L’audition pour les nuls !

L’audition pour les nuls !

Fondation pour l’Audition

Les 20 ans de la JNA, journée nationale de l’audition, seront marqués par la sortie du livre « l’Audition pour les Nuls ». La fondation Agir Pour l’Audition s’est associée aux Editions First pour la publication. Ecrit par Françoise Bettencourt Meyers et le Pr Bruno Frachet l’ouvrage permettra à tous de se renseigner sur l’audition.

Avec 360 millions de personnes dans le monde concernées par une audition défectueuse il est important de pouvoir s’informer. D’autant que selon une récente étude nous serons plus d’1 milliard à horizon 2050 à être affectés par des troubles auditifs. En effet les progrès de la médecine permettant aux hommes de vivre plus longtemps, nul doute que tout le monde sera touché.

On parle de plus en plus de l’importance de faire tester et d’avoir les gestes adéquats pour protéger son audition mais combien de personnes sont-elles réellement au courant ? Avec ce nouveau sujet, la collection « pour les nuls » met à disposition un moyen facile de se renseigner sur les troubles existants, les cures et les progrès scientifiques. N’oublions pas que la majorité des personnes atteintes sont souvent âgées et n’ont pas forcément accès à internet.

Depuis plus de 15 ans Françoise Bettencourt Meyer s’investit dans la question de la malentendance. En 2016 la Fondation Pour l’Audition qu’elle a créée avec son mari Jean-Pierre Meyers et la Fondation Bettencourt Schueller est reconnue d’utilité publique. Celle qui n’a de cesse de faire avancer la recherche espère avec la parution de ce livre alerter l’opinion publique. La surdité est un mal qui progresse avec des conséquences sociétales et économiques énormes. Les personnes qui ne se soignent pas voient leur audition se détériorer et risquent l’isolement. Les scientifiques parlent même des 3 D, dépression, dépendance et démence. Il est important de bien connaître tous les aspects de l’audition et de protéger ses oreilles. Si vous ressentez une gêne n’hésitez pas à tester votre audition ou consulter un audioprothésiste pour un bilan gratuit.

Source : Fondation pour l’Audition

Publié le
Le CISS exprime dans une note d’étude son opposition au découplage vente/suivi des appareils auditifs et au démantèlement du numerus clausus des audios.

21/06

ARTICLE SUGGÉRÉ

Les patients défendent le numerus clausus des audios

Le 16 juin 2016, le Collectif Interassociatif Sur la Santé publiait une note d’étude titrée « Faciliter l’accès à l’audioprothèse ». Dans les conclusions de celle-ci, les patients et utilisateurs défendent le numerus clausus et s’opposent catégoriquement au découplage de la vente et du suivi des appareils auditifs.

Lire l'article