Lire avec ses oreilles grâce aux bibliothèques sonores

Crédit Photo: Blog Peep Les Casseaux

L'Association des Donneurs de Voix, organisation reconnue d’utilité publique, permet aux personnes aveugles et malvoyantes d’accéder ou de réaccéder à la lecture grâce à un réseau de plus de cent bibliothèques sonores.

Un réseau de bibliothèques sonores chapeautées par l’ADV

Connaissez-vous l’Association des Donneurs de Voix ? Cette organisation reconnue d’utilité publique, fondée en 1972 par Charles-Päul Wannebroucq, permet aux personnes aveugles et malvoyantes d’accéder ou de réaccéder à la lecture grâce à des livres audio. L’association regroupe 115 bibliothèques sonores à travers la France, qui prêtent gratuitement des livres enregistrés sur cassette ou CD aux personnes atteintes de déficience visuelle. Aujourd’hui, les romans, les biographies, les encyclopédies, les livres jeunesses, les policiers, les revues et magazines sont également enregistrés au format numérique afin d’être archivés dans des bases de données informatique et ainsi d’offrir un accès illimité à la lecture pour le plus grand nombre grâce au téléchargement. Ce travail, depuis plus de quarante ans, permet à l’heure actuelle de proposer des dizaines de milliers de documents en version audio et une diversité incroyable de styles, de genres, qui s’adresse de cette façon à des publics variés. En effet, désormais, les bénévoles de l’association se donne aussi l’ambition de faire « lire », non seulement les malvoyants, mais aussi les personnes présentant un handicap moteur ou les graves dyslexiques.

 

Devenir donneur de voix ou ambassadeur

Mais la création de telles bibliothèques ne se fait pas toute seule : 4600 bénévoles sont derrière cette formidable initiative, notamment les donneurs de voix. En effet, la réalisation d’un livre audio commence par l’enregistrement de celui-ci grâce à un individu prêtant sa voix. Puis, cet enregistrement est écouté et corrigé afin d’éliminer toute pollution sonore. Ainsi, il est possible pour tout un chacun de contribuer au développement des bibliothèques sonores en devenant donneur de voix et en enregistrant sa lecture à voix haute de documents écrits, sur son propre ordinateur, à son rythme et à domicile. L’ADV a également créé depuis peu la fonction d’ambassadeur, qui a pour rôle de faire connaître l’association et les bibliothèques sonores autour de lui ; et d’aider les bénéficiaires à se familiariser avec le fonctionnement de l’organisation.

Les bibliothèques sonores nous prouvent que la perte d’un sens peut être compensée par un autre sens et provoquer un extraordinaire mouvement de solidarité.

 

Pour plus de renseignements, rendez-vous sur www.advbs.fr

Publié le
Il est possible de rester connecté et de gérer vos différents médias (TV, mobile, musique, ordinateur...) grâce à des prothèses et applications dédiées.

18/07

ARTICLE SUGGÉRÉ

Les prothèses auditives connectées

Afin de rester connecté même avec des prothèses auditives, Starkey propose les aides auditives Halo Made for ‘IPhone®, qui associées à l’application de gestion TruLink™ vous offrent un confort optimal, une extraordinaire qualité d’écoute et une grande facilité de gestions de vos médias (téléphone, MP2, enregistrements, géolocalisation, etc…). Oticon propose également une solution fonctionnelle et moins onéreuse.

Lire l'article
D'après une récente étude les liens sociaux entre les individus favorisent l'audition. L'oreille en s'habituant à des sons socialement pertinents s'améliore

09/03

ARTICLE SUGGÉRÉ

Les liens sociaux améliorent la qualité de l’audition

Discuter avec un proche, écouter le doux son de la voix d’un être cher ou encore entendre un enfant rire aux éclats permettrait d’améliorer la santé auditive. Les sons qui émanent des relations sociales peuvent avoir une bonne influence sur l’audition.

Lire l'article