Silence je mange ! (sans bruit svp)

Promotions de noël sur l’audition chez Vivason

Erwan Hesry on Unsplash

Déjeuner dans un endroit bruyant est de manière générale assez désagréable. Cela est d’autant plus pénible lorsque l’on souffre de troubles auditifs.

Le déjeuner est synonyme de pause, de bien-être, l’environnement doit être calme. Si le vacarme ambiant est trop important on peut dire adieu à la  relaxation et au bon temps. Il est donc important de déjeuner dans un environnement paisible.

Autre nécessité de la pause-déjeuner, elle permet de sociabiliser. Que ce soit au cours de conversations entre collègues, de mises au point avec ses supérieurs ou encore de discussions de projets avec clients ou prestataires, les échanges doivent être fluides. Les répercussions peuvent alors être désastreuses si, gênée par le brouahah, une personne qui n’entend pas ou peu ne perçoit pas les paroles de son interlocuteur.

Selon de récents sondages les restaurants dans lesquels on ne s’entend pas sont mal jugés des clients. Pour 80%  des personnes interrogées par IFOP, les bars et restaurants sont trop bruyants. 20% pensent qu’un restaurant trop bruyant est un mauvais restaurant. (Sondage La Fourchette)

C’est dans cette optique que le guide RestOQuiet sera présenté le 27 novembre à 16h45 aux 8èmes Assises Nationales de la qualité de l’environnement sonore au Centre des Congrès de la Villette, 75019 Paris. A travers cet évènement de nombreux points seront abordés pour éradiquer le bruit dans notre quotidien. Des restaurateurs font d’ores et déjà appel à des bureaux d’études en acoustique pour repenser leur espace et gagner en sérénité. Les clients fuient les restaurants trop bruyants, les collaborateurs sont incommodés. Chacun gagne à évoluer dans un espace donc l’acoustique a été pensée au préalable. Les discussions, interventions et débats promettent d’être intéressants entre tous les acteurs de l’audition, collectivités, bureau d’études…Pour tout renseignement, inscription ou accréditation presse, contacter  Sylvie Bouin au  01 47 64 64 62 – bouin@cidb.org

Les nuisances sonores sont de plus en plus d’actualités alors ne négligez pas vos oreilles. Si vous ressentez une gêne, ayez le réflexe de consulter un audioprothésiste pour un test gratuit.

Source : uneoreilleavertie.com

 

 

 

 

 

 

Publié le
Outre le port d'appareils auditifs, le bruit des vagues peut aider à soulager les acouphènes en détournant l'attention du malade de son trouble.

02/06

ARTICLE SUGGÉRÉ

Le son des vagues pour soulager les acouphènes

Environ 15% de la population française est ou sera sujette aux acouphènes à un moment ou à un autre de sa vie, que ce soit de manière permanente ou passagère. Sifflements ou bourdonnements, les acouphènes se traduisent par la perception d’un son aigu et persistant qui n’existe pas dans l’environnement. Guérir de ce « bruit fantôme » grâce à la médecine ou la technologie n’est pas encore possible, mais les appareils auditifs ainsi que l’écoute d’autres bruits distrayants peuvent soulager ce trouble.

Lire l'article

25/01

ARTICLE SUGGÉRÉ

Vague de froid, ne négligez pas vos oreilles !

Depuis quelques jours, une vague de froid sec et glacial provenant de la Russie a envahi la France provoquant des baisses de températures importantes pouvant aller de -10°C jusqu’à -20°C avec le ressentit. Bien que le froid ait certains avantages sur le corps humain, il n’en reste pas moins offensif et vos oreilles en sont les premières impactées.

Lire l'article
Nettoyer ses oreilles : nos conseils pour ne pas les abîmer Vivason

17/02

ARTICLE SUGGÉRÉ

Nettoyer ses oreilles : nos conseils pour ne pas les abîmer

Se nettoyer les oreilles est un geste hygiénique qui soulage la sensation désagréable de la cire. Cependant, ce n’est pas sans risque. Des bouchons, des irritations, champignons peuvent survenir. De plus, suivant la méthode de nettoyage utilisée, l’audition peut être  dégradée.

Lire l'article