Les patients, satisfaits du suivi en audioprothèse, sont aussi satisfaits des forfaits de prise en charge

Crédit Photo : Mercury Wireless

La reconnaissance envers les appareils auditifs est en train de grandir peu à peu. S’il est vrai que la question du prix préoccupe certains d’entre nous, nous pouvons rester optimiste quant à l’amélioration de la prise en charge dans un futur proche. Quoi qu’il en soit, une étude récente révèle l’opinion positive des patients à l’égard du service d’audioprothèse et des forfaits de prise en charge.

Satisfaction à l’égard de la disponibilité des audioprothésistes

Un appareil auditif est un produit technique qui demande une adaptation à l’oreille des patients. Pour réaliser cette adaptation, le savoir-faire des audioprothésistes diplômés d’Etat est tout à fait essentiel. Au cours du temps, ce savoir-faire est utile tant pour aiguiller les patients dans la bonne utilisation de leurs appareils que pour le renouvellement intelligent de leurs aides auditives. Une étude récente, menée par le cabinet Gallileo Business Consulting pour le Syndicat National des Entreprises de l’Audition, révèle la satisfaction des patients à l’égard de la disponibilité illimitée des audioprothésistes, ainsi que du modèle forfaitaire actuel.

Des patients satisfaits de la relation avec leur audioprothésiste

En effet, les résultats de cette étude mettent en lumière un profil tout à fait intéressant chez les patients ayant déjà renouvelé leurs appareils auditifs. Avec un âge moyen de 77 ans, ces derniers sont appareillés depuis douze ans environ. Leur budget moyen est par ailleurs légèrement inférieur à 1600 euros par oreille. Ces patients apprécient tout particulièrement le suivi qu’offrent les audioprothésistes, et 91% de ces derniers se sont rendus deux fois à minima dans leur centre durant la période précédant l’achat. Après achat, les utilisateurs se rendent dans leur centre près de 3 fois par an, ce qui est au-dessus de l’obligation légale. La contribution de l’audioprothésiste semble donc être aussi perçu par les patients comme centrale. Lorsque l’on pose la question suivante : « Finalement, diriez-vous que l’accompagnement par votre audioprothésiste et/ou ses équipes est un élément fondamental et incontournable pour la réussite de votre appareillage ? », 64% des personnes interrogées affirment être tout à fait d’accord, et 30% plutôt d’accord.

Une préférence pour le forfait

Chez ceux hésitant encore à s’appareiller, la question monétaire fait partie parfois des obstacles à surmonter. Des signaux positifs ont été envoyés par les pouvoirs publics durant la période récente, suggérant la possibilité prochaine d’une meilleure prise en charge des appareils auditifs. Au vu de la valeur des aides auditives, certains préfèrent s’organiser prudemment auprès de leur mutuelle et de leur assurance afin de couvrir ces coûts et de trouver des solutions de financement. Les courtiers en assurance cherchent ainsi de plus en plus à proposer des solutions adaptées aux besoins des patients, et l’audioprothèse sera sans aucun doute bientôt traitée au même titre que les soins optiques dans les différentes offres et autres formulaires (voir comparateur AGS).  Ceci dit, si l’on regarde les résultats de l’étude Gallileo, l’on remarque que 85% des personnes interrogées se sont exprimés en faveur du forfait tout compris, c’est-à-dire incluant la prise en charge. En raison de leurs habitudes, cela n’est guère surprenant, mais lorsqu’on leur demande s’ils sont prêts à payer moins chères les aides auditives et à payer séparément le temps de consultation, la même proportion refuse. C’est en ce sens que les forfaits tout compris apparaissent en réalité particulièrement satisfaisants. Enfin, l’étude nous rappelle combien les patients sont satisfaits après appareillage, seulement 5% des personnes interrogées se déclarant insatisfaits de leurs appareils.

Source : EDP-Audio

Publié le

18/01

ARTICLE SUGGÉRÉ

A vos agendas, la 14ème édition de la Semaine du Son c’est ce mois-ci

Les sons font partie intégrants de notre quotidien. Omniprésents, notre cerveau n’y prête même plus attention. Cependant, nos oreilles si, et elles en souffrent. Afin de sensibiliser le plus de monde possible face à ce dilemme, la 14ème Semaine du Son se déroulera du 30 janvier au 5 février 2017, dans toute la France.

Lire l'article
Les musiciens présentent des risques accrus de déficience auditive. Audition Solidarité mène des campagnes de prévention et informe les musiciens.

13/09

ARTICLE SUGGÉRÉ

La prévention auditive est essentielle et Audition Solidarité montre son investissement

Audition Solidarité est une association travaillant depuis des années à l’amélioration du bien-être auditif en France et à l’étranger. Toute cause touchant à l’audition est sensiblement de l’intérêt de cette association. Les musiciens sont particulièrement exposés aux troubles auditifs et Audition Solidarité s’attaque bien sûr à ce problème. Sur le long terme, les appareils auditifs ne peuvent être l’unique solution, prévenir est ainsi une démarche essentielle pour les musiciens.

Lire l'article