L’intra-auriculaire Eclipse, solution auditive presque invisible

Pour un plus grand confort et plus de discrétion dans l’appareillement, Siemens propose désormais une solution auditive presque invisible : l’intra-auriculaire Eclipse.

On dénombre en France entre 4 et 6 millions de malentendants. Pour un plus grand confort et une plus grande discrétion dans l’appareillement, Siemens propose désormais une solution auditive presque invisible : l’intra-auriculaire Eclipse TM.

Facile à mettre comme à enlever, cet appareil nouvelle génération se loge au plus près du tympan pour une discrétion optimale. De plus, il est fabriqué sur mesure pour être adapté au mieux à son utilisateur. Grâce à son positionnement au-delà du deuxième coude, l’effet de résonance qui autrefois déformait le son de la voix de l’utilisateur est supprimé.

Pour la création de ce nouvel appareil auditif, Siemens a totalement revu et amélioré l’adaptation du signal en y intégrant la technologie BestSound TM qui pondère, grâce à une gestion numérique ultra moderne, l’audibilité et la qualité sonore, et réussit à créer le parfait équilibre entre limpidité de la parole et commodité d’écoute. Cet état d’équilibre, appelé Xcellence Sonore, assure au patient une adaptation rapide à son nouvel appareillage.

Les qualités de ce nouvel appareil auditif ont été prouvées grâce aux premiers tests réalisés auprès d’un échantillon de patients. D’après les utilisateurs, ses principaux avantages sont :

–         Le confort de port immédiat

–         L’acceptation spontanée de l’appareillage.

L’intra-auriculaire Eclipse TM. est donc l’innovation à découvrir dans la gamme des intra-auriculaires.

Publié le
Dans le tout récent feuillet technique du mois de juillet publié par Audio-infos, un hommage est rendu à l’ ingéniosité de deux audioprothésistes.

26/08

ARTICLE SUGGÉRÉ

Un exemple d’ingéniosité chez les audioprothésistes

Travailler comme audioprothésiste ne saurait se résumer à la simple vente d’appareils technologiques. Les aides auditives ne sont vraiment utiles que lorsqu’elles s’adaptent aux spécificités de l’audition de chaque patient. Ainsi, être audioprothésiste suppose de poser des diagnostics pertinents et de comprendre le patient, qui exprime parfois quelques préférences, doutes ou craintes. Nous vous présentons aujourd’hui une démonstration d’ingéniosité, qui jette des lumières utiles et nouvelles sur la profession d’audioprothésiste.

Lire l'article

27/01

ARTICLE SUGGÉRÉ

Les casques audio 3D vont inonder le marché en 2015

En 2015, le marché des technologies audio sera marqué par l’arrivée des casques 3D, accessibles au grand public. Ces casques encore appelés de « home cinema » sont capables de restituer un son de réalité augmentée, c’est-à-dire à trois dimensions sonores, contrairement aux casques classiques qui délivrent un son aplati.

Lire l'article