Les otites et la surdité

Crédit Photo : Météo Web

Diverses études soulignent que l’otite est un phénomène très présent, notamment chez les enfants de moins de 2 ans. Elle est d’ailleurs souvent à l’origine d’une surdité plus ou moins importante.

 

Les différents types d’otites

·         L’otite externe : le contact avec une eau contaminée ou un coton-tige mal utilisé peut entraîner une inflammation du conduit auditif.

·         L’otite moyenne aiguë : le liquide présent derrière le tympan s’est infecté. Les symptômes sont, entre autres, douleur, fièvre et trouble du sommeil.

·         L’otite séreuse : pourtant dû à une inflammation de l’oreille moyenne, elle est beaucoup plus difficile à déceler dans la mesure où le liquide derrière le tympan n’est pas infecté et n’entraîne donc aucune douleur ni fièvre ! Toutefois, la sensation d’oreilles bouchées et le besoin de « parler plus fort » sont des signes potentiels auxquels il faut faire attention.

 

Lien entre otites et surdité

Lorsque l’oreille fonctionne normalement, le son entraîne une succession de vibration entre le tympan, les osselets et les cellules de la cochlée afin de transmettre le message au nerf auditif. Cependant, lorsque le patient souffre d’une otite moyenne aiguë ou séreuse, la présence de liquide dans l’oreille restreint grandement la transmission du son, entraînant ainsi une déficience auditive, appelée surdité conductrice. Il est d’ailleurs important de noter que les enfants sont plus exposés que les adultes puisque leur système immunitaire est plus faible. De plus, les otites à répétitions sont aussi grandement responsables de ces fluctuations de l’audition.

 

La prévention des otites

Il existe différentes manières de prévenir les otites chez les jeunes enfants. En effet, renforcer le système immunitaire de son bébé en l’allaitement régulièrement au cours des premiers mois, et surveiller la bonne hygiène de l’enfant afin de diminuer les risques d’infections sont des gestes quotidiens importants à prendre en compte.

 

 

Publié le
Les amplificateurs auditifs en vente libre dans les pharmacies peuvent mettre en danger votre audition s'ils ne respectent pas certains critères

11/07

ARTICLE SUGGÉRÉ

Assistants d’écoute : restons vigilants

La vente d'amplificateurs auditifs est autorisée en pharmacie depuis 2014. On pourrait dire de ces appareils qu’ils sont à l’audition ce que les lunettes loupes sont à la vue. Pouvant être utiles pour les personnes atteintes d’une légère perte auditive, vendus en pharmacie sans ordonnance et préréglés, il est important de s’assurer que ces produits ne soient pas dangereux.

Lire l'article

22/03

ARTICLE SUGGÉRÉ

La méthode Hear pour mieux s’adapter au port de son appareil auditif

Après avoir sauté le pas de l’achat d’un appareil auditif, il est nécessaire de s’adapter à celui-ci. En effet, l’oreille réentend des sons et a besoin d’une rééducation. Celle-ci n’est pas toujours facile et peut prendre environ trois mois. Le professeur Lane a effectué une recherche à ce sujet et pense avoir trouvé la solution : la méthode HEAR.

Lire l'article