Que faire en cas de traumatisme sonore ? | VivaSon
Accueil » Faq » Audition Et Bilan Auditif » Que faire en cas de traumatisme sonore ?

Que faire en cas de traumatisme sonore ?

Un traumatisme sonore est un trouble de l'audition qui atteint directement l'oreille interne. C'est un accident de santé qui peut engendrer une surdité définitive, même légère. Le traumatisme sonore est une urgence médicale, Il convient de ne pas le négliger et de réagir rapidement.

Qu’est-ce qu’un traumatisme sonore ?

Un traumatisme sonore est une atteinte à l'oreille interne (cochlée) provoquant des lésions aux cellules sensorielles (cellules ciliées). Ces lésions sont dues à une exposition soudaine ou prolongée à un bruit excessif. Ce traumatisme peut s'accompagner d'un acouphène et/ou d'hyperacousie. On distingue deux types de traumatismes sonores :

  • Le traumatisme sonore comportemental ou prolongé : celui-ci résulte d'un comportement répété dans le temps, avec une exposition chronique à des niveaux sonores élevés (écoute au casque audio systématique, concerts de musique amplifiée, surdité professionnelle due au travail comme dans la métallurgie ou le bâtiment, etc.)
  • Le traumatisme sonore aigu ou accidentel : il est causé par une exposition brutale et soudaine à un niveau sonore excessif (une explosion, une déflagration, un blast...). Ce type de traumatisme peut avoir un impact direct sur l'audition, entraînant une perte auditive. Généralement, les fréquences situées entre 4000 et 6000 Hz sont touchées, avec une encoche significative visible sur l'audiogramme.

Savoir reconnaître un traumatisme sonore aigu

Le choc acoustique aigu apparaît après une brève exposition (un son brutal ou bien pendant une courte période comme une soirée en boite de nuit). Les symptômes sont généralement :

  • Une perte auditive brusque
  • Une sensation d'oreille bouchée ou cotonneuse
  • Des acouphènes (sifflements ou bourdonnements d'oreille)
  • Vertiges, perte d'équilibre
  • Éventuellement, une hypersensibilité au bruit (hyperacousie)
  • Éventuellement une douleur (ex : tympan perforé)

picto-idea.png

Un traumatisme sonore est une urgence médicale, consultez !

En cas de traumatisme sonore, vous devez impérativement consulter dans les plus brefs délais (médecin, ORL, urgences...) pour mettre toutes les chances de votre coté afin de préserver au maximum vos capacités d'audition.

Que faire en cas de traumatisme sonore

Un traumatisme acoustique est une urgence médicale. Si les symptômes persistent plus de 24h, vous devez impérativement consulter dans la journée. Nous vous conseillons même de consulter immédiatement si possible !

En effet, plus vous attendez, plus les conséquences du traumatisme risquent d'être définitives. Vous devez consulter rapidement pour maximiser les chances de récupération, d'autant plus si vous souffrez d'acouphènes, qui peuvent devenir permanents.

Vous pouvez consulter un ORL, un médecin ou bien aller directement aux urgences ou à l’hôpital pour demander un traitement d'urgence. Généralement, les médicaments prescrits associent vasodilatateurs et corticoïdes, par voie orale ou intraveineuse. Certains ORL pratiquent également la technique du caisson hyperbare (oxygénothérapie). Seulement il faut faire attention car certains spécialistes le déconseillent aujourd'hui, pouvant être nocif dans certains cas.

Les seuils de dangerosité pour l'audition

L'audition est quelque chose de fragile et sacrée. L'exposition au bruit est un risque réel pour l'endommager, même accidentellement. L’oreille humaine sais normalement se protéger face au bruit grâce au réflexe stapédien (le muscle stapédien se contracte et bloque l'amplification des ondes sonores, protégeant ainsi l'oreille interne). Seulement, passé un certain seuil et temps d'exposition, le muscle stapédien se relâche. à 109 dB, il se relâche après environ 1 min 50.

Voici un graphique qui récapitule les seuils de dangerosité pour l'audition, exprimés en décibels (dB) :

jauge_fr_reference.png

Nos conseils pour éviter le risque d’un traumatisme sonore

Le système auditif humain est fragile et irremplaçable. Les risques auditifs chez l'adulte et l'enfant sont réels. Malheureusement, il y a peu de prévention sur le sujet en France.

Voici nos conseils pour éviter le risque d'un traumatisme sonore, aigu comme comportemental :

  • Contrôlez le volume de vos matériel de diffusion sonore (casque audio, lecteur mp3, téléphone, chaine hi-fi, télévision...)
  • Limitez les durées d'exposition au bruit (80 dB : 8 heure, 92 dB : 30 min, 95 dB : 15 min, 107 db / 1min/jour)
  • Lorsque vous évoluez dans un milieu très bruyant pour une certaine période, portez des protections auditives, en mousse ou bien sur-mesure. Pour les musiciens, en concert comme en studio, optez pour des protections auditives sur-mesure à atténuation linéaire comme les Pianissimo (3 niveaux d'atténuation) ou bien des systèmes de retour in-ear-monitor.
  • Lorsque vous êtes face à des enceintes amplifiées, éloignez-vous le plus possible des haut-parleurs (technique plus efficace en plein air grâce à la propagation du son)

Une perte auditive s'installe après un traumatisme sonore, que faire ?

Vous souffrez d'une perte auditive définitive suite à un traumatisme sonore dont les dommages sont irréversibles. Vous pouvez consulter un spécialiste ORL pour qu'il vous prescrive un appareil auditif numérique afin de corriger votre déficience auditive et retrouver une meilleur qualité de vie dans tous les environnement.

VivaSon accueille dans ses centres auditifs partout en France des personnes malentendantes pour les conseiller et les appareiller dans les meilleures conditions, quelles que soient leurs attentes ou leur budget. Prenez rendez-vous gratuitement avec un audioprothésiste VivaSon pour obtenir des conseils ainsi qu'un devis.

Sources externes :

http://sante.lefigaro.fr/article/concert-boite-de-nuit-que-faire-en-cas-de-traumatisme-sonore-/

http://www.cochlea.org/bruit-attention-danger-!-protection

QUESTIONS DANS LA MÊME CATÉGORIE

Récupérer d’une surdité brusque est possible dans la plupart des cas.

L’audition est un bien précieux qui, lorsqu'il est endommagé, ne se régénère pas, sauf exceptions. Lorsqu'on perd de l'audition, il est impossible de guérir la perte.

L’audition est un bien fragile qui nécessite la plus haute attention.

Le test auditif tonal et son audiogramme est une audiométrie classique. A l’issue de ce test, un graphique est élaboré pour visualiser la perte auditive du patient.

Le bruit peut avoir des répercussions désastreuses sur la santé. Dans nos villes, le bruit est devenue omniprésent, que ce soit au travail, lors de nos loisirs, dans la rue ou même chez nous.

A la naissance d'un bébé, ou chez un enfant de plus de 3 ans, il n'est pas toujours évident pour les parents de détecter une éventuelle

L'audition baisse avec l'âge (presbyacousie) ou se détériore pour d'autres raisons (traumatisme sonore lié au bruit, maladie...), occasionnant perte auditive ou surdité.

Un traumatisme sonore est un trouble de l'audition qui atteint directement l'oreille interne. C'est un accident de santé qui peut engendrer une surdité définitive, même légère.