Nouveaux appareils auditifs Siemens : un réseau de microphones reproduit l’audition naturelle

La nouvelle gamme d'appareils auditifs Binax de Siemens : quelle nouveautés ?

Le fabricant d’audioprothèses allemand Siemens vient de présenter ses nouveaux algorithme et plates-formes pour la gestion des appareils auditifs de sa nouvelle gamme  Siemens Binax. Ils permettent en particulier d’embarquer un réseau de microphones propre à reproduire l’audition naturelle. Les audioprothèses peuvent automatiquement s’orienter en fonction de  la provenance du son.

Les nouveaux appareils auditifs Siemens, tels Carat Binax ou Pure Binax, se caractérisent par leur capacité à reproduire l’audition «naturelle». Le fabricant a réussi cette performance grâce  au son binaural, d’où le nom « Binax », et l’utilisation de quatre microphones qui échangent en permanence des informations.

Parallèlement un système spécifique à ces aides auditives Siemens Binax (le Spatial Speech Focus) leur permet de s’orienter vers la source sonore. Vers l’avant, vers l’arrière, ou sur les côtés. L’appareil auditif  détecte automatiquement l’environnement sonore propre à une situation et se met en fonction pour se polariser dans la bonne direction, et faciliter la compréhension dans un environnement bruyant. Un procédé qui se révèle particulièrement utile en voiture.

A l’inverse, une application pour smartphone, easy Tek, permet de « personnaliser » l’écoute en privilégiant la totalité de l’environnement ou au contraire «de prêter l’oreille» à  certains interlocuteurs plutôt qu’à d’autres, même éloignés. Qu’il s’agisse d’une autre conversation…ou d’un oiseau sur la branche !

Publié le
Dans le tout récent feuillet technique du mois de juillet publié par Audio-infos, un hommage est rendu à l’ ingéniosité de deux audioprothésistes.

26/08

ARTICLE SUGGÉRÉ

Un exemple d’ingéniosité chez les audioprothésistes

Travailler comme audioprothésiste ne saurait se résumer à la simple vente d’appareils technologiques. Les aides auditives ne sont vraiment utiles que lorsqu’elles s’adaptent aux spécificités de l’audition de chaque patient. Ainsi, être audioprothésiste suppose de poser des diagnostics pertinents et de comprendre le patient, qui exprime parfois quelques préférences, doutes ou craintes. Nous vous présentons aujourd’hui une démonstration d’ingéniosité, qui jette des lumières utiles et nouvelles sur la profession d’audioprothésiste.

Lire l'article