Nettoyer ses oreilles : nos conseils pour ne pas les abîmer

Nettoyer ses oreilles : nos conseils pour ne pas les abîmer Vivason

Crédit photo : Hopi Direct

Se nettoyer les oreilles est un geste hygiénique qui soulage la sensation désagréable de la cire. Cependant, ce n’est pas sans risque. Des bouchons, des irritations, champignons peuvent survenir. De plus, suivant la méthode de nettoyage utilisée, l’audition peut être  dégradée.

Le cérumen joue un rôle fondamental dans la perception des sons, il lubrifie le tympan et permet sa protection tout en favorisant la transmission des bruits. Cependant, bien qu’indispensable, le cérumen, quand il est produit en quantités importantes, provoque une sensation assez désagréable.

Pour éviter cette sensation, la plupart des gens ont tendance à se nettoyer les oreilles régulièrement. Il n’est pas obligatoire de se nettoyer les oreilles puisqu’elles sont par principe autonettoyantes. Mais par souci d’hygiène, il est fortement conseillé de les laver. Néanmoins, il convient de ne pas se nettoyer les oreilles tous les jours. D’autant plus, si le nettoyage se fait avec un coton-tige. Son utilisation pouvant être très dangereuse. En effet, en plus de provoquer la formation de bouchons et l’apparition d’eczéma, s’il est enfoncé trop loin dans le conduit auditif, le coton-tige risque d’abîmer le tympan et, de ce fait, l’audition.

Alors comment nettoyer ses oreilles sans abîmer son appareil auditif ?

  1. Dans un premier temps, vous pouvez utiliser des sprays prévus à cet effet, disponible en pharmacies. Mais leur efficacité est très divergente selon les marques.
  2. Vous pouvez également les nettoyer à l’eau tiède à l’aide du pommeau de douche (préférable à une poire).
  3. Pour les adeptes de produits naturels, sachez qu’il existe des bougies auriculaires à base de cire d’abeilles et d’huiles essentielles. Une fois allumées, ces bougies créent une petite dépression qui permet de ramollir et d’aspirer le cérumen qui se trouve dans le conduit auditif. Cette pratique permet d’éliminer les bouchons de cérumen, de réactiver sa sécrétion et de détoxifier les sinus maxillaires ainsi que la trompe d’Eustache.
  4. Enfin, vous pouvez également vous munir d’un cure-oreille. Cependant, son utilisation est peu recommandée du fait de sa dangerosité, en effet le moindre mauvais geste peut provoquer de gros dégâts. Ainsi, il est préférable de ne nettoyer que la partie externe de l’oreille avec cet instrument.

 

Source : Sciencepost

Publié le
Le traitement hormonal de la ménopause altère l'audition - VivaSon

18/05

ARTICLE SUGGÉRÉ

Le traitement hormonal de la ménopause altère l’audition

La prise de certains médicaments, s’ils sont pris régulièrement ou en haute quantité peuvent avoir un impact sur l’audition. Ces médicaments sont dits ototoxiques. Une nouvelle étude à révélé que les traitements pour la ménopause peuvent avoir une incidence sur l’audition.

Lire l'article
Bruit, cotons-tiges, eau : apprenez à préserver votre audition

05/04

ARTICLE SUGGÉRÉ

Quelques gestes pour ménager ses oreilles

Au quotidien, notre environnement extérieur se révèle le plus souvent être très agressif pour notre système auditif. Or, une simple lésion, même minime, peut entraîner de lourdes conséquences à long terme, et nécessiter le recours aux appareils auditifs de manière  permanente. En effet, le bruit, l’eau et les différences de pressions atmosphériques sont autant de facteurs susceptibles de fragiliser notre audition. Il est donc important de savoir comment s’adapter et surtout comment se protéger en fonction des différentes situations rencontrées, quelques petits gestes simples pourraient contribuer à retarder le recours aux appareils auditifs.

 

Lire l'article