiables et, du coup, un discours qui devient incompréhensible… Tous ces symptômes de surdité doivent alerter la personne qui en souffre et dont la colère grandit. Car la faute est souvent rejetée sur l’entourage avant de comprendre que tout résulte, en fait, de son oreille.

Enfin, il faut différencier plusieurs types de surdité. La surdité de perception, aussi appelée hypoacousie, désigne une surdité partielle où l’oreille interne, atteinte par des lésions, entend presque tout hormis les fréquences aiguës, mais ne transmet pas le signal adapté d’où une sensation de surdité. Les réglages d’un appareil auditif sont donc très difficiles à mettre en place pour que le patient cerne tous les sons, avec la même intensité. L’hyperacousie (quand certains sons sont perçus plus forts que d’autres) est fréquente dans ce type de surdité, au même titre que les acouphènes. Quand c’est l’oreille moyenne ou externe qui est responsable d’une perte auditive, on parle de surdité de transmission. Bien qu’elle paraisse plus sérieuse par ses causes (maladies ou chocs), ce type de surdité provoque généralement des pertes d’audition plus faibles que dans le cas d’une surdité de perception.

Dans tous les cas, la perte d’audition se caractérise par quatre stades. Entre 40 et 70 décibels perdus, le patient souffre de surdité moyenne. De 70 à 90 décibels, la surdité est considérée par les experts comme « sévère ». Quant à la légère, elle se définit par 20 à 40 décibels d’audition en moins. La surdité « profonde », enfin, correspond à plus de 90 décibels de capacité auditive définitivement disparue.

 

Prenez rendez-vous pour un bilan auditif gratuit
La perte auditive ou la surdité survient rarement d’un seul coup. En cas de presbyacousie, les symptômes s’installent plutôt doucement, dans la durée.