Acouphènes

Si votre oreille siffle ou bourdonne, vous avez ce qu’en jargon médical on dénomme un acouphène. Ce terme englobe une sensation auditive anormale c’est à dire qui ne résulte pas d’une excitation sonore extérieure à l’oreille. Pathologie malheureusement très fréquente, elle toucherait 10 à 15 % d’une population adulte et se voit plutôt dans les pays  » industrialisés « . On estime ainsi qu’en France, 1 à 2 millions de français souffriraient d’acouphènes !
L’intensité des acouphènes est variable selon les individus. Il est bien évidemment plus aisé de supporter des acouphènes de faibles intensités et de tonalité peu agressive. Les patients les plus affectés souffrent d’acouphènes de forte intensité et de tonalité agressive.
Les acouphènes peuvent être un symptôme d’alerte de l’atteinte auditive, mais lorsqu’ils perdurent au-delà de quelques mois, ils constituent une véritable maladie algique. Ne pouvant être entendus par une autre personne, seule la personne touchée peut témoigner de son mal. De ce fait, ils sont difficiles à diagnostiquer et encore mal connus.
Il n’existe pas de traitement miracle des acouphènes permettant de les guérir automatiquement, mais différentes thérapies et surtout des comportements à adopter permettent de les faire disparaitre totalement ou au pire pour certains patients de « s’y habituer ».

Publié le
Perte auditive, s'appareiller augmenterait la qualité de vie - VivaSon

15/03

ARTICLE SUGGÉRÉ

Perte auditive, s’appareiller augmente la qualité de vie

Une bonne audition est synonyme de bien-être. Une étude réalisée par Hear the World démontre que bien entendre améliore considérablement la qualité de vie. Ainsi, il est nécessaire de considérer les premiers signes de déficience auditive et de la prendre en compte rapidement.

Lire l'article