Le nombre de déficients auditifs en Europe a augmenté de 6%.

16 % des citoyens européens souffriraient de troubles auditifs plus ou moins sévères selon le rapport « Évaluation des coûts socio-économiques de la déficience auditive »

Près de 16 % des citoyens adultes européens souffriraient de troubles auditifs, plus ou moins sévères selon le rapport « Évaluation des coûts socio-économiques de la déficience auditive ».

Aujourd’hui en Europe, 55 millions de personnes, se situant dans la tranche d’âge 18 à 80 ans souffriraient d’une perte auditive de plus de 25 dB. Lors de la précédente étude de ce type, le chiffre était nettement inférieur puisque le taux n’était alors que de 10%.

25 dB est le chiffre a partir duquel l’Organisation mondiale de la santé (OMS) estime qu’il y a une déficience auditive. Si le nombre de personnes concernées augmente, c’est à cause des mauvaises habitudes auditives de la population qui ne cesse d’écouter la musique plus fort, et surtout beaucoup plus souvent.

C’est la raison pour laquelle le métier d’audioprothésiste est en pleine croissance, tout comme le marché des appareils auditifs, qui ne voit pas ses chiffres baisser, bien au contraire. Afin de réduire ce taux, des campagnes de prévention, des dépistages précoces chez les nouveaux-nés, et bien d’autres mesures sont mises en place.

A titre de comparaison, aux Etats-Unis, plus précisément en Amérique du Nord, ce sont près de 35 millions de personnes qui souffrent de troubles auditifs. En ce qui concerne les pays en voie de développement, ce chiffre est deux fois plus important, en raisons d’infections diverses et de manque de soin.

Publié le
Selon une étude réalisé par le cabinet d’audit Ernst & Young, le coût social du bruit en France s’élèverait à 57 millions d’euros par an !

15/06

ARTICLE SUGGÉRÉ

Le bruit coûte chaque année 57 milliards d’euros à la société

L’augmentation des troubles auditifs et de la surdité acquise est un fait constaté. Notre mode de vie urbain, qui favorise le bruit, en est le principal responsable, et conduit de nombreuses personnes à recourir au port d’appareils auditifs. Ainsi, selon une étude réalisé par le cabinet d’audit Ernst & Young, le coût social du bruit en France s’élèverait à 57 millions d’euros par an !

Lire l'article
Une étude de 2015 analyse les différents systèmes de remboursement des appareils auditifs et leurs conséquences sur l'appareillage des malentendants.

01/09

ARTICLE SUGGÉRÉ

Quel pays d’Europe assure la meilleure prise en charge pour vos appareils auditifs ?

Une étude produite par Luis Godinho, audioprothésiste et président du Syndicat national des audioprothésistes (UNSAF) et membre du Haut Conseil pour l’avenir de l’Assurance Maladie (HCAAM) analyse les différents systèmes de prise en charge publique des prothèses auditives. Cette étude a été réalisée à partir de données EuroTrak et porte sur sept pays d’Europe.

Lire l'article