Où en est la recherche pour guérir la perte d’audition?

Dans un article publié le 23 octobre 2015 dans le Figaro Santé, le docteur Yann Nguyen, directeur adjoint de clinique à l’hôpital à Pitié-Salpêtrière, fait un point sur les avancées pour guérir la baisse d’audition.

Il faut savoir que la surdité est une maladie qui touche à peu près 6 millions de Français. Elle peut être dite de transmission ou de perception et peut en plus des gênes auditives engendrer l’exclusion sociale des personnes concernées. Les causes variées (maladie, transmission génétique, âge, environnement dégradant,…) font qu’elle est assez dure à déterminer et il faut s’y prendre le plus tôt possible pour pouvoir limiter ses effets. Les prothèses auditives et certaines opérations permettent de compenser la diminution des fonctions auditives artificiellement mais des recherches ont permis de trouver des moyens plus efficaces pour retrouver une audition naturelle.

Le docteur Yann Nguyen, chef de clinique assistant à l’hôpital Pitié-Salpêtrière à Paris donne dans un article du Figaro des pistes de développement pour guérir la surdité et les premiers résultats de recherches. Il a été montré que la régénération des différentes cellules de l’appareil de Corti permettrait de récupérer une bonne audition. Mais contrairement à d’autres espèces tels que les oiseaux, les mammifères ont perdu cette capacité à régénérer ces cellules. Des chercheurs étudient le remplacement de ces dernières par des cellules souches qui possèdent justement cette capacité à se régénérer par elles-mêmes. Cependant, il est difficile pour les médecins de prélever ce type de cellules chez un patient pour les lui réimplanter dans l’oreille interne et de vérifier leur renouvellement naturel.

Toujours en cherchant à revigorer les cellules de l’appareil de Corti, les chercheurs ont cherché un moyen de les « réveiller » pour qu’elles puissent retrouver leur capacité à se diviser et à proliférer naturellement. Pour cela, il faudrait procéder par diverses étapes. Premièrement, l’utilisation de facteurs de croissance hormonaux serait nécessaire. Ensuite, il faudrait bloquer génétiquement l’expression de certains gènes (le gène Notch par exemple) et enfin augmenter l’expression d’autres gènes (Atho 1 par exemple).  Pour le moment, les chercheurs ont réussi en procédant à ces étapes à reconstituer les Organes de Corti uniquement sur de jeunes animaux.

Ces deux premières pistes sont prometteuses et pourraient devenir la solution pour guérir la surdité de perception et guérir la baisse d’audition mais il existe encore des contraintes techniques pour pouvoir les utiliser. Des outils robotisés en cours de développement permettront aux chirurgiens d’obtenir la précision nécessaire pour opérer dans l’oreille interne sans l’endommager d’avantage. En attendant, l’appareil auditif est le meilleur moyen pour améliorer le bien-être des personnes souffrant d’une baisse d’audition.

Source : Le Figaro Santé
Publié le
Traitement de la perte auditive : découverte d'un nouveau traitement - VivaSon

13/04

ARTICLE SUGGÉRÉ

Traitement de la perte auditive : découverte d’un nouveau traitement

L’audition est fragile et sa perte peut causer de nombreux problèmes. Aujourd’hui, de plus en plus de monde souffre d’une déficience auditive. Afin de remédier à ce problème, des chercheurs viennent de découvrir une protéine présente dans les intestins pouvant aider à la régénération des cellules liées à l’audition.

Lire l'article
Misophonie : quand les sons deviennent un enfer

08/04

ARTICLE SUGGÉRÉ

La misophonie ou la haine des sons

Vous vous hérissez lorsque quelqu’un froisse du papier d’aluminium, vous ne supportez pas le bruit d’une craie sur un  tableau noir ou le son de la mastication des autres vous exaspère ? Il est tout à fait normal de ne pas apprécier certains sons, mais lorsque l’agacement se transforme en haine impossible à surmonter, on parle de misophonie. Ce trouble neuropsychiatrique se caractérise par une véritable aversion pour certains sons, extrêmement dérangeant dans le quotidien des individus touchés.  

 

Lire l'article