Widex

Anciennement connu sous le nom d’Acourex, Widex propose une large gamme d’aides auditives.  Fondé en 1956 au Danemark, la marque – aujourd’hui groupe international – commercialise des solutions auditives dans plus de 90 pays. Widex a conforté cette renommée en 1996 en lançant le premier appareil auditif intra-auriculaire. Pour développer ses solutions auditives innovantes et offrir une meilleure qualité de vie aux personnes souffrant de difficultés d’audition, Widex travaille en étroite collaboration avec des universités, des instituts de recherche, et des experts indépendants.

 

Publié le

20/04

ARTICLE SUGGÉRÉ

L’association Journée Nationale de l’Audition propose des outils de communication et de prévention destinés aux jeunes

L’arrivée du printemps est synonyme de  fête de la musique, de festivals, de concerts, et d’occasions de sortir en discothèque … Autant de festivités agréables que de risques d’agresser son système auditif. Pour cette raison, l’association de la Journée Nationale de l’Audition propose dès maintenant des packs de prévention  pédagogiques tout particulièrement destinés aux jeunes.

 

Lire l'article

07/07

ARTICLE SUGGÉRÉ

Une charte de bonnes pratiques de l’audioprothésiste

L’UNSAF, le Syndicat national des audioprothésistes, fait preuve d’initiative afin de valoriser la profession. D’une part, le syndicat a développé une charte en 10 points à destination des patients ; le but étant d’informer les individus, qu’ils prennent connaissance de l’amplitude des services mis à leur disposition. D’autre part, l’UNSAF désire un décret formalisant les règles de bonnes pratiques professionnelles.

Lire l'article
Certaines personnes sont capables de s’accommoder de leurs acouphènes plus aisément que d’autres. Notre cerveau tient une place centrale dans ce phénomène.

23/08

ARTICLE SUGGÉRÉ

L’utilisation de notre cerveau affecte nos acouphènes

Le cerveau reçoit et interprète quantité de signaux qu’il délivre finalement à notre conscience. Cette gêne particulièrement handicapante que représente les acouphènes est elle aussi soumise au travail interprétatif du cerveau. Ainsi, au-delà des seules déficiences physiques, c’est aussi le fonctionnement cérébral qui est contributeur de la nature et de l’intensité des acouphènes dont souffre tant d’individus. Une étude récente nous en dit plus.

Lire l'article