Immersion des oreilles sous l’eau, quels risques et solutions ?

Immersion des oreilles sous l'eau, quels risques et solutions ? - VivaSon

Crédit Photo : FarmaciaSanteLoi

Pression ou bouchons, l’eau peut provoquer de nombreux troubles à nos oreilles. Avec les fortes chaleurs et la saison estivale qui arrive, nous vous donnons quelques conseils pour pouvoir vous baigner sans risque pour  l’audition.

L’arrivée des beaux jours mais aussi les fortes chaleurs actuelles donnent envie de se rafraîchir. Pour cela, rien de mieux que de se baigner. Se détendre en faisant des longueurs ou tout simplement profiter d’un moment dans l’eau. Alors piscines, rivières, lacs, mers et océans sont les bienvenus. Néanmoins, plonger la tête sous l’eau doit se faire avec précaution. En effet, vos oreilles sont menacées.

Pression de l’eau

Dans un premier temps, si vous souhaitez vous amuser à descendre tout au fond d’un bassin, ou faire de la plongée, faites-le progressivement. Le corps, en descendant, ressent la pression de l’eau et cela touche directement les oreilles. C’est la raison pour laquelle une douleur se fait ressentir au niveau des tympans. Mais attention, ce phénomène peut avoir des répercussions sur l’audition. Notamment, des troubles auditifs permanents pouvant amener à porter un appareil auditif. Aussi, il est recommandé de pratiquer un rééquilibrage des pressions en utilisant la méthode de Valsalva. Celle-ci consiste à se boucher le nez tout en ayant la bouche fermée et de souffler doucement jusqu’à sentir un mouvement dans les oreilles.

Humidité de l’oreille

Dans un second temps, l’immersion des oreilles sous l’eau peut boucher le conduit auditif. A savoir que de l’eau qui reste dans l’oreille favorise les multiplications de bactéries et de champignons. Ainsi, l’humidité du conduit auditif peut provoquer des otites pouvant amener à une surdité de transmission. Aussi, la technique pour libérer ses oreilles de l’eau est de sauter sur une jambe tout en penchant l’oreille bouchée vers le bas. Les stimulations et vibrations permettront de libérer l’eau. Egalement, se coucher sur le côté de l’oreille bouchée un bon moment, permettra par la gravité, de faire redescendre l’eau.

Aussi, si les douleurs aux oreilles persistent après la baignade, il est conseillé de consulter son médecin traitant.

 

Source : Quies

Publié le
Outre le port d'appareils auditifs, le bruit des vagues peut aider à soulager les acouphènes en détournant l'attention du malade de son trouble.

02/06

ARTICLE SUGGÉRÉ

Le son des vagues pour soulager les acouphènes

Environ 15% de la population française est ou sera sujette aux acouphènes à un moment ou à un autre de sa vie, que ce soit de manière permanente ou passagère. Sifflements ou bourdonnements, les acouphènes se traduisent par la perception d’un son aigu et persistant qui n’existe pas dans l’environnement. Guérir de ce « bruit fantôme » grâce à la médecine ou la technologie n’est pas encore possible, mais les appareils auditifs ainsi que l’écoute d’autres bruits distrayants peuvent soulager ce trouble.

Lire l'article
Guerre du volume : la course à la musique la plus forte

26/06

ARTICLE SUGGÉRÉ

La « guerre du volume » détruit nos oreilles … et la musique

Guerre du volume ? Quel phénomène se cache derrière ce terme évocateur ? L’expression vient de l’anglais « Loudness War », qui désigne avec un regard critique la pratique de l’industrie musicale à réduire les variations de volume de sonore afin de donner l’impression d’un volume général plus important. Focus sur ce phénomène nuisible à notre audition, qui pourrait tous nous conduire à porter des appareils auditifs à long terme.

Lire l'article