Med-El acquiert une nouvelle technologie

Crédit Photo : Best Sudio Headphones

La perte de l’audition est un handicap, nous le savons. Mais ce handicap connaît différent degrés d’intensité, et peut donc impacter la vie des individus de manière sensiblement inégales. Naturellement, les appareils auditifs doivent aussi s’adapter aux spécificités de chacun pour rétablir une qualité d’audition au quotidien. Pour cette raison, Med-El, spécialiste des implants, annonce élargir sa gamme de produits par l’acquisition de la technologie Adjoin.

Une technologie suédoise

Le producteur autrichien vient d’annoncer l’acquisition de la technologie Adjoin, produite par Otorix, société suédoise spécialisée dans le développement d’appareils médicaux. Ce système est présenté comme une nouveauté dans la mesure où fonctionnant par condutction osseuse, il ne requiert cependant aucune opération chirurgicale. Med-El sera donc en mesure d’élargir son offre de solutions auditives, ce qui n’est pas négligeable dans un milieu où l’adaptation des produits au handicap de chacun est essentielle. Par ailleurs, outre le fait que le coût d’un implant puisse être prohibitif pour certaines personnes, la chirurgie ajoute un effort supplémentaire à fournir afin de récupérer son audition. Nous voyons aujourd’hui certains produits se démocratiser progressivement, la production par un acteur de taille d’une technologie plus accessible et moins lourde en termes d’opérations apparaît donc comme une autre bonne nouvelle dans le milieu. Chez Med-El, il s’agit bien du premier produit de la sorte, un appareil auditif non-implantable qui préserve le confort du patient.

Un mécanisme ingénieux

D’après Med-El, le système Adjoin se définit par les deux parties suivantes : d’une part, un adaptateur adhésif ; d’autre part, un processeur audio. Ces deux éléments sont portés ensemble et devrait se placer derrière l’oreille. Ce système serait par ailleurs une excellente option pour les personnes souffrant de surdité de transmission et pour qui l’implantation chirurgicale n’est pas préférable. Par ailleurs, comme nous l’avons évoqué, la chirurgie est en soi un procédé que l’on peut vouloir éviter. Loin de toute opération, l’utilisation de ce système serait facilitée au point que la transmission sonore se ferait sans pression appliquée sur l’oreille. Nous comprenons que cette technologie lève un certain nombre des barrières habituelles. Patrik Westerkull, Président Directeur Général de Otorix, admet logiquement que son ambition était d’amener les systèmes de transmission plus loin, et se réjouit à l’idée de travailler avec Med-El. Ce dernier était déjà le producteur du  premier implant de transmission osseuse, l’apport de cette nouvelle technologie laisse entendre une perspective de croissance renouvelée pour le producteur dans la mesure où c’est une demande encore  non satisfaite de certains clients qui est sur le point d’être écoutée. Les premiers essais cliniques sont d’ailleurs des succès, l’année de lancement serait ainsi 2017. Cette technologie se présente comme une nouvelle de taille dans le milieu de l’audition, et participera sans aucun doute à une amélioration significative de la vie des patients.

Source : Ouïe Magazine

Publié le
Plugfones, Ripplebud, Nuheara, Nura : cap sur de nouveaux casques et écouteurs qui isolent des bruits extérieurs, et font plus encore …

31/05

ARTICLE SUGGÉRÉ

Des casques audio pour maîtriser son environnement sonore

Dans un monde de plus en plus bruyant où les appareils auditifs deviennent nécessaires de plus en plus tôt, les entrepreneurs ne manquent pas d’idée pour permettre aux utilisateurs de contrôler leur environnement sonore. Aujourd’hui, cap sur de nouveaux casques et écouteurs qui isolent des bruits extérieurs, et font plus encore …

Lire l'article