L’otite avec effusion, qu’est-ce que c’est ?

Crédit Photo : Doctissimo

L’otite avec effusion, aussi appelée otite avec épanchement, est une maladie extrêmement courante chez les jeunes enfants. Il faut y être attentif car, peu douloureuse, l’enfant ne s’en plaint pas dans la majorité des cas. Sans danger si elle est traitée rapidement, elle peut provoquer des dommages du système auditif si l’on passe à côté, dans les cas les plus graves une surdité relevant du port d’un appareil auditif.

 

Qu’est-ce que l’otite avec effusion ?

L’otite avec effusion est une pathologie chronique extrêmement courante chez les jeunes enfants. Elle devient moins fréquente après 2 ans et rare lorsque l’enfant atteint l’âge de 8 ans. Cette maladie correspond à une accumulation du liquide produit dans l’oreille moyenne, derrière le tympan.                           

Pourquoi et comment l’effusion arrive-t-elle ?

Le liquide produit par l’oreille moyenne, qu’on appelle mucoïde ou sécrétion séreuse, est normalement évacué de l’oreille vers la gorge par la trompe d’Eustache. Si cette dernière dysfonctionne ou est bouchée, ou bien que l’oreille interne sécrète du fluide en excès, ce fluide stagne et provoque ainsi une effusion (qui porte aussi la dénomination d’otite moyenne avec épanchement ou d’otite séromuqueuse). Les infections comme les rhumes ou les otites, les allergies, ou encore un dysfonctionnement de l’ouverture du tube (allant de pair avec une fente palatine, entre autres), peuvent être à l’origine du mauvais écoulement des mucoïdes.

L’enfant davantage exposé à ce type d’otites car son développement physique n’est pas achevé, et de ce fait sa trompe d’Eustache est plus longue, moins rigide et moins incliné que celle de l’adulte, ce qui ne facilite pas l’écoulement des fluides.

Comment la détecter ?

L’otite avec effusion n’est absolument pas douloureuse la majeur partie du temps. Cependant, elle peut déclencher des otites moyennes aigües, qui sont pénibles à supporter. Lorsqu’elles deviennent répétitives, elles alertent le médecin traitant de la possibilité d’une otite par épanchement.

De plus, les parents comme les pédiatres doivent être vigilants au symptôme d’hypoacousie. En effet l’enfant entend moins bien, mais du fait de son jeune âge, ne le fait pas remarquer. N’hésitez donc pas à consulter ou à en parler à un professionnel de santé si vous observez que votre enfant à tendance à monter le volume lorsqu’ils regardent un dessin animé, à fréquemment vous demander de répéter vos mots, s’il semble être absent lors des discussions. Aussi, un léger retard scolaire ou de langage peut être la résultante directe de cette pathologie.

Comment la soigner ?

La plupart du temps, les otites avec effusion guérissent spontanément et sans laisser de séquelle. Cependant, si 3 mois après le diagnostic la situation ne s’est pas améliorée, une opération peut-être nécessaire afin d’éviter une altération du tympan qui pourrait provoquer des troubles de l’audition, scolaires, ou de l’apprentissage linguistique. Cette opération chirurgicale fonctionne de manière très simple en insérant d’un tube de drainage à l’intérieur de l’oreille sous anesthésie. Le tube est conservé pendant six à douze mois, puis est rejeté naturellement en dehors du tympan.

Les otites avec épanchement ne sont donc nullement une pathologie grave, cependant il est nécessaire d’y être attentif afin d’accompagner l’enfant jusqu’à l’adolescence sans qu’il risque aucun handicap tympanique. En effet, à long terme, une mauvaise audition qui persiste durant le très jeune âge peut avoir des répercussions comportementales plus embêtantes. Aucun traitement médicamenteux n’a prouvé son efficacité à guérir ces otites, il est donc inutile de tomber dans le piège du traitement en prescrivant des médicaments dont la prise est souvent compliquée pour les enfants. Chez les enfants en dessous d’un an, une visite médicale sur trois se conclurait par un diagnostic d’otite, qui, bien suivie, peut éviter la nécessité du port d’un appareil auditif dans le futur.

Source : Lobe

Publié le

06/01

ARTICLE SUGGÉRÉ

Appareils auditifs nos conseils et astuces, entendre n’aura jamais été aussi simple

Ne plus percevoir les sons du quotidien peut être une étape difficile à vivre. La déficience auditive peut être facteur de renfermement et d’exclusion sociale. Manquer certaines informations importantes au travail, ne pas entendre une voiture lorsque l’on traverse la route ou encore faire répéter à plusieurs reprises votre interlocuteur peut être très déstabilisant et handicapant. D’après une étude publiée par The Hearing Review, environ 50% des personnes souffrant de déficience auditive ne sont pas équipés d’appareillage amplificateur et la plupart d’entre elles attendent plusieurs années avant même de s’équiper. Ainsi se munir d’un appareil auditif demeure la meilleure alternative pour ne plus faire de cette déficience une gêne.

Lire l'article