Accueil » Faq » Audition Et Bilan Auditif » Les médicaments ototoxiques, qu’est-ce que c’est et comment les identifier

Les médicaments ototoxiques, qu’est-ce que c’est et comment les identifier

La perte auditive peut avoir différentes causes : presbyacousie, traumatisme sonore… Elle peut également survenir suite à la prise de certains médicaments dits ototoxiques qui vont provoquer des lésions à l’oreille interne, détruisant généralement les cellules ciliées de la cochlée (l’oreille externe et l’oreille moyenne ne sont pas impactées). Une grande variété de médicaments sont concernés : antibiotiques, anti-inflammatoires ou encore anticancéreux. N’hésitez pas à consulter votre médecin ORL pour plus d’informations sur ce sujet.

L’ototoxicité de certains médicaments, qu’est ce que c’est ?

L’ototoxicité se caractérise par une altération des capacités auditives (cochléotoxicité) et vestibulaires (vestibulotoxicité) suite à la prise de médicaments ototoxiques. Elle peut également favoriser l’apparition d’acouphènes ou d’hyperacousie. Quant aux troubles vestibulaires, ils peuvent se traduire par une perte d’équilibre et des vertiges.

Les facteurs de risques liés à l’ototoxicité sont divers :

  • La dose administrée
  • La durée du traitement
  • La sensibilité individuelle (génétique)
  • Le mélange de plusieurs médicaments ototoxiques
  • Une insuffisance rénale qui limite l’évacuation du médicament
  • L’exposition au bruit
  • Veillissement

Les effets sur l’audition (déficience auditive) peuvent être temporaires ou irréversibles.

Les principaux médicaments et molécules ototoxiques

Antibiotiques

Plusieurs antibiotiques et molécules asimilées sont reconnues comme néfaste pour nos oreilles, en voici les principaux :

  • Aminosides
  • Macrolides
  • Minocycline
  • Polymyxine B
  • Vancomycine
  • Erythromycine
  • Streptomycine

Les anti-inflammatoires et les diurétiques

Il existe plusieurs anti-inflammatoires ototoxiques, c’est le cas notamment des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) comme l’aspirine, l’ibuprofène ou le naproxène.

Certains diurétiques sont également nocifs pour l’oreille comme le furosémide, l’acide ethacrinique, le bumetanide. Ces derniers impactent principalement les personnes souffrant d'insuffisance rénale.

Avec ces substances, la surdité et autres conséquences nocives sont généralement réversibles à la fin du traitement.

Cancerologie / hematologie

Les traitements utilisés en chimiothérapie sont les plus nocifs et reconnus. Ils sont généralement administrés par intra-veineuse et doivent faire l’objet d’une adaptation de la posologie à la situation individuelle du patient (poid, hydratation…). Parmi les plus répandus :

  • Le cisplatine
  • la vincristine
  • les moutardes azotées
  • la vinblastine
  • le carboplatine
  • la bleomycine

Ces traitements impactent généralement les fréquences aigus, de façon progressive ou brusque. Il est recommandé d’effectuer un test auditif avant le traitement, d’autant plus si le patient a déjà une perte d’audition.

Prévention de l'ototoxicité, s’informer et informer les spécialistes de santé de sa condition

Il n’y a pas de traitement curatif pour l’ototoxicité, la seule solution est d’éviter si possible la prise de ces médicaments et d’en connaître les effets sur l’audition. Il est vivement recommandé d’informer votre médecin traitant d’une éventuelle fragilité (baisse d’audition, acouphènes…) avant de commencer un traitement. Pour les médicaments vendus sans ordonnance, pensez également à demander conseil à votre pharmacien.

Pour les personnes atteintes perte d’audition est irréversible, vous avez la possibilité de porter des appareils auditifs qui corrigeront cette perte.

Sources

France acouphènes, Substances ototoxiques, en ligne, consulté le 05/06/2019

AMDS Midi-Pyrénés, Les médicaments ototoxiques, en ligne, consulté le 05/06/2019

Otologie, Dr Albert Mudry, Médicaments et Surdité, en ligne, consulté le 05/06/2019

QUESTIONS DANS LA MÊME CATÉGORIE

Une fois perdue, l’audition ne peut pas être rétablie. Les cellules sensorielles perduent n’étant pas remplaçables. Il existe cependant des aides techniques qui permettent de corriger l’audition ainsi que des activités permettant d’améliorer par la suite son audition et ses capacités de compréhension...

Dans le langage courant, il existe de nombreuses façons d’exprimer la perte d’audition. La désignation des personnes via les termes “sourd” ou “malentendant”, peut porter à confusion...

La perte auditive peut avoir différentes causes : presbyacousie, traumatisme sonore… Elle peut également survenir suite à la prise de certains médicaments dits ototoxiques qui vont...

La création de cérumen dans le conduit auditif est un phénomène physiologique naturel. Cette cire a une fonction de protection mais son accumulation peut...

La perte d'audition est généralement définitive. PLusieurs gestes et comportement permettent d'en limiter les risques, VivaSon vous les présente...

Parmi les types de surdités existants figure la perte auditive de transmission. Cette déficience auditive se caractérise par un problème de transmission du son entre l’oreille externe et l’oreille interne...

L’oreille humaine et l’audition sont fragiles et enclins à développer des pathologies variées autres que la perte auditive. Certaines sont incurables, d’autres peuvent être soignées ou corrigées. Nous vous présentons ici...

La surdité congénitale concerne les enfants sourds ou souffrant d’une perte auditive à leur naissance qui évoluera par la suite avec le temps. On recense...

La perte auditive de perception est une déficience auditive qui s’explique par une atteinte au niveau de l'oreille interne (perte sensorielle ou surdité de perception endocochléaire)...

l'otospongiose est une maladie qui provoque une surdité de transmission progressive, causée par une anomalie métabolique qui détériore la régénération osseuse de l’oreille moyenne...

La labyrinthite est une pathologie de l’oreille qui se caractérise par une inflammation de l’oreille interne. Le labyrinthe est une cavité de l’oreille interne qui abrite deux éléments centraux : la cochlées (avec les cellules ciliées) et les organes servant à l’équilibre.

La maladie de Ménière est un syndrome chronique qui se traduit par des crises répétées de vertiges, accompagnées d’acouphènes, de nausées / vomissements, sueurs, stress ainsi qu’une perte auditive soudaine et fluctuante...

La perte d’audition peut être temporaire comme une grande partie des cas de surdité brutale. Nos conseils pour récupérer ses capacités auditives...

L’audition est un bien précieux qui, lorsqu'il est endommagé, ne se régénère pas, sauf exceptions. Lorsqu'on perd de l'audition, il est impossible de guérir la perte. Il ...

L’audition est un bien fragile qui nécessite la plus haute attention. Si vous êtes musicien, vous devez prendre soin de vos oreilles en vous protégeant au maximum pour éviter...

Le test auditif tonal et son audiogramme est une audiométrie classique. A l’issue de ce test, un graphique est élaboré pour visualiser la perte auditive du patient...

Le bruit peut avoir des répercussions désastreuses sur la santé. Dans nos villes, le bruit est devenue omniprésent, que ce soit au travail, lors de nos loisirs, dans la rue ou ...

A la naissance d'un bébé, ou chez un enfant de plus de 3 ans, il n'est pas toujours évident pour les parents de détecter une éventuelle perte d'audition. Cependant, au moindre...

L'audition baisse avec l'âge (presbyacousie) ou se détériore pour d'autres raisons (traumatisme sonore lié au bruit, maladie...), occasionnant perte auditive ou surdité. La d...

Un traumatisme sonore est un trouble de l'audition qui atteint directement l'oreille interne. C'est un accident de santé qui peut engendrer une surdité définitive, même légè...