Peut-on guérir les troubles auditifs ?

Crédit Photo : Medical Expo

Désagréments au quotidien, sensation d’isolement, inadaptation à l’emploi ou au système scolaire : telles sont les conséquences que peuvent provoquer un trouble auditif. Si aujourd’hui la médecine est encore en recherche sur la guérison naturelle de la déficience auditive, le port d’un appareil auditif, implanté ou non, permet de résoudre efficacement les symptômes.

Appareil auditif et implant sont aujourd’hui les seuls moyens de soigner les troubles auditifs

En 2016, on estime que plus de 6 millions de français souffrent de surdité, et ce chiffre devrait gonfler à l’avenir avec le vieillissement démographique. De l’isolement des plus âgés aux problèmes d’adaptation au système scolaire pour les plus jeunes, les troubles auditifs peuvent avoir de très lourdes conséquences sur le quotidien des personnes affectées.

Suite à une surdité légère ou modérée, l’appareillage auditif par audioprothèse est la solution la plus efficace. Toutefois, lorsque la surdité devient trop importante, l’appareil auditif devient insuffisant. On a alors recours à l’implantation d’un appareil auditif électronique nommée « implant cochléaire ». Ce dispositif qui nécessite une opération chirurgicale permet une communication correcte dans le silence. Lorsque l’implant est réalisé sur des enfants sourds dès l’âge de 1 an, il rend possible l’acquisition du langage et permet à ces enfants de suivre une scolarité normale (en l’absence d’handicap majeur associé). Le bénéfice est donc immense, cependant dès lors que l’environnement extérieur devient plus bruyant ou que la discussion se déroule entre plusieurs personnes, ce type de dispositif atteint ses limites et n’est plus aussi efficace.

Des pistes pour régénérer les organes auditifs altérés et guérir la surdité

Aujourd’hui, régénérer l’organe de Corti (organe de la perception auditive) apparaît comme la meilleure solution pour retrouver une audition naturelle et performante. On distingue deux manières de procéder, qui en sont encore au stade expérimental. Premièrement, on peut substituer des cellules de l’organe de Corti par des cellules souches capables de se diviser et de se régénérer. La deuxième solution consisterait à stimuler certains gènes afin de réveiller des cellules ayant perdu leur capacité de se diviser. Pour l’instant, les expériences de ce type n’ont été réalisées que sur des animaux.

Pour finir, les spécialistes attendent beaucoup des futures avancées techniques et notamment du développement d’outils robotisés pour les opérations chirurgicales. Ils devraient permettre d’obtenir une précision hors norme, supérieure à celle obtenue dans le bloc opératoire à l’heure actuelle. En attendant l’avènement des nouveaux appareils auditifs internes et de la régénération cellulaire, gardons à l’esprit que les appareils auditifs classiques et les implants réalisent de très bonnes performances et permettent de retrouver un niveau d’audition normal.

Source : Le Figaro Santé

Publié le

17/05

ARTICLE SUGGÉRÉ

Est-ce que la présence d’acouphènes est héréditaire ?

La présence d’acouphènes au quotidien est fortement désagréable. Bien qu’il existe des solutions pour soulager la gêne, comme le port d’un appareil auditif, ce mal ne se soigne pas. Dans l’optique de trouver un traitement aux acouphènes, de nombreuses recherches sont en cours. L’idée étant de savoir si la pathologie est héréditaire, et, si c’est le cas, d’y remédier.

Lire l'article