Les enfants sont de plus en plus sujets aux problèmes d’audition

Crédit photo : Epoch times

La Semaine du Son a débuté le 23 janvier dernier à Paris, et les résultats des enquêtes révèlent déjà des informations inquiétantes. Notamment, le danger pour l’audition des enfants en bas âge.

La Semaine du Son a pour but de sensibiliser la population aux risques que peuvent provoquer les sons sur notre audition. Ainsi, se tiennent, depuis le 23 janvier à Paris et jusqu’au 5 février pour le reste de la France, plusieurs événements afin d’informer et d’avertir. De ce fait, une enquête réalisée par l’IPSOS a été menée et les résultats sont accablants.

En effet, de nombreux enfants en bas âge s’endorment avec leur casque ou écouteurs dans les oreilles. La santé auditive est ainsi concernée dès le plus jeune âge.  A savoir qu’un enfant de moins de six ans sur trois s’endort en écoutant de la musique, ce qui touche directement l’appareil auditif. En plus de s’endormir avec du bruit dans les oreilles, celui-ci serait écouté à un volume excessif. Environ 10% des moins de deux ans seraient également touchés par ce phénomène. Nouveaux substituts aux berceuses, ces systèmes d’écoute, s’ils sont utilisés à outrance et avec un volume élevé peuvent avoir des effets dévastateurs pour l’audition.

Les oreilles des enfants sont fragiles et plus sensibles que celles des adultes, les agressions sonores peuvent avoir de lourds impacts sur l’ouïe, pouvant provoquer la destruction des tympans ou des osselets.

Egalement si l’oreille interne est touchée, cela aura un effet irrémédiable. En plus des troubles physiques, une déficience auditive peut porter  atteinte à la réussite scolaire de l’enfant et également impacter son intègrement social.  Les enfants ayant, à cet âge, l’incapacité de réguler leur écoute, il est conseillé par le Ministère de la Santé, de veiller à faire une pause de 30 minutes toutes les deux heures d’écoute ou de 10 minutes toutes les 45 minutes afin de laisser l’oreille se reposer. De plus, le volume ne doit, idéalement, pas dépasser les 85 décibels. Enfin, pour plus d’informations, n’hésitez pas à vous rendre à La Semaine du Son qui se termine aujourd’hui sur Paris, mais continue jusqu’au 5 février dans toute la France.

Source : LeMonde.fr

Publié le