Nettoyer ses oreilles : nos conseils pour ne pas les abîmer

Nettoyer ses oreilles : nos conseils pour ne pas les abîmer Vivason

Crédit photo : Hopi Direct

Se nettoyer les oreilles est un geste hygiénique qui soulage la sensation désagréable de la cire. Cependant, ce n’est pas sans risque. Des bouchons, des irritations, champignons peuvent survenir. De plus, suivant la méthode de nettoyage utilisée, l’audition peut être  dégradée.

Le cérumen joue un rôle fondamental dans la perception des sons, il lubrifie le tympan et permet sa protection tout en favorisant la transmission des bruits. Cependant, bien qu’indispensable, le cérumen, quand il est produit en quantités importantes, provoque une sensation assez désagréable.

Pour éviter cette sensation, la plupart des gens ont tendance à se nettoyer les oreilles régulièrement. Il n’est pas obligatoire de se nettoyer les oreilles puisqu’elles sont par principe autonettoyantes. Mais par souci d’hygiène, il est fortement conseillé de les laver. Néanmoins, il convient de ne pas se nettoyer les oreilles tous les jours. D’autant plus, si le nettoyage se fait avec un coton-tige. Son utilisation pouvant être très dangereuse. En effet, en plus de provoquer la formation de bouchons et l’apparition d’eczéma, s’il est enfoncé trop loin dans le conduit auditif, le coton-tige risque d’abîmer le tympan et, de ce fait, l’audition.

Alors comment nettoyer ses oreilles sans abîmer son appareil auditif ?

  1. Dans un premier temps, vous pouvez utiliser des sprays prévus à cet effet, disponible en pharmacies. Mais leur efficacité est très divergente selon les marques.
  2. Vous pouvez également les nettoyer à l’eau tiède à l’aide du pommeau de douche (préférable à une poire).
  3. Pour les adeptes de produits naturels, sachez qu’il existe des bougies auriculaires à base de cire d’abeilles et d’huiles essentielles. Une fois allumées, ces bougies créent une petite dépression qui permet de ramollir et d’aspirer le cérumen qui se trouve dans le conduit auditif. Cette pratique permet d’éliminer les bouchons de cérumen, de réactiver sa sécrétion et de détoxifier les sinus maxillaires ainsi que la trompe d’Eustache.
  4. Enfin, vous pouvez également vous munir d’un cure-oreille. Cependant, son utilisation est peu recommandée du fait de sa dangerosité, en effet le moindre mauvais geste peut provoquer de gros dégâts. Ainsi, il est préférable de ne nettoyer que la partie externe de l’oreille avec cet instrument.

 

Source : Sciencepost

Publié le
Vieillir ne se prend pas à la légère, il faut s'y préparer - Vivason

22/02

ARTICLE SUGGÉRÉ

Vieillir ne se prend pas à la légère

Vieillir peut être difficile à accepter. Son impact sur le physique et son aspect psychologique est assurément important et il ne faut pas le négliger. C’est pourquoi de nombreuses personnes préfèrent s’y préparer à l’avance.

Lire l'article
Tout savoir sur les capacités de la mémoire auditive - VivaSon

27/04

ARTICLE SUGGÉRÉ

Mémoire auditive : enfin tout savoir

La mémoire auditive se développe dès l’enfance. Cela permet le processus d’acquisition des connaissances en commençant par la communication. Cependant, la mémoire auditive n’est pas seulement utile à l’enfance. Elle permet également une mémoire par les sons, et ce, à tout âge.

Lire l'article

17/05

ARTICLE SUGGÉRÉ

Est-ce que la présence d’acouphènes est héréditaire ?

La présence d’acouphènes au quotidien est fortement désagréable. Bien qu’il existe des solutions pour soulager la gêne, comme le port d’un appareil auditif, ce mal ne se soigne pas. Dans l’optique de trouver un traitement aux acouphènes, de nombreuses recherches sont en cours. L’idée étant de savoir si la pathologie est héréditaire, et, si c’est le cas, d’y remédier.

Lire l'article