Gênes auditives : pourquoi faut-il agir vite ?

Crédit Photo : La Dépêche

Beaucoup de personnes ont tendance à nier leur perte auditive et à ne pas se soigner. Pourtant, une prise en charge rapide permet de retrouver son audition très aisément, et d'évider les conséquences d'un trouble auditif aggravé, comme la dépression.

Que vous soyez personnellement affecté par des déséquilibres auditifs ou bien que ce soit l’un de vos proches, nous vous exposons ici les différentes raisons expliquant pourquoi il est important d’agir vite suite à une perte auditive, même insignifiante à premier abord.

Certes, il peut arriver qu’un choc brutal et inattendu soit responsable d’une surdité sévère chez un individu, suite à un accident par exemple. Toutefois, dans la très grande majorité des cas, la déficience auditive s’installe très lentement, sans même que l’on s’en aperçoive, et sans qu’il n’y ait eu d’élément déclencheur net et précis. En effet, le plus souvent c’est seulement le vieillissement naturel du système auditif qui donne les signes avant coureurs de début de faiblesse. Le risque devient alors de laisser de côté cette gêne en pensant que cela va passer tout seul. C’est une erreur de penser de cette manière car la perte auditive ne va absolument pas s’atténuer et disparaître toute seule, bien au contraire même, elle va progresser et s’aggraver d’avantage car la surdité est un phénomène irréversible.

Depuis notre naissance, notre organe auditif, bien vivant, assimile une grande quantité de son quotidiennement. Toutefois, lorsque le système auditif présente divers problèmes ou gênes, le cerveau devient alors incapable de reconnaître certains sons, comme s’ils disparaissaient totalement de notre champ auditif. Porter un appareil auditif permet de retrouver ces sons, mais cela prendra plus ou moins de temps en fonction du niveau de dégradation de notre audition. C’est pourquoi il faut agir vite suite à une blessure auditive, car plus on attend, plus le retour à une audition correcte via les appareils auditifs sera long et exigent.

​Par ailleurs, et on le sait tous, l’ouïe est un sens primordiale dans notre vie sociale et permet une bonne relation avec notre environnement extérieur. Privé de cet atout, le malentendant ressent continuellement une sorte de malaise, ce qui le pousse à se mettre en retrait. A terme, les conséquences peuvent être plus graves, entraînant une forme de dépression par exemple. Certaines études récentes ont également mis en avant qu’il existait une relation importante entre la défaillance auditive et l’apparition de la maladie d’Alzheimer, prouvant que la probabilité de développer cette maladie s’accroît avec la perte auditive. 

Publié le
Le sens du mot vieillesse change avec le temps. En accompagnant la vieillesse, le maintien à domicile est possible. L'autonomie est préservée.

21/09

ARTICLE SUGGÉRÉ

Accompagner la vieillesse permet de plus en plus le maintien à domicile

Avec l’âge viennent parfois quelques difficultés. Que ce soit l’audition qui faiblit, l’élocution qui s’altère ou la mobilité qui diminue, des solutions existent pour améliorer le quotidien des personnes touchées. La crainte de consulter et l’appréhension des diagnostics sont infondées et ne doivent pas vous arrêter : il est possible de s’en sortir. Quand il est question d’un maintien à domicile, il est important de prendre les mesures nécessaires.

Lire l'article
L’association JNA vient de publier deux guides afin de lutter contre les dangers du bruit au travail. Les nuisances sonores ne doivent pas être négligées.

24/11

ARTICLE SUGGÉRÉ

Deux guides proposés par la JNA pour réussir à gérer le bruit au travail

Dans une société quelque peu hyperactive et de plus en plus technologique, le bruit s’immisce partout. Cela est vrai même au travail, où les sollicitations sont toujours plus nombreuses. L’impact du bruit sur la qualité de vie au travail ainsi que ses effets sur la productivité ont fait l’objet d’études récentes qui inquiètent particulièrement l’association JNA. En réaction, celle-ci publie deux guides pour réussir face à ce nouveau défi.

Lire l'article

23/02

ARTICLE SUGGÉRÉ

Ecoutez de la musique sans faire casquer votre ouïe

Les professionnels de l'audition n'insistent jamais assez sur les méfaits de l'écoute excessive de musique au casque. VivaSon vous donne quelques conseils afin de ne pas faire souffrir vos oreilles, sans pour autant arrêter d'apprécier la musique qui vous fait vibrer !

Lire l'article