Tout savoir sur l’oreille absolue

Crédit photo : NBSO

L’être humain est extrêmement complexe et est unique en son genre. Chacun possédant ses propres capacités. Ces différences caractérisent la personnalité et l’identité de chacun. Bien que certaines compétences puissent être développées, certaines sont innées. Ainsi, plusieurs d’entre nous sont dotés de l’oreille absolue.

Qu’est-ce que l’oreille absolue ?

Les personnes possédant l’oreille absolue sont peu nombreuses, il en existerait 1 sur 10 000. Elles ont la capacité, en entendant les sons, de pouvoir les visualiser mentalement et de les mémoriser. Elles peuvent alors distinguer les fréquences très proches et les plus fines. Ainsi, ces personnes peuvent reconnaître les différents sons perçus. Mozart, Jimmy Hendrix ou encore Beethoven étaient dotés de cette capacité. Ils pouvaient reconnaître, à l’écoute d’un son, une ou plusieurs notes jouées, sans avoir eu de point de comparaison au préalable permettant de les identifier. Souvent les personnes ayant l’oreille absolue peuvent recréer un son entendu directement sur leur instrument sans difficulté.  L’oreille interne est, dans ce cas, directement liée au cerveau droit, ce qui permet l’identification des notes grâce à une mémoire à long terme.

Etre doté de l’oreille absolue n’est pas héréditaire, ni physique,  l’appareil auditif n’est pas différent selon les personnes. Plusieurs théories se contredisent quand au moyen de l’acquérir. Celle-ci pourrait s’apprendre dès le plus jeune âge ou bien être un don reçu à la naissance.

Oreille absolue et surdité

Revenons à Beethoven, grand génie de la musique classique, celui-ci était doté de l’oreille absolue. Cependant, il fut également touché par la surdité avant la fin de sa remarquable carrière. Cet handicap le pousse à arrêter le piano mais ne pouvant se résoudre à arrêter la musique, bien que sourd, il continue de composer. Ainsi, toutes les compositions de Ludwig Van Beethoven réalisées après sa surdité totale en 1816 ont été créées en utilisant la mémoire des sons, avec ses souvenirs. Notamment la 9ème symphonie qui reste aujourd’hui l’une des plus belles pièces musicales.

L’oreille absolue fait appel à l’imagerie cérébrale et Beethoven tout comme Mozart pouvait composer sans instrument, simplement par la mémoire, en écoutant la musique dans sa tête. L’oreille absolue est très prisée des musiciens, il existe de nombreux produits pour en favoriser l’apprentissage. Cependant, aucune étude scientifique ne démontre leur véritable valeur.

 

Source : Otologie

Publié le

27/01

ARTICLE SUGGÉRÉ

Soulager ses acouphènes par la musique

Outre les traitements médicamenteux, physiologiques et l’utilisation d’un appareil auditif, les acouphènes peuvent être soulagés par la musique. Plusieurs études ont prouvé que l’usage d’un générateur de bruit est bénéfique au traitement des acouphènes.

Lire l'article