Hearfit – Le nouvel outil des audioprothésistes

Hearfit – Le nouvel outil des audioprothésistes

Hearfit

Lors du 40e congrès des audioprothésistes le fabricant français LRD présentait son fauteuil Hearfit. Cet appareil, à destination des professionnels de l’audition est un fauteuil d’entrainement auditif.

Avec plus de 3 millions de personnes en France ayant des troubles de l’audition, l’appareillage est pour le moment le moyen le plus répandu de soigner la surdité. Un tiers de ces personnes ne s’équipent pourtant pas, que ce soit pour des raisons financières ou de confort. En effet la prothèse auditive n’a pas bonne réputation, et ce, malgré les énormes progrès dont elle a fait l’objet. Les appareils sont de plus en plus performants, de plus en plus petits et confortables. Pourtant sur les 1.8 millions personnes appareillées, 40% ne seraient pas satisfaits.

C’est sur ce constat que les fondateurs de LRD, Ludovic Delacour, Stéphane Van De Gehugte et Gaëtan Huberdeau se sont lancés dans l’aventure. A l’origine de la conception du fauteuil, l’audioprothésiste Ludovic Delacour est directement confronté aux remarques de ses clients. Il connaît aussi les problématiques et contraintes de réglages qu’il rencontre. Il crée donc Hearfit. Le fauteuil permet au patient de se trouver dans des conditions de confort et techniques optimales. Les tests, puis les réglages seront ainsi optimisés. Le fauteuil ergonomique s’adapte à tous les patients. L’isolation phonique favorise des tests plus qualitatifs. Grâce à la tablette le patient pilote à son rythme sa cession.

Selon l’équipe d’Hearfit les résultats sont plus que concluants : « A ce jour, nous avons testé la solution sur environ soixante-dix patients volontaires de tout âge, pour lesquels nous avons pu constater des progrès d’intelligibilité dans 95% des cas (tests d’audiométrie vocale en cabine en début et en fin de programme pour comparatif). »

Avec de plus en plus de personnes présentant des troubles auditifs, l’opinion publique prend conscience de l’importance de l’audition. La recherche multiplie les études à l’échelle mondiale. Avec l’ouverture prochaine de l’Institut de l’Audition de Paris en 2019, la France n’est d’ailleurs pas en reste. Le secteur n’a pas fini d’évoluer que ce soit en matière d’innovation technologique ou de découverte scientifique.

Source : Hearfit.fr

Publié le
La perte auditive comme facteur de dépression – VivaSon

24/04

ARTICLE SUGGÉRÉ

La perte auditive peut favoriser la dépression

Comme évoqué dans notre précédent article que vous pouvez retrouver ici, s’appareiller en cas de besoin améliore considérablement la qualité de vie. Néanmoins, s’équiper n’est pas forcément accessible pour tous. De ce fait, de nombreuses personnes tendent à sombrer dans la solitude.

Lire l'article

15/06

ARTICLE SUGGÉRÉ

La santé cardiovasculaire influence la santé auditive

L’oreille transmet les sons au système nerveux, qui lui, les captent et les traites pour les comprendre. Ces organes sont très vascularisés et ont expressément besoin de l’oxygène et de nutriments transmis par le sang. Ainsi, il a été découvert que des problèmes cardiovasculaires portaient atteinte à l’audition.

Lire l'article

22/03

ARTICLE SUGGÉRÉ

Le syndrome de Turner et ses répercussions sur l’audition

Le syndrome de Turner est une maladie génétique rare qui survient lors d’une naissance féminine sur 2500. Provoquée par l’absence d’une partie ou de la totalité du second chromosome sexuel X, celle-ci a des répercussions physiques très importantes sur la croissance des organes. Les système auditif lui-aussi est touché, ce qui multiplie les risques de trouble auditif pour les femmes atteintes du syndrome de Turner, qui peuvent, comme tout autre malentendant, avoir recours aux appareils auditifs.

 

Lire l'article