Emission « Pertes d’audition, quelles solutions ? » sur France 5

Crédit Photo : Melty Buzz

L’émission « Pertes d’audition, quelles solutions ? » sera diffusée le mardi 1er mars à 20h40 sur France 5. Documentaires et discussions d’experts mettront en lumière les enjeux liés au phénomène de perte d’audition aujourd’hui en France.

La perte d’audition est un phénomène courant qui touche aujourd’hui plus de 6 millions de personnes en France, et qui, lorsqu’elle est liée au vieillissement naturel du corps, est appelée « presbyacousie ». Ce sont les plus de 65 ans qui sont le plus touchés : 2/3 de cette population souffrirait de presbyacousie. Par peur du jugement, beaucoup hésitent à consulter et s’isolent, alors même que les chiffres prouvent que la baisse auditive au cours de la vie est devenue banale.  

L’émission « Pertes d’audition, quelles solutions ? » diffusée demain soir à 20h40 sur France 5, s’intéressera de plus près à ce phénomène. Elle sera composée d’un documentaire de Caroline Diebold intitulé « Qui va payer l’audition ? », puis les journalistes et médecins Marina Carrière d’Encausse, Michel Cymes et Benoït Thévenet discuteront sur le sujet avec des experts ainsi que des témoins.

Il ne faut pas négliger que les jeunes aussi peuvent être touchés : en effet le système auditif est délicat et sensible aux chocs sonores qui peuvent le fragiliser à toute étape de la vie.  En effet, notre environnement sonore est de plus en plus caractérisé par la bruyance : nos tympans sont agressés en quasi-permanence, bien que nous y soyons habitués ! La vie urbaine avec le bruit de la circulation, son agitation quotidienne, est déjà un facteur influant sur les capacités auditives à long terme. On sait peu, également, que la surdité, qu’elle soit légère ou complète, est la première maladie professionnelle. La moitié des actifs affirment que le bruit, sur le lieu de travail, constitue un inconfort. Au-delà de l’inconfort, 7% des actifs sont réellement exposés à des fréquences sonores dangereuses pour l’audition (métiers du BTP, de la forge, pompiers, coiffeurs, par exemple). Enfin, certains ORL sont très alarmistes à propos de l’audition des jeunes : les plus inquiets prédisent des générations de sourds chez les adolescents qui écoutent énormément de musique au casque, trop fort et trop fréquemment.

Ainsi il est clair que notre environnement est propice à un vieillissement accéléré du système auditif. Pourtant aujourd’hui, la population atteinte de surdité est sous-équipé. Entre préjugés, peur d’en parler, coût des appareils auditifs exorbitant chez beaucoup d’audioprothésistes et remboursements insuffisants, l’émission « Pertes d’audition, quelles solutions ? » éclairera des questions clés et tentera de mettre au clair les enjeux de l’accroissement des déficiences auditives en France.

Source : Silver Eco
Publié le
Peu de temps après la publication des résultats de l’enquête menée par l’Autorité de la Concurrence, l’ Unsaf réagit et critique une approche consumériste.

19/12

ARTICLE SUGGÉRÉ

L’ Unsaf réagit à l’enquête menée par l’Autorité de la concurrence

Peu de temps après la publication de l’enquête menée par l’Autorité de la concurrence, l’Unsaf réagit et donne un avis non-équivoque sur les propositions de l’institution. Rappelons que l’Autorité de la Concurrence encourageait la dissociation de la vente d’appareils auditifs avec la vente de suivis, ainsi que la suppression du numerus clausus.

Lire l'article
Du 24 octobre au 28 octobre, l’association Journée Nationale de l’Audition organise la Semaine de la santé auditive au travail.

24/06

ARTICLE SUGGÉRÉ

Rendez-vous en octobre pour la Semaine de la santé auditive au travail

Du 24 octobre au 28 octobre, l’association Journée Nationale de l’Audition organise la Semaine de la santé auditive au travail, un événement de sensibilisation sur le bien-être auditif au travail, la réduction du bruit de manière préventive, et la lutte contre les risques de déficience auditive qui mènent trop souvent au port prématuré d’appareils auditifs.

Lire l'article