Hygiène du conduit auditif et acuité

Hygiène du conduit auditif et acuité sont étroitement liés. Découvrez comment maintenir une bonne hygiène de vos conduits auditifs et de vos audioprothèses pour bien entendre.

Un Conduit Auditif Externe (ou C.A.E) bien nettoyé joue un rôle primordial sur l’audition. La production de cérumen doit être contrôlée pour assurer ce qu’il faut de protection à l’oreille sans provoquer des troubles auditifs, des démangeaisons ou échauffements. Quelques gestes simples assurent une parfaite hygiène de ce conduit.

Un conduit propre, mais pas trop !

L’oreille est une des rares parties du corps humain qui ne doit pas être trop nettoyée. Le fameux cérumen produit dans le conduit auditif externe a son utilité, celle de protéger l’oreille des attaques extérieures (poussières, peaux mortes…). Il faut tout de même éliminer ce cérumen, mais avec tendresse. Une bonne hygiène garantit un parfait fonctionnement des appareils auditifs : leur signal s’altère si le cérumen est trop présent. Une oreille propre et saine va également de pair avec une bonne audition sans prothèses, dénuée de bourdonnements. Un conduit auditif externe très anguleux, un orifice particulièrement étroit, une surproduction de cérumen ou une utilisation excessive du coton-tige perturbe l’évacuation du cérumen. Alors que des remèdes simples existent.

Quels bons gestes ?

En finir avec le coton-tige et préférer un cure-oreille est la première règle afin d’éviter les bouchons de cérumen. Ensuite appliquer un peu d’huile d’olive, d’amande douce, de bicarbonate de soude (10 %), d’eau oxygénée ou des soins contenant du docusate sodique (Audispray, Docuspray…) liquéfie le cérumen et évite son entassement dans l’oreille. Un bon entretien de ses prothèses grâce aux produits de nettoyage dédiés aux appareils auditifs et le remplacement régulier de leurs filtres sont également primordiaux. Sans oublier un bon suivi : face à des douleurs persistantes, des démangeaisons ou de l’inconfort, consultez un ORL. Il peut s’agir d’une allergie à la résine ou à la silicone contenue dans les prothèses auditives, d’une simple irritation passagère ou d’un conduit trop étroit par rapport à l’embout de l’appareil. Seul un expert peut soulager rapidement ces troubles et préserver votre audition.

Publié le
D’après une étude récente, les troubles auditifs non-traités représentent un sérieux danger pour la santé. Négliger son audition n’est pas une sage décision au vu des résultats publiés.

31/08

ARTICLE SUGGÉRÉ

Une nouvelle étude met en garde contre les troubles auditifs non-traités

Nous souhaitons tous interrompre la fuite du temps et contrecarrer les plans de la vieillesse. Se maintenir longtemps en bonne santé, préserver sa qualité de vie, voilà quelques espoirs que nous donnent la médecine d’aujourd’hui. Pourtant, il n’est pas sage de se négliger sous prétexte que tant de choses peuvent être soignés. Une nouvelle étude confirme les dangers des troubles auditifs non-traités, il est important d’en prendre note.

Lire l'article