Implant cochléaire : 16 enfants palestiniens retrouvent l’audition

Implant cochléaire : 16 enfants palestiniens retrouvent l’audition - Vivason

Crédit photo : kyla info

L’implant cochléaire est assurément efficace en cas de perte auditive très importante. Cette opération très peu risquée aide à rétablir l’audition. Le 18 février 2017, 16 enfants palestiniens ont eu la chance de réentendre des sons grâce à cette opération.

16 enfants retrouvent l’audition

Samedi dernier, une opération de grande envergure a eu lieu à l’hôpital Hadassah Ein Kerem à Jérusalem. 16 enfants palestiniens ont retrouvé l’audition grâce à la chirurgie de l’implant cochléaire. Les chirurgies ont été effectuées par le docteur Israélien, Michal Kaufmann dans le cadre du projet de paix du Centre Peres. Le projet de paix du Centre Peres, fondé, en 1996, par Shimon Peres, est de bâtir une infrastructure de paix et de réconciliation par et pour les habitants du Moyen-Orient. Ainsi, les médecins israéliens ont réalisé ces opérations en l’espace de quelques jours et dans des conditions assez difficiles. Notamment, au niveau logistique, car il a fallu de nombreuses autorisations de la part du gouvernement. Les opérations se sont extrêmement bien déroulées et les enfants sont finalement capables de récupérer leurs capacités à discerner les sons avec l’aide d’une thérapie continue.

Qu’est-ce qu’un implant cochléaire ?

Un implant cochléaire est assez différent d’un appareil auditif. En effet, l’appareil auditif amplifie les sons, cependant lorsque la perte auditive est très importante, l’appareil auditif devient alors insuffisant. Dans ce cas, il est envisageable de se faire installer un implant cochléaire par intervention chirurgicale.  Les implants cochléaires sont uniquement indiqués pour les personnes souffrant d’une surdité de perception sévère à totale. Si la cochlée est endommagée, amplifier le son est inutile. Il faut directement envoyer le signal au nerf auditif. L’implant cochléaire est une sorte d’oreille interne artificielle qui permet de remplacer votre oreille interne lorsqu’elle est déficiente. Il transforme les sons en micro-impulsions électriques. Il existe 3 catégories d’implants auditifs que vous pouvez retrouver en détails ici. L’opération dure environ 2 heures mais nécessite une hospitalisation de deux à trois jours. Afin que le patient s’adapte à son implant, il est recommandé d’être suivi. Le suivi s’organise autour de l’accompagnement du patient, du réglage de l’implant cochléaire et de la rééducation orthophonique.

Source : Europe-Israel.org

Publié le

02/01

ARTICLE SUGGÉRÉ

La FNEA dénonce l’assouplissement du numerus clausus

A la fin de l’année dernière, l’Autorité de la Concurrence révélait les conclusions de son enquête menée sur le secteur des prothèses auditives. Deux préconisations phares venaient bouleverser le paysage de l’appareillage auditif. S’en suivait une levée de bouclier de l’UNSAF, du CISS que nous avions déjà mentionné dans nos articles précédents. FNEA (Fédération nationale des étudiants en audioprothèse) vient à son tour de prendre position contre les propositions de l’Autorité.

Lire l'article
L'audition est à l'honneur pendant le mois de mars. VivaSon propose des offres exceptionnelles sur ses appareils et accessoires auditifs.

07/03

ARTICLE SUGGÉRÉ

L’audition à l’honneur pendant tout le mois de mars

Mars rime avec audition ! Ce mois-ci nos oreilles sont à l’honneur. Une bonne audition étant tellement importante, qu’à l’occasion de la Journée Nationale de l’Audition le 9 mars, VivaSon vous propose des appareils auditifs aux meilleurs prix, et ce,  pas seulement le 9 mars, mais pendant tout le mois. Profitez-en !

Lire l'article
La formatiion des audiorpothésistes pour bien connaître les appareils auditifs

13/04

ARTICLE SUGGÉRÉ

La formation des audioprothésistes

Un audioprothésiste n’est pas un vendeur d’appareils auditifs. En tant que véritable professionnel de santé, sa vocation est d’accompagner les patients dans la démarche d’appareillage qui rétablira leur confort auditif. Ainsi, un diplôme d’Etat délivré à l’issue d’une formation sélective de 3 ans est nécessaire pour exercer.

Lire l'article