Le langage des signes bientôt officialisé en Afrique du Sud?

Le langage des signes bientôt officialisé en Afrique du Sud?

Crédit Photo: Seth Doyle on Unsplash

 

Le langage des signes pourrait bientôt devenir officiel en Afrique du sud. Il deviendrait ainsi la 12e langue officielle du pays. La communauté de sourds et de malentendants, qui représente 4 millions de personnes sur les 56 millions que compte la population sud-africaine, veut se faire entendre.

Suite à une pression acharnée des personnes atteintes de surdité, la constitution sud-africaine pourrait être modifiée et reconnaître le langage des signes comme nouvelle langue officielle. Le parlement doit encore approuver cette demande avant que la constitution ne soit amendée. Si cet amendement est voté, l’Afrique du sud deviendrait ainsi le 3e pays en Afrique, après le Zimbabwe et le Kenya, à reconnaître officiellement le langage des signes.Le premier pays à reconnaître le langage des signes comme langue officielle fût la Suède en 1981.Il faudra attendre 2005 pour que la France le reconnaisse à son tour.

Outre la reconnaissance des personnes atteintes de surdité, ce nouvel amendement engagerait l’Afrique du Sud à enseigner le langage des signes dans les écoles et à l’appliquer dans les ministères.  4 millions de personnes pourrait ainsi avoir des accès plus simples dans les hôpitaux, les administrations, les universités, les lieux publics.On peut alors penser que le cloisonnement et le recours à un membre de la famille comme interprète seraient alors réduits. Les gens gagneraient en reconnaissance sociale et en autonomie. Certaines populations qui ne connaissent pas ce langage permettraient aux sourds et aux malentendants d’être informés de ce mode de communication. La surdité pourrait alors ne plus être considérée comme un handicap.

 

Source : africa postnews

Publié le