Acouphènes

Si votre oreille siffle ou bourdonne, vous avez ce qu’en jargon médical on dénomme un acouphène. Ce terme englobe une sensation auditive anormale c’est à dire qui ne résulte pas d’une excitation sonore extérieure à l’oreille. Pathologie malheureusement très fréquente, elle toucherait 10 à 15 % d’une population adulte et se voit plutôt dans les pays  » industrialisés « . On estime ainsi qu’en France, 1 à 2 millions de français souffriraient d’acouphènes !
L’intensité des acouphènes est variable selon les individus. Il est bien évidemment plus aisé de supporter des acouphènes de faibles intensités et de tonalité peu agressive. Les patients les plus affectés souffrent d’acouphènes de forte intensité et de tonalité agressive.
Les acouphènes peuvent être un symptôme d’alerte de l’atteinte auditive, mais lorsqu’ils perdurent au-delà de quelques mois, ils constituent une véritable maladie algique. Ne pouvant être entendus par une autre personne, seule la personne touchée peut témoigner de son mal. De ce fait, ils sont difficiles à diagnostiquer et encore mal connus.
Il n’existe pas de traitement miracle des acouphènes permettant de les guérir automatiquement, mais différentes thérapies et surtout des comportements à adopter permettent de les faire disparaitre totalement ou au pire pour certains patients de « s’y habituer ».

Publié le
Certains métiers sont très régulièrement exposés à de fortes nuisances sonores , ce qui augmente les risques de perte de l'audition

14/06

ARTICLE SUGGÉRÉ

Les métiers les plus exposés à la perte de l’audition

Certains lieux de travail où le volume sonore est élevé en permanence et certains corps de métiers utilisant des outils particulièrement bruyants la cause d’une dégénérescence auditive progressive quasiment inéluctable. Les ouvriers, les pompiers, les agriculteurs ou encore les musiciens sont très régulièrement exposés à de fortes nuisances sonores bien supérieures aux normales tolérées dans les bureaux et ainsi multiplient leur chance de devoir porter un appareil auditif.

Lire l'article
Outre le port d'appareils auditifs, le bruit des vagues peut aider à soulager les acouphènes en détournant l'attention du malade de son trouble.

18/05

ARTICLE SUGGÉRÉ

Le son des vagues pour soulager les acouphènes

Environ 15% de la population française est ou sera sujette aux acouphènes à un moment ou à un autre de sa vie, que ce soit de manière permanente ou passagère. Sifflements ou bourdonnements, les acouphènes se traduisent par la perception d’un son aigu et persistant qui n’existe pas dans l’environnement. Guérir de ce « bruit fantôme » grâce à la médecine ou la technologie n’est pas encore possible, mais les appareils auditifs ainsi que l’écoute d’autres bruits distrayants peuvent soulager ce trouble.

Lire l'article

15/06

ARTICLE SUGGÉRÉ

La santé cardiovasculaire influence la santé auditive

L’oreille transmet les sons au système nerveux, qui lui, les captent et les traites pour les comprendre. Ces organes sont très vascularisés et ont expressément besoin de l’oxygène et de nutriments transmis par le sang. Ainsi, il a été découvert que des problèmes cardiovasculaires portaient atteinte à l’audition.

Lire l'article