Nettoyage d’un appareil auditif, comment faire ?

Comment nettoyer vos appareils auditifs sans les abimer. Suivez nos conseils.

Les appareils auditifs ont deux ennemis principaux : le cérumen et l’humidité. Voilà comment s’en protéger.

Il faut nettoyer son  appareil auditif  chaque soir. Pour cela, vous utiliserez  un spray nettoyant d’appareil auditif ou des lingettes. Le spray et la brosse s’avèrent les plus efficaces. Principe de base : ne pas utiliser le spray directement pour procéder à l’entretien de  l’appareil auditif au risque de l’endommager définitivement.

Comment nettoyer un appareil auditif ? Premier geste impératif : retirez les audioprothèses ! Ensuite, vous déposez, par simple pression,  sur une serviette en papier quelques gouttes  du produit d’entretien d’appareil auditif. Vous nettoyez  avec cet essuie-tout  les dépôts de cérumen sur la partie des appareils entrant dans l’oreille. Avec un autre essuie-tout, imbibé du même produit, vous  humidifiez la brosse avant de frotter énergiquement, mais avec précaution, pour éliminer les derniers dépôts. Rien de plus rien de moins.

Si vous produisez du cérumen, utilisez un spray nettoyant auriculaire deux à trois fois par semaine. Le soir au coucher, vous effectuez une simple pression dans chaque conduit d’oreille. Vous laissez agir la nuit avant de rincer au matin.

Après des activités sportives ou en été, il existe un risque de condensation de la transpiration sur  les éléments électroniques. Il est recommandé  de placer les appareils dans un gobelet contenant une pastille asséchante. Ne pas oublier  d’arrêter l’appareil et d’ouvrir le tiroir des piles !

Publié le

23/02

ARTICLE SUGGÉRÉ

L’audition des adolescents en danger

L’ouïe est un sens inestimable, nécessaire pour la communication et les relations avec les autres. C’est pourquoi il faut en prendre soin. Aujourd’hui, avec le développement des technologies et la tendance des réseaux sociaux, les jeunes sont de plus en plus exposés aux risques de surdité.

Lire l'article

02/01

ARTICLE SUGGÉRÉ

La FNEA dénonce l’assouplissement du numerus clausus

A la fin de l’année dernière, l’Autorité de la Concurrence révélait les conclusions de son enquête menée sur le secteur des prothèses auditives. Deux préconisations phares venaient bouleverser le paysage de l’appareillage auditif. S’en suivait une levée de bouclier de l’UNSAF, du CISS que nous avions déjà mentionné dans nos articles précédents. FNEA (Fédération nationale des étudiants en audioprothèse) vient à son tour de prendre position contre les propositions de l’Autorité.

Lire l'article