Gênes auditives : pourquoi faut-il agir vite ?

Crédit Photo : La Dépêche

Beaucoup de personnes ont tendance à nier leur perte auditive et à ne pas se soigner. Pourtant, une prise en charge rapide permet de retrouver son audition très aisément, et d'évider les conséquences d'un trouble auditif aggravé, comme la dépression.

Que vous soyez personnellement affecté par des déséquilibres auditifs ou bien que ce soit l’un de vos proches, nous vous exposons ici les différentes raisons expliquant pourquoi il est important d’agir vite suite à une perte auditive, même insignifiante à premier abord.

Certes, il peut arriver qu’un choc brutal et inattendu soit responsable d’une surdité sévère chez un individu, suite à un accident par exemple. Toutefois, dans la très grande majorité des cas, la déficience auditive s’installe très lentement, sans même que l’on s’en aperçoive, et sans qu’il n’y ait eu d’élément déclencheur net et précis. En effet, le plus souvent c’est seulement le vieillissement naturel du système auditif qui donne les signes avant coureurs de début de faiblesse. Le risque devient alors de laisser de côté cette gêne en pensant que cela va passer tout seul. C’est une erreur de penser de cette manière car la perte auditive ne va absolument pas s’atténuer et disparaître toute seule, bien au contraire même, elle va progresser et s’aggraver d’avantage car la surdité est un phénomène irréversible.

Depuis notre naissance, notre organe auditif, bien vivant, assimile une grande quantité de son quotidiennement. Toutefois, lorsque le système auditif présente divers problèmes ou gênes, le cerveau devient alors incapable de reconnaître certains sons, comme s’ils disparaissaient totalement de notre champ auditif. Porter un appareil auditif permet de retrouver ces sons, mais cela prendra plus ou moins de temps en fonction du niveau de dégradation de notre audition. C’est pourquoi il faut agir vite suite à une blessure auditive, car plus on attend, plus le retour à une audition correcte via les appareils auditifs sera long et exigent.

​Par ailleurs, et on le sait tous, l’ouïe est un sens primordiale dans notre vie sociale et permet une bonne relation avec notre environnement extérieur. Privé de cet atout, le malentendant ressent continuellement une sorte de malaise, ce qui le pousse à se mettre en retrait. A terme, les conséquences peuvent être plus graves, entraînant une forme de dépression par exemple. Certaines études récentes ont également mis en avant qu’il existait une relation importante entre la défaillance auditive et l’apparition de la maladie d’Alzheimer, prouvant que la probabilité de développer cette maladie s’accroît avec la perte auditive.

Publié le
Les protections individuelles contre le bruit (PICB) sont un moyen efficace de créer un rempart contre les ondes sonores les plus agressives .

28/06

ARTICLE SUGGÉRÉ

Les protections individuelles contre le bruit (PICB)

Le capital auditif peut s’imager tel un réservoir sur lequel nous prenons des réserves tout au long de notre vie. Comme le reste du corps, le système auditif vieillit, et cela est bien normal, cependant il est possible de se prémunir des bruits excessifs et de ralentir ce vieillissement. Ainsi, pour éviter de devoir porter un appareil auditif prématurément, les protections individuelles contre le bruit (PICB) sont un moyen efficace de créer un rempart contre les ondes sonores les plus agressives dans certaines situations (concerts, travaux de chantier, bricolage, avion).

Lire l'article
La toxicité du bruit au travail pointée du doigt par l’association JNA. Les coûts humains et financiers sont importants et incitent au changement.

24/10

ARTICLE SUGGÉRÉ

La toxicité du bruit au travail pointée du doigt par l’association JNA

Si notre cerveau fait du monde extérieur un ensemble compréhensible d’objets et de phénomènes, ce sont nos sens qui nous ouvrent sur notre environnement. Au travail, notre rapport à l’environnement est tout à fait spécifique et dépend largement de l’organisation pour laquelle nous travaillons.  Si le bruit ambiant est parfois la cause d’une dégradation de l’audition et génère le besoin d’un appareil auditif, celui-ci peut aussi nous affecter d’autres manières.

Lire l'article
Le danger des troubles auditifs non-traités

15/07

ARTICLE SUGGÉRÉ

Le danger des troubles auditifs non-traités

C’est au cours de la 38ème édition du congrès des audioprothésistes qu’Hélène Amieva, professeur en neurosciences et en neuropharmacologie, a abordé les résultats préliminaires de ses dernières recherches. Etudiant l’impact des troubles auditifs sur l’individu au-delà de la simple perte de l’audition, ces recherches pourraient bien donner un argument de poids en faveur du port d’audioprothèses.

Lire l'article