Le langage des signes bientôt officialisé en Afrique du Sud?

Le langage des signes bientôt officialisé en Afrique du Sud?

Crédit Photo: Seth Doyle on Unsplash

 

Le langage des signes pourrait bientôt devenir officiel en Afrique du sud. Il deviendrait ainsi la 12e langue officielle du pays. La communauté de sourds et de malentendants, qui représente 4 millions de personnes sur les 56 millions que compte la population sud-africaine, veut se faire entendre.

Suite à une pression acharnée des personnes atteintes de surdité, la constitution sud-africaine pourrait être modifiée et reconnaître le langage des signes comme nouvelle langue officielle. Le parlement doit encore approuver cette demande avant que la constitution ne soit amendée. Si cet amendement est voté, l’Afrique du sud deviendrait ainsi le 3e pays en Afrique, après le Zimbabwe et le Kenya, à reconnaître officiellement le langage des signes.Le premier pays à reconnaître le langage des signes comme langue officielle fût la Suède en 1981.Il faudra attendre 2005 pour que la France le reconnaisse à son tour.

Outre la reconnaissance des personnes atteintes de surdité, ce nouvel amendement engagerait l’Afrique du Sud à enseigner le langage des signes dans les écoles et à l’appliquer dans les ministères.  4 millions de personnes pourrait ainsi avoir des accès plus simples dans les hôpitaux, les administrations, les universités, les lieux publics.On peut alors penser que le cloisonnement et le recours à un membre de la famille comme interprète seraient alors réduits. Les gens gagneraient en reconnaissance sociale et en autonomie. Certaines populations qui ne connaissent pas ce langage permettraient aux sourds et aux malentendants d’être informés de ce mode de communication. La surdité pourrait alors ne plus être considérée comme un handicap.

 

Source : africa postnews

Publié le
Sauter le pas, voilà une expression récurrente lorsqu’il s’agit de corriger ses problèmes d’audition. Bien entendre et bien voir sont pourtant choses similaires.

14/11

ARTICLE SUGGÉRÉ

Le désir de bien entendre ne devrait pas être inférieur à l’envie de bien voir

Sauter le pas, voilà une expression récurrente lorsqu’il s’agit de corriger ses problèmes d’audition. L’achat d’un appareil auditif s’accompagne parfois d’hésitations et d’une longue réflexion. Pourtant, lorsqu’il s’agit de porter des lunettes, cela semble naturel pour la plupart d’entre nous. Soigner son audition est tout aussi légitime.

Lire l'article
Vieillir ne se prend pas à la légère, il faut s'y préparer - Vivason

22/02

ARTICLE SUGGÉRÉ

Vieillir ne se prend pas à la légère

Vieillir peut être difficile à accepter. Son impact sur le physique et son aspect psychologique est assurément important et il ne faut pas le négliger. C’est pourquoi de nombreuses personnes préfèrent s’y préparer à l’avance.

Lire l'article
Perte auditive, s'appareiller augmenterait la qualité de vie - VivaSon

15/03

ARTICLE SUGGÉRÉ

Perte auditive, s’appareiller augmente la qualité de vie

Une bonne audition est synonyme de bien-être. Une étude réalisée par Hear the World démontre que bien entendre améliore considérablement la qualité de vie. Ainsi, il est nécessaire de considérer les premiers signes de déficience auditive et de la prendre en compte rapidement.

Lire l'article
Si les maisons de retraite restent un service de référence, les difficultés rencontrées pendant la recherche d’un établissement peuvent décourager. Des solutions existes.

27/10

ARTICLE SUGGÉRÉ

Les avantages et les difficultés que présentent les maisons de retraite

La maison de retraite est un service à destination des personnes âgées qui reste une référence en la matière. Si de plus en plus d’individus cherchent aujourd’hui à préserver leur autonomie en restant dans leur habitation, la maison de retraite représente toujours une solution viable afin de protéger sa qualité de vie au quotidien. Cependant, rejoindre une maison de retraite n’est pas toujours simple, et des difficultés peuvent survenir ensuite.

Lire l'article
L’association JNA vient de publier deux guides afin de lutter contre les dangers du bruit au travail. Les nuisances sonores ne doivent pas être négligées.

24/11

ARTICLE SUGGÉRÉ

Deux guides proposés par la JNA pour réussir à gérer le bruit au travail

Dans une société quelque peu hyperactive et de plus en plus technologique, le bruit s’immisce partout. Cela est vrai même au travail, où les sollicitations sont toujours plus nombreuses. L’impact du bruit sur la qualité de vie au travail ainsi que ses effets sur la productivité ont fait l’objet d’études récentes qui inquiètent particulièrement l’association JNA. En réaction, celle-ci publie deux guides pour réussir face à ce nouveau défi.

Lire l'article